Connect with us

Monde

Émeutes à Dakar : au moins 4 morts enregistrés

Published

on

émeutes au Sénégal

La capitale sénégalaise a vécu ces trois derniers jours, et particulièrement hier soir, des scènes de violences et d’émeutes opposant les forces de l’ordre à des centaines de jeunes, et ce, suite à l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko qui a eu lieu le 03 mars courant, rapporte l’agence de presse AFP.

Selon la même source, les manifestations qui ont virées en émeutes ont causé la mort d’au moins 4 personnes et de nombreux blessés. L’arrestation d’Ousmane Sonko, chef de l’un des principaux partis d’opposition sénégalaise, a enflammé la rue et a fait sortir “une exaspération accumulée devant la dureté des conditions de vie”.

L’opposant, maintenu en garde à vue depuis trois jours, a été arrêté “alors qu’il se rendait au tribunal de Dakar pour être jugé dans une affaire d’accusation de viols”, détaille la même source et ajoute qu’à cette occasion des centaines de ses partisans se sont rassemblés sur son passage, “poussant les forces de l’ordre à intervenir”

Cette situation a vite fait réagir l’ONU qui a appelé hier soir “au calme” et à “la retenue“. Le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel à l’ONU, Mohamed Ibn Chambas, a invité les autorités sénégalaises à “prendre les mesures nécessaires pour apaiser la situation et assurer le droit constitutionnel de manifester pacifiquement”

De leur côté, toujours selon l’AFP, les autorités sénégalaises ont assuré, hier vendredi, de “ramener l’ordre” après ces scènes de “guérilla urbaine“, ayant causé la morts d’au moins quatre personnes. Par ailleurs, la même source, n’a pas donné de détails quant à l’identité des victimes.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR