Connect with us

Digital

ENTRETIEN. Zoubida Assoul : « Violation du code de procédure pénale et machination de la justice dans le dossier Algérie Part »

Zoubida Assoul, avocate, présidente de l’UCP (Union pour le changement et le progrès) et porte-parole de mouwatana réponds à nos questions concernant le procès en cours de Abdou Semmar et Marouane Boudiab de la rédaction Algérie Part.

Bouzid ICHALALENE

Published

on

Zoubida Assoul, avocate, présidente de l’UCP (Union pour le changement et le progrès) et porte-parole de mouwatana réponds à nos questions concernant le procès en cours de Abdou Semmar et Marouane Boudiab de la rédaction Algérie Part.

Qu’est-ce que vous avez trouvé dans les dossiers des détenus ?

Le dossier est vide. C’est un dossier politique qui reflète les contradictions de ce système. La preuve, Abdou Semmar est placé en garde à vue le 23 à partir de 14H30, alors que la plainte de Mohamed Mokadem dit Anis Rahmani a été déposée à 17H selon l’enquête préliminaire de la gendarmerie nationale. C’est-à-dire, après avoir placé Abdou Semmar en garde à vue. Il n’y a pas de plainte de la personne victime elle-même, il a mandaté un employé du groupe Ennahar, alors que la loi et la pratique judiciaire exigent que la victime dépose plainte elle-même. Concernant la procuration du Wali d’Alger, il a délégué son chef de cabinet, qui à son tour, a délégué un fonctionnaire de la wilaya pour le faire. Elle a été déposée le 24 alors que Abdou Semmar était en garde à vue, à partir de 15H du 23 octobre. Ces gens se considèrent au-dessus des lois, ils ne respectent même pas la justice et refusent de se présenter devant elle lors du procès.

 

Quelles sont les irrégularités dans le dossier ?

Toute l’action publique est irrégulière. Premièrement, les détenus n’ont pas été convoqués par écrit comme l’exige le code de la procédure pénale. Deuxièmement, il y’a un amalgame entre les personnes physiques des supposées victimes et la personnalité morale des institutions qu’ils représentent. La preuve, la défense du Wali a présenté des demandes de réparation de 50 millions de dinars, au nom de la wilaya d’Alger. L’avocat de Anis Rahmani, parle aussi du groupe Ennahar comme personnalité morale comme victimes. Il a demandé deux millions de dinars en réparation. Et là, c’est une déviation de la procédure.

 

Est-ce que les poursuites pénales des infractions liées au métier de journaliste peuvent faire l’objet d’une peine privatives de liberté ?

L’article 50 de la constitution dans son dernier alinéa, stipule clairement que les infractions liées à la pratique journalistiques, ne peuvent en aucun cas, faire l’objet d’une peine privatives de liberté. Ainsi que le confirme la loi sur l’information. Dans ce dossier aucun chef d’inculpation ne tient la route.

 

 

Digital

TikTok et WeChat interdites aux Etats-Unis à partir de dimanche

Avatar

Published

on

Le téléchargement des applications chinoises TikTok et WeChat sera interdit aux Etats-Unis à partir de dimanche, a annoncé vendredi le département du Commerce américain, citant des menaces à la “sécurité nationale”.

“Le Parti communiste chinois a démontré qu’il avait les moyens et l’intention d’utiliser ces applications pour menacer la sécurité nationale, la politique étrangère et l’économie des Etats-Unis”, explique le ministère américain dans un communiqué.

Les Etats-Unis mettent ainsi à exécution la menace brandie par le président Donald Trump contre ces deux applications chinoises, dans un contexte de grandes tensions entre les deux géants économiques.

Continue Reading

Digital

Perturbation du réseau internet: Tebboune ordonne de trouver une solution “définitive”

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | Abdelmadjid Tebboune s'engage à revoir le système national de santé

Abdelmadjid Tebboune a instruit, dimanche, le ministre de la Poste et des TIC, Brahim Boumzar, de trouver une solution “définitive” au problème de faiblesse du débit internet, informe un communiqué du Conseil des ministres repris par l’APS.

En effet, lors de la réunion périodique des conseil des ministres, qui s’est tenue dimanche par visioconférence, Abdelmadjid Tebbouen a instruit Brahim Boumzar à “trouver une solution définitive au problème de faiblesse du débit internet, définir les facteurs nuisibles et soumettre le dossier au Conseil des ministres si le besoin se fait sentir”, indique le communiqué.

Notons que depuis plusieurs jours l’Algérie connait une perturbation dans son réseau internet. Une perturbation qu’Algérie Télécom a justifié par un problème au niveau international.

Selon l’opérateur, “une perturbation du réseau internet international enregistrée dans certains pays du monde, dont l’Algérie, est à l’origine d’une perturbation dans le réseau national”.

Continue Reading

Digital

E-paiement: Algérie poste lance un nouveau service

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Algérie poste a lancé, samedi, son nouveau service de E-paiement “BARID PAY” qui fonctionne grâce à la technologie de reconnaissance bidimensionnelle appelée (QR CODE).

Via un communiqué, Algérie Poste a expliqué que le paiement s’effectue en copiant le code « QR » attribué au commerçant à travers l’application « Barid Mob ».

Le même document appelle les commerçant qui souhaitent adhérer à ce service à s’inscrire en déposant un dossier à Algérie Poste. Selon la même source, le client doit être titulaire d’un compte CCP et titulaire de la carte Edahabia. Le client doit aussi, obligatoirement, déclarer son numéro de téléphone au niveau d’Algérie Poste.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR