Connect with us

Politique

Extradition d’Ould Kaddour: les Émirats donnent leur feu vert

Published

on

Les Émirats Arabes Unis ont donné leur feu vert pour l’extradition de l’ancien PD-g du groupe Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, selon le quotidien El Watan. L’ancien responsable a été arrêté à Dubai en mars dernier suite à un mandat d’arrêt international lancé par la Justice algérienne à son encontre.

Abdelmoumen Ould Kaddour a été libéré sous caution après avoir été arrêté à l’aéroport de Dubai mais a été interdit de quitter le territoire émirati après le retrait de son passeport. Les négociations avaient alors commencé entre les autorités algériennes et émiraties.

Même si le statut de conseiller auprès du royaume omanais d’Ould Kaddour a compliqué les négociations les Émirats Arabes Unis ont fini par accorder leur feu vert notamment en raison de la convention d’entraide judiciaire qui lie les deux pays depuis octobre 2007.

«Sur le plan judiciaire, le dossier était ficelé et rien n’empêchait son extradition. Mais, dans ce genre de dossiers, même s’il existe des conventions bilatérales d’extradition, le volet politique pèse énormément et surtout nécessite du temps. Il y a quelques semaines, l’accord de principe pour le transfert en Algérie de l’ancien PDG de Sonatrach et de la dizaine d’autres Algériens faisant l’objet de mandats d’arrêt internationaux et se trouvant sur le sol émirati, a été donné.» , indique-t-on au quotidien El Watan. Toutefois, ajoute-t-on, l’exécution de cette extradition «reste tributaire de l’ouverture des frontières aériennes. Cela prendra du temps».

Affaire de la raffinerie Augustin

Abdelmoumen Ould Kaddour est le principal accusé dans l’affaire de la raffinerie Augustin en Italie. Cette raffinerie a été acquise en 2018 dans le cadre d’un accord conclu avec ESSO Italiana, une ex filiale du groupe américain ExxonMobil, et le groupe Sonatrach. Le montant de l’acquisition s’élève à plus de 700 millions de dollars, selon plusieurs sources médiatiques.

Le tribunal de Bir Mourad Raïs avait enclenché une enquête sur cette affaire l’été passé. L’ancien vice-président du groupe Sonatrach, Ahmed Mazighi, a été arrêté et incarcéré dans le cadre de cette enquête et un mandat d’arrêt international a été lancé contre son ancien patron, Abdelmoumen Ould Kaddour.

Pour rappel, Ould Kaddour a été relevé de ses fonctions, le 23 avril 2019, par le chef de l’Etat par intérim, Abdelkader Bensalah.


Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR