Connect with us

Société

Faible approvisionnement en semoule et en farine: l’ONIC fournit aux minoteries une avance sur approvisionnement

Avatar

Published

on

© DR | faible approvisionnement en semoule et en farine


L’Office national interprofessionnel des Céréales (ONIC) fournira une avance sur approvisionnement au profit du Groupe “Agrodiv” et de la minoterie privée “Moulins du Dahra” dans la wilaya d’Ain Defla, à même de couvrir la demande d’une semaine supplémentaire en matière première et d’absorber la forte demande sur la semoule et la farine, a indiqué à l’APS le Directeur général de l’ONIC, Abderrahmane Bouchehda.

“Cette avance sur approvisionnement intervient à l’effet d’absorber la forte demande sur ces deux produits et permettre au Groupe Agrodiv et à la minoterie privée de satisfaire la demande des consommateurs, avec possibilité de fournir d’autres avances en cas de besoin”, a précisé M. Bouchehda.

Il a également affirmé que l’acquisition par ladite minoterie, à l’exclusion d’autres, d’avances sur approvisionnement en matière première était intervenu pour combler le manque d’approvisionnement en raison de la non-existence d’une minoterie ou d’un point de vente relevant du Groupe Agrodiv dans la wilaya concernée.

Ces quantités fournies au Groupe seront récupérées à travers la réduction des quotas de mois durant lesquels il est constaté une stabilité ou une baisse de la demande, a-t-il ajouté.

Pour M. Bouchahda, l’office a maintenu le même niveau mensuel d’approvisionnement des minoteries en matière première tels le blé dur et tendre, estimé à 8 millions de quintaux/mois.

L’approvisionnement des minoteries en blé tendre durant le mois de mars courant est prévu à 6.300.000 quintaux, contre 5.800.000 quintaux en février et 5.700.000 quintaux en janvier.

En ce qui concerne le blé dur, il est prévu d’approvisionner les minoteries en une quantité de 2.062.000 quintaux contre un 1.800.000 quintaux en février et 1.922.000 quintaux en janvier.

D’après M. Bouchahda, l’ONIC dispose de quantités considérables pour couvrir la demande actuelle qui est à son pic, outre un stock stratégique pour les demandes de l’année en cours.

Les moulins sont approvisionnés à raison de 12 kg par personnes/mois, une quantité plus que suffisante pour les consommateurs, selon les statistiques de l’ONIC données par le même responsable.

Dans ce contexte, le DG de l’Office a affirmé qu’il n’y avait aucun problème en terme d’approvisionnement des moulins en matière première locale ou en blé tendre importé.

A rappeler que les marchés ont connu une pénurie de semoule (blé dur) et de farine (blé tendre) durant les deux dernières semaines en raison de la forte demande des citoyens sur ces deux denrées, induite par les appréhensions et la peur de la propagation du coronavirus.

Le DG groupe agro-industries (AGRODIV), Addiche Kamel a mis en avant que son entreprise assure, au quotidien, une quantité de 90.000 quintaux de blé dur (semoule) et de blé tendre (farine), à travers les différents points de vente.

Les quantités produites au quotidien pour satisfaire la demande des citoyens et des détaillants, sont distribuées à 250 points de vente et dépôts de stockage, répartis à travers plusieurs wilayas du territoire national, a-t-il fait savoir.

Société

Accidents de la route : 8 morts et 285 blessés en 48 heures

Avatar

Published

on

By

© DR Accident de circulation

Huit personnes ont trouvé la mort et 285 autres ont été blessées dans plusieurs accidents de la circulation survenus à travers différentes régions durant les dernières 48 heures, selon un bilan publié mardi par les services de la Protection civile.

Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya d’Oran, avec 02 personnes décédées suite à une collision entre un véhicule léger et une motocyclette au niveau de la commune de Bousfer.

Les secours de la Protection civile sont intervenus également pour l’extinction de 7 incendies urbains, industriels et autres à travers le territoire national.

Par ailleurs, un total de 1223  agents, tous grades confondus, et 168 ambulances, ainsi que 161 engins d’incendies ont été mobilisés durant la même période par la direction générale de la Protection Civile pour effectuer des opérations de sensibilisation des citoyens et de désinfection générale des quartiers à travers les 48 wilayas, dans le cadre de la lutte contre la propagation du Coronavirus (Covid-19).

Selon la même source, les unités de la Protection civile ont effectué, durant cette période, 238 opérations de sensibilisation à travers les 25 wilayas pour rappeler aux citoyens la nécessité de respecter le confinement et les règles de distanciation sociale, ainsi que 266 opérations de désinfection.

Les opérations de désinfection ont touché “l’ensemble des infrastructures, édifices publics et privés, quartiers et ruelles”.

Des dispositifs de surveillance ont été mis en place dans 12 sites d’hébergement destinés au confinement à travers les wilayas d’Alger, Annaba, Ouargla, Boumerdes, Tlemcen, El-Tarf et Guelma, ajoute t-on.

Continue Reading

Société

Reprise du transport de voyageurs : l’ETUSA dévoile les mesures de prévention

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | l'ETUSA dévoile les mesures de prévention

La Société nationale des transports urbains et suburbains d’Alger “ETUSA” a pris une série de mesures préventives en prévision de la reprise de ses activités après la levée du confinement, indique une source de l’entreprise à l’APS.

Parmi les mesures de précaution qu’il mettra en œuvre en prévision de la reprise des activités après la levée du confinement par les pouvoirs public, “la désinfection des bus avant de quitter les garages”, a expliqué Ahcene Abbas, le chargé de communication de l’ETUSA.

la société a également pris d’autres mesures préventives, souligne le même responsable a évoqué “l’isolement de l’espace occupé par le conducteur avec des barrières qui l’éloigne du reste des voyageurs” ainsi que la réduction du nombre de voyageurs à 25 passagers au lieu de 100 passagers avant l’apparition du Coronavirus.

Pour satisfaire la demande, la même source fait savoir que l’entreprise a décidé “d’augmenter le nombre de bus en réduisant le temps d’attente à 15 minutes entre le départ du premier bus et l’arrivée du suivant, avec la réduction du nombre de gares après en avoir informé le client”

D’autre part, la société, afin d’éviter l’infection par le coronavirus, a opté pour une nouvelle formule concernant le prix et la durée du titre de transport, des tickets d’une semaine seront vendus à 200 dinars et un autre valable 15 jours à 500 dinars, précise la même source.

Par ailleurs, l’entreprise orientera les voyageurs d’entrer par la porte centrale tout en respectant la distanciation sociale entre chaque passager.

Dans ce contexte, Abbas a révélé que les bus sont dotés d’un système de désinfection automatique fiable qui pourrait stériliser environ 110 personnes en même temps.

Continue Reading

Société

Après une lourde chute : Enrico Macias s’est cassé le col du fémur

Melissa NAIT ALI

Published

on

© DR | Enrico Macias, hospitalisé après une lourde chute


Le chanteur français, natif de Constantine en Algérie, Enrico Macias, n’a vraiment pas de chance. Après une lutte pénible contre le Covid-19, qu’il a chopé en Mars dernier, l’artiste n’a pas le temps de savourer les premiers moments de déconfinement.


A 81 ans, le chanteur d’origine juive sera alité à nouveau. Il s’est fracturé le col du fémur après une lourde chute tout près de chez lui. La mauvaise nouvelle est donnée, aujourd’hui, par le magazine français, France Dimanche dans son édition sortie aujourd’hui 5 juin.

Selon la revue, après avoir vaincu difficilement le coronavirus, Enrico Macias se retrouve cette fois hospitalisé à cause d’une chute. Il s’est effondré, le 28 mai dernier, après quelques pas à la sortie de son domicile, à Paris.

« A peine après avoir traversé la rue, il s’est effondré sur le trottoir, conscient, mais incapable de se relever. Aussitôt prévenus par son petit-fils Simon, les secours sont intervenus rapidement et l’ont transporté à l’hôpital où, par chance, il a été immédiatement admis aux urgences », rapporte le Magazine.

« Il s’est cassé le col du fémur, une fracture qui nécessite une opération dans les quarante-huit heures suivantes. Placé sous anesthésie générale, Enrico est donc entré au bloc pour y subir cette lourde intervention consistant à remplacer entièrement l’articulation de la hanche par une prothèse », indique la même source.

Il lui faudra, ajoute le magazine, des mois de rééducation et de repos avant de pouvoir remarcher avec aisance. « L’opération s’est bien passée, mais retrouver une complète mobilité et pouvoir remonter sur scène nécessitera de longs mois de rééducation », indique la même source.
Enrico Macias devra ainsi annuler à nouveau d’autres cancers, après avoir renoncé à ceux prévus à Montréal au Canada en raison du coronavirus.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR