Suivez-nous

Monde

Etats-Unis: une fusillade à Indianapolis fait au moins huit morts et plusieurs blessés

Feriel Bouaziz

Publié

le

© DR | Une fusillade à Indianapolis a fait au moins huit morts et plusieurs blessés

Au moins huit personnes sont mortes et plusieurs blessés ont été enregistrés dans la soirée du jeudi 15 avril lors d’une fusillade survenue dans la ville d’Indianapolis aux Etats-Unis. Selon une déclaration faite ce vendredi par la porte-parole de la police, Genae Cook, la fusillade s’était produite dans un centre du groupe de transport de lettres et colis FedEx, près de l’aéroport international de la ville et le tireur présumé se serait donné la mort.

Un témoin oculaire atteste avoir vu “un homme” en possession d'”un pistolet mitrailleur, une arme automatique, tirer en plein air“, “je me suis baissé immédiatement et j’avais peur“, relate Jeremiah Miller.

L’entreprise de transport de lettres et colis, Fedex, a confirmé à travers un communiqué une fusillade sur son site et souligné que le groupe coopérait avec les autorités. En effet,”nous avons connaissance de la fusillade tragique sur notre installation au sol près de l’aéroport d’Indianapolis“, a écrit l’entreprise.

Et d’ajouter: “la sécurité est notre priorité absolue et nos pensées vont à tous ceux qui ont été touchés”.

Selon l’Agence France Presse (AFP), les autorités américaines estiment qu’il n’y a actuellement plus de menace pour la sécurité publique, le tireur présumé étant décédé mais le périmètre où est survenue l’attaque a tout de même été sécurisé.

“La violence par arme à feu est une épidémie”

Les fusillades deviennent de plus en plus fréquentes aux États-Unis. Il y’a de cela quelques jours soit le 9 avril, une personne avait été tuée et plusieurs autres blessées dans un magasin d’ameublement au Texas, et ce, quelques heures après la présentation par le président américain Joe Biden, d’un plan pour lutter contre la violence par armes à feu.

Avant cela, deux autres attaques mortelles sont survenues durant le mois de mars à Los Angles et en Géorgie faisant, chacune, plusieurs morts et plusieurs blessés.

La violence par arme à feu dans ce pays est une épidémie, c’est une honte internationale”, avait fustigé Joe Biden le 8 avril en dévoilant des mesures ciblées pour lutter contre la frénésie des armes à feu aux États-Unis

Avec AFP.

Lire la suite
Publicité
Commentaires