Connect with us

Politique

Expulsion d’étrangers radicalisés: Gérald Darmanin la semaine prochaine à Alger

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin effectuera à compter de dimanche prochain une visite officielle de deux jours en Algérie pour évoquer l’expulsion de “ressortissants radicalisés en situation irrégulière”, et ce, après la décapitation vendredi soir d’un enseignant d’histoire à Paris, selon Europe 1.

La visite du ministre français en Algérie interviendra après celle effectuée au Maroc, celle-ci a d’ailleurs été interrompue par l’attentant terroriste, et avant sa visite en Tunisie.

En effet, Gérald Darmanin s’est rendu au Maroc la semaine dernière pour parler du problème des mineurs isolés mais aussi pour demander à Rabat de récupérer “neuf de ses ressortissants radicalisés en situation irrégulière”, selon les informations d’Europe 1.

Selon la même source, le responsable français compte aborder le même sujet dimanche et lundi prochain à Alger puis la semaine suivante en Tunisie. Comme à Rabat, Gérald Darmanin sera accompagné à chaque visite par le patron de la DGSI.

Le ministre français avait annoncé en début octobre une visite prochaine au Maghreb sans donner de date précise. Cette visite qui avait pour but de traiter la question des migrants mineurs en France a donc été accélérée par la décapitation vendredi dans la région parisienne d’un professeur de collège par un réfugié tchétchène de 18 ans.

Il faut noter que ces visites entrent dans son programme d’expulser dans les prochaines heures de “231 étrangers fichés pour radicalisation à caractère terroriste”. Toujours selon Europe 1, l’opération concerne 180 personnes actuellement en prison et 51 autres en liberté qui devront être arrêtées dans les prochaines heures.








Continue Reading
Comments