Connect with us

Accueil

En prison, Merzoug Touati poursuivi dans une nouvelle affaire

Published

on

Condamné à un an de prison ferme, le journaliste-blogueur Merzoug Touati, actuellement en détention dans une prison à Bouira, est poursuivi dans une nouvelle affaire, devant le Tribunal de Bejaia, indique ce mercredi son épouse qui lui a rendu visite.

«Merzoug a encore une nouvelle affaire au tribunal de Béjaïa, il devait passer le 24 avril dernier», écrit Nfissa Aïssou, sur sa page facebook, après avoir parlé à son époux. Elle explique que ce procès a été reporté «faute de défense» car les avocats n’étaient pas au courant.

L’audience est désormais fixée au 8 mai prochain, et Merzoug Touati devra répondre des chefs d’inculpation «atteinte à l’unité nationale» et «incitation à attroupement non armé», précise-t-elle, rapportant les dires de son mari.

Ce dernier «est angoissée», rapporte-t-elle, et se demande pourquoi tant d’«acharnement»? «Ils veulent nous terroriser. Quand on se dit que c’est bientôt la fin, on te rajoute encore et encore des affaires», déplore l’épouse de Merzoug Touati, épuisée par la pénibilité des procès à répétion et les déplacements à des centaines de kilomètres pour le voir.

Le journaliste-blogueur, très engagé dans le Hirak, a été transféré le 17 avril de la prison de Laghouat (à 500 km de sa résidence à Bejaia) dans une prison Bouira, après une grève de la faim de plusieurs jours. Placé en détention le 28 décembre 2021, il sera condamné le 3 janvier 2022, à un an de prison ferme et une amende de 100.000 DA, pour «outrage à corps constitués» et «diffusion de fausses informations».

De nombreuses ONG internationales et des partis politiques en Algérie, ont appelé les autorités, à le libérer immédiatement.   

Merzoug Touati «est toujours amaigri mais a bonne mine et se trouve toujours à l’infirmerie de la prison», témoigne ce mercredi sa femme.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR