Manifestations des lycéens : Benghabrit dénonce la manipulation et dépose plainte

Manifestations des lycéens : Benghabrit dénonce la manipulation et dépose plainte

Crédit photo : DR | Manifestation des lycéens devant le ministère de l'éducation

Le ministère de l’éducation a déposé plainte auprès de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN) « pour démasquer les parties poussant les élèves à sortir dans la rue ». Lors dune déclaration à la presse en marge d’une visite à l’office national d’enseignement et de formation à distance, Nouria Benghabrit souligne que les élèves « sont une ligne rouge. Ce sont des mineurs qu’il faut protéger ».

Depuis hier, des lycéens refusent d’entrer dans les classes, en solidarité avec leurs enseignants radiés, après l’écoulement du préavis de la tutelle. Nouria Benghabrit a révélé également que les enseignants radiés disposent de deux mois pour déposer des recours pour contester la décision.

La ministre a rappelé la disponibilité de son département au dialogue et a rassuré les parents d’élèves. Concernant le plan de rattrapage des cours, les directeurs des établissements disposent d’une marge de manœuvre pour aménager les emploi du temps et le calendrier des examens.

Mégabannière (728x90)