Suivez-nous

Société

EPH de Boufarik : ” La pandémie du coronavirus est gérée par des décisions politiques”

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

© DR | Hôpital de Boufarik

Les médecins de l’EPH de Boufarik ont observé ce jeudi 26 mars un sit-in pour contester la “mauvaise” gestion du coronavirus, les entraves administratives et pour réclamer le départ du directeur du service d’épidémiologie, Dr Mohamed Yousfi.

Lors de ce sit-in tenu par une dizaines de médecins, les protestataires ont affirmé qu’il n’est n’est pas motivé par la pandémie du coronavirus, “nous sommes capables de gérer”, ont-ils affirmé. Mais par les entraves administratives qui pèsent sur le personnel médical et qui ne profitent pas à la lutte contre le Covid-19.

A cet effet, les protestataires ont réclamé le départ du directeur du service d’épidémiologie en dénonçant la mauvaise gestion de la pandémie du coronavirus. Selon le docteur Saloua Himed, Dr Mohamed Yousfi “gère la pandémie mondiale par des décisions politiques sans consulter le conseil de santé ni le personnel médical ».

Le coordinateur du service de médecine interne chargé d’effectuer des tests et dépistages sur les cas suspects, Noureddine Oukara, a quant à lui dénoncé l’absence du directeur, «  sa porte est toujours fermée, il ne reçoit ni le personnel ni les malades » s’est-il écrié.

Par ailleurs, les médecins ont appelé les citoyens à rester chez eux “c’est la seule arme contre le coronavirus”, ont-ils déclaré.

Il est à noter, que cette protestation intervient alors que la wilaya de Blida et plus précisément Boufarik est considérée comme l’épicentre du coronavirus, étant la région qui a enregistré le plus de cas. Le sit-in intervient également après le décès d’un chauffeur d’ambulance contaminé par le coronavirus. Les protestataires lui ont rendu hommage.


Société

Covid-19 en Algérie : Le bilan s’élève à 511 cas dont 31 morts

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

Le dernier bilan lié à la propagation du coronavirus en Algérie fait état de 57 nouveaux cas confirmés positifs au covid-19 et deux nouveaux décès, portant à 511 le chiffre total de contamination dont 31 décès.

Selon la commission nationale de veille et de suivi de l’évolution de l’épidémie du Coronavirus en Algérie , les deux nouveaux décès ont été enregistrés aux niveaux des wilayas de Tizi-Ouzou et Ain Defla, il s’agit respectivement d’un émigré de France âgé de 75 ans, et d’un homme âgé de 64 ans.

Par ailleurs, Djamel Fourar, informe que le nombre de guérison reste inchangé, soit 31 cas.

Lire la suite

Société

Ouargla : L’annexe de l’institut Pasteur entre en service aujourd’hui

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

© DR | L'annexe de l'institut Pasteur à Ouargla

L’annexe régionale de l’institut Pasteur à la wilaya de Ouargla entre en service aujourd’hui, selon une déclaration du directeur local de la Santé et de la population, Fadel Sakker, à la radio algérienne.

L’annexe située au niveau de l’hôpital public hospitalier, Mohamed Boudiaf aura pour mission d’assurer les tests de dépistage du Coronavirus pour les habitants des wilayas du Sud-est du pays, précise la même source.

Le 10 mars dernier, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid avait indiqué que les autorités ont décidé l’ouverture d’annexes régionales à Oran, Constantine, Ouargla et Tamanrasset afin “d’atténuer la pression sur le laboratoire de référence relevant de l’Institut Pasteur (Alger)”. Celui-ci recevait jusque-là tous les prélèvements des cas suspectés d’être atteints au covid-19.



Lire la suite

Société

Coronavirus : 3 nouveaux décès et 45 cas confirmés en Algérie

Achour Nait Tahar

Publié

le

© DR | Dernier bilan de coronavirus en Algérie
© DR | Dernier bilan de coronavirus en Algérie

45 nouveaux confirmés positifs au coronavirus et 3 décès ont été enregistrés ce samedi 28 mars, selon un bilan publié par le ministère de la santé.

Selon la même source, le nouveau bilan établit porte le nombre de personnes infectées à 454 cas, tandis que le nombre de décès a atteint 29.

Le premier a été enregistré à Alger, il s’agit d’un homme âgé de 65 ans qui venait de rentrer des lieux saints, Arabie saoudite où il effectué la Omra. Le deuxième décès a été enregistré à Médéa, il s’agit d’un homme âgé de 84 ans, qui est un parent de la première victime enregistré dans cette wilaya. Le troisième cas est un homme âgé de 45 ans de Mostaganem. Le communiqué indique qu’il a effectué un voyage en Espagne.

Par ailleurs, deux nouvelles guérisons ont été enregistrées portant à 31 le nombre total de patients rétablis.

Lire la suite

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR