Connect with us

Politique

Etat de santé de Karim Tabbou : La LADDH appelle les autorités judiciaires à communiquer

Melissa NAIT ALI

Published

on

© Ferhat Bouda pour l'agence VU | Le militant Karim Tabbou
© Ferhat Bouda pour l'agence VU | Le militant Karim Tabbou


La ligue algérienne pour la Défense des droits de l’homme (LADDH) appelle les autorités judiciaires à communiquer sur l’état de santé de Karim Tabbou, et à le libérer comme prévu lors de son premier jugement au tribunal Sidi M’hamed, soit demain 26 mars.

« La LADDH appelle à ce que les autorités judiciaires communiquent sur l’état de santé de Karim Tabbou et de s’en tenir au respect de la loi en maintenant la libération de Karim Tabbou pour le 26 mars 2020 tel que jugé par le tribunal correctionnel de Sidi M’hamed le 11 mars 2020 et le condamnant à une année de prison dont 6 mois ferme et 6 mois avec sursis », lit-on dans un communiqué de l’organisation, signé par son président Noureddine Benissad.

L’organisation rappel que Karim Tabbou a été privé d’un minimum de conditions pour un procès équitable. « Refus d’accéder à un report d’audience pour bénéficier d’un droit fondamental, reconnu constitutionnellement à toute personne, d’être assisté d’un avocat de son choix et malgré son état de santé nécessitant une prise en charge médicale immédiate et un report d’audience évident », rappelle la LADDH, précisant que cela « constitue une violation grave aux droits de la défense reconnus et garantis par la constitution et les conventions internationales relatives aux droits de l’Homme ratifiées par l’Algerie et publiées aux journaux officiels ».

La LADDH rappelle aussi que « ses avocats, pour s’enquérir de son état de santé, ont été privés de lui rendre visite à la prison de Kolea sous prétexte que Karim Tabbou se trouvait à l’infirmerie ». « Ce qui constitue une autre violation aux droits de la défense et aux droits d’un détenu de communiquer avec ses avocats. La LADDH qualifie cette situation « de grave précédent dans les annales judiciaires ».

« Karim Tabbou n’est pas un délinquant mais un détenu d’opinion. Karim Tabbou comme d’autres détenus d’opinion doivent être immédiatement libérés car ils n’ont commis aucun crime », lit-on dans le même communiqué.

Advertisement
3 Comments

3 Comments

  1. Avatar

    Caton l'ancien

    26 mars 2020 at 13:01

    L”Injustice” algérienne préfère s’enquérir et protéger la santé des crapules criminelles comme le LOUH qui a miné et détruit et la Justice algérienne en plus de ses rapines que de s’inquiéter des droits des vrais et honnêtes citoyens algériens.
    Celle-ci ne peut avoir qu’une seule destinée finale, la Grande Poubelle de l’Histoire, corps et biens !

    • Avatar

      Medag

      27 mars 2020 at 16:25

      Le système juficiaire est mis sous tutelle de l’armée même Tebboune ne peut rien encore moins le ministre de la justice ‘merci mille fois mon général” dixit Zeghmati..

      Tebboune ne pouvait libérer son fils sans changriha qui a levé une espèce d’épée de damocles et de chantage des généraux sur Tebboune après la disparition de gaid salah son parrain et intronisateur de Tebboune au sommet de l’état deliquescent.
      Tabou est victime de deux généraux des renseignements militaires d’ex boys de gaid salah et le reste tutti quanti est palabres et saliver.. .
      Zaalane innocenté pourquoi..simplement proche parent par alliance de gaid salah.
      Tabou est de la grande kabyle bouazza ouassini d’origine marocaine de la région frontalière ouest laechach et ancien merci des fils de gaid salah pour marchés de l’armée est celui qui pollue ke plus la scène politique intérieure quoi un arriviste face au vide de Tebboune il doit avoir peur notre président vacataire…
      Bye bye al dhazair le corona crée la panique et après la guerre sera ouverte cette fois face à la faillite financière et économique du pays.
      Arrêtez vos secrets criminzlisant les vœux des opposants cela est inutile le temps restant aux pouvoirs hétéroclites actuels est très très limité.
      Gare aux enterrements gaid salah n’était pas un exemple à suivre…
      Warnings péril généralisé actuel

  2. Avatar

    Amrou

    27 mars 2020 at 18:53

    Les maffia generos algériens sont derrière ces coup en période de confinement du peuple mais tout a une fin dans la vie l’épidémie du corona…ou encore la dictature des voleurs fln genero assassins c’est une question de temps qui a dit on retournera a la proposition de abane qu’ils ont assassinés ceux qui de soignent en France et transfèrent des milliards de dollars volés vers l etranger

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique

Lutte contre le coronavirus : l’ancien président Zeroual fait don d’un mois de sa retraite

Avatar

Published

on

By

© DR | L'ancien président de la République Liamine Zeroual

L’ancien président de la République, Liamine Zeroual, a fait don d’un mois de sa pension de retraite pour contribuer à l’effort national de lutte contre la propagation du Coronavirus, a-t-on appris dimanche auprès de ses proches.

Selon la même source l’ancien président Zeroual (1995-1999) a affirmé vouloir, à travers ce geste symbolique, apporter son soutien aux autorités du pays dans leur lutte contre cette pandémie en cette conjoncture de crise sanitaire.

Il a appelé, à cette occasion, l’ensemble de ses compatriotes au respect des règles d’hygiène et des mesures prises par les pouvoirs publics pour venir à bout du virus mortel.


Continue Reading

Politique

Le journaliste Sofiane Merakchi condamné à 8 mois de prison ferme

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | le journaliste Sofiane Merakchi condamné à 08 mois de prison ferme

Le tribunal de Bir Mourad Rais a prononcé son verdict dans l’affaire de Sofiane Merakchi. Le journaliste vient d’être condamné à huit (08) mois de prison ferme a annoncé ce dimanche le comité nationale pour la libération des détenus (CNLD).

Poursuivi pour avoir fourni des images des manifestations populaires à des médias étrangers notamment à la chaîne télévisée Al Jazeera, le parquet près le tribunal de Bir Mourad Rais avait requis le 29 mars dernier deux ans de prison ferme contre le journaliste Sofiane Merakchi.

Le journaliste et correspondent de la chaîne libanaise “Al maydeen” a été placé en détention préventive depuis le 26 septembre 2019. Ayant déjà purgé six mois de sa peine, Sofiane Merakchi quittera la prison dans deux mois soit le 26 mai prochain.

Continue Reading

Politique

Coronavirus : Les membres du gouvernement font don d’un mois de leurs salaires

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | Les membres du gouvernement font don d'un mois de leurs salaires

Les membres du gouvernement ont décidé de faire don d’un mois de leurs salaires mensuels dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, a indiqué samedi un communiqué des services du Premier ministre.

“Dans le but de contribuer à l’effort national visant à réduire les conséquences, sur les citoyens, de la crise sanitaire induite par l’épidémie de COVID-19, les membres du gouvernement ont décidé de faire don d’un mois de leurs salaires mensuels qui sera versé sur les comptes de solidarité Covid-19 ouverts à cet effet”, note le communiqué.

“Par ce geste, le gouvernement entend traduire l’esprit de fraternité, de solidarité et d’entraide sociale qui anime le peuple algérien, avec la certitude que l’on pourra ainsi surmonter cette crise sanitaire avec un minimum de préjudices”, a-t-on ajouté.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR