Connect with us

Politique

Feux de forêts: 5 personnes mises en détention préventive à Chlef

Meriem Nait Lounis

Published

on

Le juge d’instruction près le tribunal de Ténès, wilaya de Chlef, a ordonné hier soir la mise en détention provisoire de 5 individus soupçonnés d’être impliqués dans le déclenchement des feux de forêt de Oued Goussine, a indiqué la radio nationale citant un communiqué du tribunal.

Les prévenus, âgés de 35 à 53 ans, et arrêtés hier dans le cadre d’une enquête de la Gendarmerie nationale sur les incendies déclenchés le 6 novembre, ont été présentés, le jour même, devant le procureur de la République près le tribunal de Ténès pour “incendie volontaire des forêts de l’Etat”, “incendie volontaire des biens d’autrui”, “incendie volontaire des champs et des récoltes en bottes d’autrui” et “atteinte à la propriété foncière d’autrui”, a précisé le communiqué.

Afin d’éviter la propagation de fausses informations sur les feux de forêt qui se sont déclenchés dan la commune de Oued Goussine dans la daira de Béni Haoua et après un constat technique du lieu de la première étincelle, il s’avère qu’il s’agissait d’un acte criminel délibéré”, a affirmé le tribunal.

La même source a ajouté que la Gendarmerie nationale mène une enquête préliminaire afin d“‘identifier les auteurs” de ces incendies. Dans le même cadre, rappelons-le, 19 autres personnes ont été arrêtées dans la wilaya de Tipaza le 16 novembre courant.

Pour rappel, plusieurs incendies s’étaient déclenchés dans la nuit du 6 au 7 novembre dans les forêts de Oued Goussine, et dans d’autres wilayas du pays. Ces incendies ont causé la mort de deux individus en plus de pertes matérielles “considérables” et la destruction de 310 hectares de végétation.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR