Connect with us

Politique

En DIRECT du tribunal de Bainem: procès des détenus d’opinion

C’est aujourd’hui qu’aura lieu le procès de cinq détenus, Ider Ali, Boudjemil Mohand, Karoune Hamza, Belakhal Kamal , Okbi Akli au tribunal de Bel El Oued (Bainem). Les manifestants ont été arrêté le 21 juin 2019 lors de la marche populaire contre le pouvoir. 

Avatar

Published

on

© DR | Rassemblement devant le tribunal Sidi M'hammed en soutien aux militants arrêtés durant les manifestations

13H30

Le juge d’instruction près le tribunal de Bainem a souligné à la fin du procès que “les dossiers de cinq détenus doivent être consultés une nouvelle fois avant la prononciation du verdict.

13H25

Fin du procès des 05 détenus d’opinion arrêtés le 21 juin 2019 pour port de drapeau amazigh. Le verdict sera rendu mercredi 30 octobre par le tribunal de Bainem.

18 mois de prison ferme ont été requis contre par le procureur de la République pour “atteinte à l’unité nationale”.

12H45

Pendant la plaidoirie, le procureur du tribunal de Bainem a quitté deux fois sa place.

12H40

L’avocat du barreau de Tizi Ouzou, Karim Hadar,  a battu en brèche les arguments du parquet et demande au juge “pourquoi le port de l’emblème amazigh est interdit à Alger et pas dans d’autres wilayas” se demandant également pourquoi les porteurs du drapeau palestinien ne sont pas arrêtés car, ce dernier aussi, est composé de couleurs autres de celles du drapeau national! L’avocat signale que la police a confisqué même le maillot de la Js Kabylie au prévenu Lekhel Kamel et cela n’est pas mentionné dans le Pv.

12H30

L’avocate Aouicha Bekhti regrette l’absence d’arguments juridiques crédibles estimant que l’affaire est politique. “Avant la chute de l’ancien président de la République Abdelaziz Bouteflika, les gens nous disaient qui va pouvoir le remplacer après son départ? Aujourd’hui nous avons la réponse. Ce sont ces glorieux jeunes qui vont diriger le pays car ils portent l’amour de l’Algérie dans leurs cœurs”.

12H15

Les plaidoiries des avocats au tribunal se poursuivent.

11H20

Le procureur a requis 18 mois de prison ferme et une amende de 50 000 DA à l’encontre de cinq manifestants. Ils sont poursuivis  pour “atteinte à l’unité nationale” et  “atteinte à l’intégrité du territoire”.

11H15

Le procureur près le tribunal de Bainem a interrogé les détenus sur leur intention de porter le drapeau amazigh. Les cinq prévenus ont répondu que ça représente leur identité.

11H10

Les familles des détenus sont présents dans la salle d’audience.

11H07

Une dizaine d’avocats se sont constitués pour la défense des détenus

11H05

Les cinq prévenus sont arrivés au tribunal de Bainem.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR