Connect with us

Accueil

FAF: Amara suspend Mouldi Aïssaoui et Amar Bahloul

Published

on

© DR | Charaf-Eddine Amara et Amar Bahloul

La guerre déclarée au sein de la Fédération algérienne de football (FAF), entre le président démissionnaire et des membres du BF, a atteint un point de non retour. Charaf-Eddine Amara, encore en poste, passe aux sanctions disciplinaires et suspend provisoirement Mouldi Aïssaoui et Amar Bahloul.

Le président de la FAF a signé dimanche, «des décisions portant suspension provisoire de deux membres du Bureau fédéral, en l’occurrence messieurs Mouldi Aïssaoui et Amar Bahloul», indique l’instance fédérale dans un communiqué.

Cette suspension privera les deux concernés d’exercer leurs fonctions au sein du Bureau fédéral, outre leur interdiction de «toute déclaration sur une quelconque question concernant le fonctionnement et les décisions, passées ou à venir, de la FAF.»

Justifiant cette décision, la FAF affirme qu’elle est «motivée par le constat d’atteintes répétées à l’obligation de réserve imposée par les statuts de la Fédération et pesant sur chacun des membres du BF». «L’article 35.7 desdits statuts dispose : à l’exception du Président ou du Porte-parole de la FAF, les membres du Bureau fédéral sont tenus à l’obligation de réserve en dehors du cadre intérieur de la Fédération. Tout manquement à cette obligation sera considéré comme faute grave et traité comme tel», rappelle la FAF.

Pour rappel, le Bureau fédéral tiendra le 17 avril prochain, une réunion mensuelle pour débattre des préparatifs de l’assemblée générale ordinaire et de l’assemblée élective. Après sa démission le 31 mars, Charaf-Eddine Amara, est revenu sur sa décision, devant le refus des membres du BF de le suivre.  

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR