Connect with us

En continu

Election présidentielle: “l’appel allusif” du gouvernement aux médias

Avatar

Published

on

Malgré le rejet populaire du scrutin du 12 décembre prochain, le gouvernement s’obstine à donner, un tant soit peu, de crédibilité voir même une légitimité à la feuille de route du pouvoir s’appuyant, de ce fait, sur la “main-forte” des médias dans l’accompagnement de ces élections.

 

En effet, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Hassan Rabehi, a souligné mercredi à Oran, l’importance des médias des secteurs public et privé dans l’accompagnement des élections présidentielles du 12 décembre.

S’exprimant sur les ondes de Radio El Bahia à l’occasion de sa visite dans la wilaya d’Oran, M. Rabehi a indiqué que “les médias publics et privés auront un rôle important à jouer comme ils l’ont toujours fait, dans le but de mettre en valeur les efforts de l’Etat ayant conduit à la prise de mesures administratives, juridiques et politiques pouvant constituer une base pour l’organisation des élections présidentielles”.

Les médias audiovisuels et la presse écrite continueront à déployer des efforts pour accompagner toutes les activités liées aux élections, qu’il s’agisse de la vulgarisation des textes et lois régissant le scrutin, ou de la présentation des candidats à ces échéances, mais aussi à diffuser les réactions des citoyens quant à ce rendez-vous électoral et les activités des partis politiques et des candidats”, a-t-il précisé.

M.Rabehi a ajouté à ce propos, que ces échéances électorales seront “largement suivies par les citoyens compte-tenu de l’importance qu’elles revêtent pour l’avenir de la nation. Un avenir que nous souhaitons très positif et s’accorde avec nos aspirations de paix, de sécurité et de prospérité”, a-t-il ajouté.

Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR