Suivez-nous

Politique

Élections législatives: la date de la campagne électorale fixée au 17 mai prochain

Feriel Bouaziz

Publié

le

© DR | Bureau de vote ( Photo archives)

L’autorité nationale indépendante des élections (ANIE), a fixé ce lundi un calendrier électoral allant du 17 mai jusqu’au 8 juin prochain, date de la fin de la campagne électorale, et ce, en prévision des élections législatives du 12 juin 2021 afin d’élire les membres de l’Assemblée populaire national (APN).

Suite au décret présidentiel portant dissolution de l’assemblée populaire nationale (APN) le 21 février, le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune a convoqué, le 11 mars le corps électoral en vue de l’élection des membres de l’Assemblée populaire nationale (APN).

Par ailleurs, les candidats pour cette élection qui sont appelés à remettre leurs dossiers de candidature aux dites élections avant la date du 22 avril, ont ainsi une marge de délai de 22 jours soit, du 13 avril jusqu’au 14 mai, dans le but d’introduire un éventuel recours concernant la candidature et aussi son renouvellement avant le 18 mai, selon le calendrier de l’ANIE.

Egalement, précise la même source, les candidats à l’élection législative qui doivent déposer les listes de leurs représentants avant le 23 mai, ont pour obligation d’introduire des recours concernant la liste des encadreurs des bureaux de vote et ce, à compter du 24 avril jusqu’au 12 mai.

Notons que, la publication de cette liste se fera, suivant le calendrier de l’ANIE, soit du 23 avril au 7 mai prochain.

Concernant la campagne électorale, l’article 73 de la loi organique relative au régime électoral note qu'”à l’exception du cas prévu à l’alinéa 3 de l’article 95 de la Constitution, la campagne électorale est déclarée ouverte, vingt-trois (23) jours avant la date du scrutin(…)“.

S’agissant du financement des campagnes électorales, une commission a été crée à ce titre, avait annoncé le président de l’ANIE, Mohamed Charfi, qui a informé que celle-ci, “sera chargée de surveiller le financement des comptes des campagnes électorales et référendaires, et permettra de mettre le financement des campagnes électorales sous la loupe de l’ANIE qui veille à éloigner l’argent suspect de l’opération électorale“.

Pour ce qui est des résultats provisoires de vote, ils se feront, précise la même source, 48 heures après la réception des procès-verbaux des commissions électorales des wilayas et de l’étranger, en attendant la proclamation des résultats finals, n’excédant pas un délai de 10 jours, par la Cour constitutionnelle.

Le corps électoral s’élève à 24.392.438 inscrits répartis sur les 58 wilayas et la diaspora établie à l’étranger.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR