Connect with us

Economie

Exportation de clinker: le port de Djendjen se dote d’un chargeur de navire de 750 tonnes par heure

Published

on

Un accord pour l’installation et l’exploitation du premier chargeur de navire d’une capacité de 750 tonnes/heure au niveau de port de Djendjen (Jijel) a été signé lundi à Alger, permettant à l’Algérie d’exporter plus de 10 millions de tonnes de clinker.

Cet accord a été signé par le groupe Lafarge Algérie et le port de Djendjen à l’occasion de la 5ème édition du Salon International du Transport et de la Logistique (LOGISTICAL-2021), en présence du ministre des Transports, Aissa Bekkai et du ministre du Commerce et de promotion des exportations, Kamel Rezig, a indiqué un communiqué du groupe.

Ont également pris part à la cérémonie de signature, le PDG du port de Djendjen, Abdeslem Bouab, le président du Conseil d’administration de Lafarge Logistique Algérie, Samir Gherbi, le directeur des exportations chez Lafarge Algérie, Hafid Aouchiche, le président du conseil de surveillance du groupe Cilas, Abdenour Souakri, ainsi qu’une importante délégation.

Cet équipement, d’une capacité nominale de chargement de 750 tonnes/heure, sera installé au niveau de port de Djendjen et mis à disposition par le groupe Lafarge à tous les opérateurs économiques activant dans la production et l’exportation du clinker.

L’exploitation de ce chargeur de navire (Shiploader) constituera, selon le groupe Lafarge, « une importante étape dans l’industrialisation de la logistique export de clinker, en permettant à l’Algérie d’exporter plus de 10 millions de tonnes de clinker, la plaçant ainsi comme acteur majeur du marché méditerranéen et africain ».

Aussi, la disponibilité de ce type d’installation au niveau du port permettra notamment aux opérateurs d’augmenter la cadence de chargement des navires et éviter ainsi les surcouts d’immobilisations (surestries), l’optimisation de l’exploitation des quais, la préservation de la qualité du produit, qui se déprécie au contact de l’eau, de préserver l’environnement en évitant les déperditions du produit et émanation de poussière ainsi de protéger les plans d’eau, a ajouté la même source.

Cet équipement vient ainsi appuyer le partenariat déjà établi avec la filiale Rail Logistique de la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF), ayant permis la réalisation de la première plateforme logistique dédiée à l’exportation du clinker.

« A travers ces investissements, Lafarge Algérie confirme son ambition d’accélérer son programme d’exportation, qui s’inscrit pleinement dans la stratégie dictée par les hautes autorités du pays consistant à assurer des débouchés commerciaux aux produits nationaux, et à la diversification des revenus extérieurs hors hydrocarbure », a-t-on souligné de même source.

Avec APS

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR