Connect with us

Politique

Fethi Ghares placé sous mandat de dépôt

Published

on

Le Coordinateur du Mouvement Démocratique et Sociale (MDS), Fethi Gharas, a été placé sous mandat de dépôt ce jeudi 1er juillet par le juge d’instruction près le tribunal de Bab el Oued (Bainem), a indiqué l’avocat Tarek Merah, membre du collectif de défense des détenus d’opinion.

“Cinq accusations correctionnelles ont été collées à Fethi Gharas et le juge d’instruction a ordonné son placement sous mandat de dépôt”, a indiqué l’avocat.

Il s’agit, d’après l’avocat, de “publications ayant pour but de porter atteinte à l’unité nationale”, “publications ayant pour but de porter atteinte à l’intérêt national”, “publications ayant pour but de porter atteinte à l’ordre public”, “incitation à la haine”, “outrage à corps constitué” et “atteinte à la personne du Président de la République”.

Le coordinateur du MDS a été arrêté hier, mercredi 31 juin, après une perquisition à son domicile familiale. C’est son épouse, Messaouda Cheballah, aussi cadre au MDS, qui a alerté sur son arrestation en la transmettant en Direct sur Facebook.

Maintenu en garde à vue, le coordinateur du parti agrée a été présenté ce jeudi devant le procureur de la République puis déféré devant le juge d’instruction.

Son interpellation a suscité la colère de l’opposition qui a appelé à l’arrêt de l’acharnement contre elle et ses militants. Cette arrestation traduit la “persistance du système” et déclare que “les acteurs politiques de l’opposition sont désormais considérés comme des criminels”, avait dénoncé Mohcine Belabbas, président du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD).

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR