Connect with us

Politique

En colère, les avocats d’Alger annoncent une nouvelle semaine de protestation

Published

on

Les avocats du barreau d’Alger boycotteront les audiences au niveau du tribunal de Dar El Beida pendant une semaine à partir du 4 juillet, et ce, en guise de solidarité avec l’un de leurs confrères après la “saisie arbitraire” de son véhicule sur ordre d’un procureur.

L’événement qualifié “d’étrange” par le barreau d’Alger a eu lieu mercredi dernier au tribunal de Dar El Beida. Le véhicule d’un avocat a été saisi et emmené à la fourrière sur ordre du Procureur général adjoint. Pourtant, selon les avocats, la voiture était garée au parking qui leur est réservé.

“Cette événement reflète la supériorité et la domination de certains responsables de la Justice”, a dénoncé le communiqué du barreau d’Alger rendu public ce 3 juillet.

Après s’être réunis le 1er juillet, les avocats de la capitale ont décidé de boycotter toutes les audiences au niveau du tribunal de Dar El Beida pendant une semaine à partir du dimanche 4 juillet “à l’exception des délais”.

Les robes noires ont également décidé de boycotter le tribunal criminel de première instance et d’appel jusqu’à “nouvel ordre”.

Le coup de gueule des avocats ne s’arrête pas là. En plus de programmer un sit-in à la Cour d’Alger le mardi 6 juillet, ces derniers ont aussi appelé à bouder les salles d’audience ce jour là dans la Cour d’Alger et ses tribunaux.

Jugeant que les droits de la défense se font de plus en plus piétiner, le bâtonnat d’Alger a fait état de sa volonté de s’adresser “à la plus haute autorité du pays” pour “la mettre dans l’image sur les dépassements qui visent les droits de la défense”.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR