Connect with us

En continu

En attendant la décision de la justice, les quatre détenus du drapeau amazigh reconduits à la prison d’El Harrach

Avatar

Published

on

@ INTERLIGNES | procès des détenus des porteurs du drapeau amazigh

Les quatre détenus du drapeau amazigh auditionnés, ce jeudi, par le juge d’instruction de la 2e chambre du Tribunal de Sidi M’hamed, viennent d’être reconduits à la prison d’El Harach. Aucune décision concernant leur libération n’a été prise, explique la député RCD Fetta Sadat.

 

“les quatre détenus ont été reconduits à la prison parce que le juge d’instruction a accompli un acte de procédure ce qu’on appelle “des auditions au fond” comme le prescrit la loi”, explique l’avocate Fetta Sadat.

“Il existe en effet, deux hypothèses possibles: soit le juge d’instruction décide de rendre une ordonnance de non lieu, c’est-à-dire que les faits ne sont pas établis et les détenus sont libérables d’office. soit il considère que les faits sont établis et que les éléments de l’article 79 du code pénal sont réunis. Le juge prend, dans ce cas là une “ordonnance de renvoi”devant le tribunal correctionnel, et à ce moment là, il y aura un procès”, instruit la député RCD.

Les détenus auditionnés sont Messouci Samira, Aouissi Mustapha, Chaâlal Mokrane et Kichou El Hadi. Ils avaient été arrêtés vendredi 28 juin à Alger et placés, le dimanche 30 juin, sous mandat de dépôt.

Pour rappel, une centaine de militants et citoyens ont répondu à l’appel du comité national pour la libération des détenus qui a décidé de tenir, ce jeudi 5 septembre, un rassemblement devant le tribunal de Sidi M’hamed. pour justement dénoncer les arrestations « arbitraires » des manifestants lors des marches populaires et exiger, une nouvelle fois, la libération immédiate et inconditionnelle de l’ensemble des détenus d’opinion à l’échelle nationale.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR