Connect with us

Politique

Emmanuel Macron « regrette » les « polémiques et malentendus » et exprime son respect envers l’Algérie et son histoire

Published

on

Le président français, Emmanuel Macron, a exprimé, à travers un communiqué de l’Elysée « le plus grand respect pour la nation algérienne » et « son histoire« . Il a également exprimé son « regret » par rapport aux « polémiques et les malentendus » avec l’Algérie.

« Le président de la République regrette les polémiques et les malentendus engendrés par les propos rapportés », a indiqué l’agence AFP citant un conseiller du président français  ajoutant qu’Emmanuel Macron est  » fortement attaché au développement de la relation entre la France et l’Algérie« .

« Le président Macron a le plus grand respect pour la nation algérienne, pour son histoire et pour la souveraineté de l’Algérie », a fait savoir un communiqué de l’Elysée.

Les tensions entre Alger et Paris se sont accentuées en début octobre dernier lorsque Emmanuel Macron a fait des déclarations, rapportées par le quotidien Le Monde, accusant le système algérien d’être« politico-militaire » et d’entretenir une « rente mémorielle ». 

Le président français s’est questionné également sur l’existence d’une nation algérienne avant la colonisation française.« La construction de l’Algérie comme nation est un phénomène à regarder. Est-ce qu’il y avait une nation algérienne avant la colonisation française? Ça, c’est la question (…) », s’est demandé Emmanuel Macron.

De son coté, le président Abdelmajid Tebboune a prévenu samedi dernier dans un entretien avec l’hebdomadaire allemand Der Spiegel qu’il ne ferait pas « le premier pas » pour tenter d’apaiser les tensions avec son homologue français qui, avec ses propos, « a rouvert un vieux conflit de manière totalement inutile »« Pourquoi a-t-il dit ça? Je pense que c’était pour des raisons électorales stratégiques », a déclaré le président Tebboune.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR