Connect with us

Accueil

El Watan: les travailleurs reprennent la grève, la crise se corse

Published

on

En grève cyclique depuis le 12 juillet pour réclamer leurs salaires des cinq derniers mois, les travailleurs du journal El Watan ont décidé ce dimanche de reprerendre leur mouvement pour quatre jour de suite.

« Les travailleurs de la SPA EI Watan sont sur le point de boucler leur cinquième mois sans salaires. Devant la persistance de cette situation des plus intenables, les travailleurs, réunis autour de leur Section syndicale, ont décidé de poursuivre le mouvement de grève cyclique observé depuis le 12 juillet 2022 », lit-ondans un communiquéde ladite section syndicale.

La grève reprend dès ce 24 juillet « pour une durée de quatre jours, conformément au préavis de grève déposé auprès de l’employeur le 22 juin 2022 », précisent les travailleurs.

Ces derniers préviennent que dans le cas du non versement des salaires impayés, « le mouvement de grève reprendra le 29 juillet et sera illimité ». C’est-à-dire vendredi prochain.

Une fin de mois décisive !

Une situation d’impasse totale à présent, puisque la Direction du journal n’a proposé, jusque-là, aucune solution concrète. La seule démarche qui vaut un geste dans le sens du règlement définitif de la crise, c’est l’appel pressant adressé aux autorités publiques pour une intervention rapide. Hélas, le pouvoir à travers ses institutions, le ministère de la Communication entre autres, observe le silence sur la question.

La menace sur la survie d’El Watan est malheureusement une réalité, surtout lorsque l’on sait que la direction a évoqué « un dépôt de bilan » vers la fin de ce mois si aucune solution ne vient régler l’histoire de ses dettes.

Les comptes de l’entreprise El Watan sont, pour rappel, bloqués à cause de ses dettes d’un montant de 55 millions de dinars d’impôts et de 45 millions de dinars d’un crédit contracté auprès de la banque CPA.

Quoi qu’il en soit, le bureau syndical de la SPA El Watan, se dit « ouvert à tout dialogue sérieux et constructif », et espère que cette situation « connaîtra un dénouement rapide dans l’intérêt des travailleurs et de l’entreprise ».

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR