Connect with us

Société

El Tarf : la frontière fermée à Oum Teboul

Des protestataires ont barré l’accès au poste frontalier d’Oum Teboul, dimanche de 9h00 à 14h00 à 1 km avant l’entrée du poste.

Mouloud Bouyahia

Published

on

Crédit photo: DR

C’est la hausse de 100% de la taxe de voyage, entrée en vigueur dès le 2 janvier en application de la loi de finances 2019, qui a poussé les habitants d’Oum Teboul à bloquer le passage.

Les citoyens contestataires résidant en majorité à Oum Teboul, ont fait savoir au wali d’El Tarf que contrairement aux vacanciers qui se rendent une seule fois par an en Tunisie, eux, ont des proches de l’autre côté de la frontière et chez qui ils doivent se rendre “plusieurs fois par mois si ce n’est par semaine”.

Pour certains, le passage frontalier est quotidien. Dans le lot, il y a bien entendu tous ceux qui vivotent de la petite contrebande. “Avec une hausse d’une telle ampleur notre marge se réduit”, nous avouent quelques-uns. La taxe est passée de 500 DA à 1000 DA par personne.

Les véhicules pris au piège, algériens et surtout tunisiens, ont dû attendre plusieurs heures avant d’être libérés. Beaucoup ont préféré faire un détour de 40 km pour emprunter le poste d’El Aïoun, plus au sud.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR