Connect with us

Politique

Écrire pour les droits: Amnesty lance une campagne en faveur du journaliste Khaled Drareni

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | Le journaliste Khaled Drareni

L’organisation Amnesty international a lancé une campagne de solidarité en faveur du journaliste incarcéré Khaled Drareni. L’initiative intervient dans le cadre “du Marathon des lettres Écrire pour les droits” qui se déroulera du 20 au 31 novembre.

“Les membres et sympathisant.e.s d’Amnesty International en Algérie et dans le monde vont signer des pétitions en faveur de Khaled Drareni et d’autres défenseur·e·s des droits humains au Burundi, au Chili, en Colombie, à Malte, au Myanmar, au Pakistan, en Arabie saoudite, en Afrique du Sud et en Turquie”, a indiqué Amnesty International ce jeudi.

« Depuis 2011, nos membres et sympathisant.e.s en Algérie participent activement à cette campagne de solidarité internationale”, précise l’organisation, ajoutant que le journaliste Khaled Drareni “est un des 10 cas du Marathon des Lettres Écrire pour les Droits de 2020″.

Pour Amnesty, cette action de solidarité internationale permet de faire “pression sur les autorités” mais constitue aussi “une énorme source de soutien psychologique et d’encouragement pour ces personnes et leur famille”.

“Certaines personnes pensent qu’une simple lettre ou une signature ne servent à rien mais lorsque des centaines de milliers ou des millions de personnes à travers le monde signent une pétition ou envoient des messages de solidarité, à des personnes enfermées dans des petites cellules, vous ne pouvez pas imaginer l’impact considérable de votre geste”, a souligné Amnesty tout en appelant à prendre part à cette initiative. “N’hésitez pas à signer et à faire signer les pétitions,  à envoyer des lettres, cartes et dessins de solidarité car grâce à ces actions simples des personnes injustement emprisonnées ont été libérées, des détenus sont traités plus humainement”, a-t-elle écrit.

Pour rappel, le journaliste Khaled Drareni est incarcéré depuis mars dernier. Il a été condamné en appel, en septembre, à deux ans de prison. Suite à ce verdict, le journaliste s’est pourvu en cassation. La Cour suprême ne s’est pas encore prononcée sur sa demande.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR