Connect with us

Politique

Eborgnés de Bouira : Les élus APW du RCD pointent du doigt le wali

Bouzid ICHALALENE

Published

on

Amer Ouchene, Eborgnés après les tirs des forces anti-emeutes à Haizer (Bouira) le 12 décembre 1019

Les élus APW du RCD ont pointé du doigt le wali dans l’affaire des éborgnés, touchés le jour du vote à Bouira, à l’occasion de la cession APW dédiée à l’évaluation du secteur des TIC.

C’est en présence des élus et du premier responsable de la wilaya, Limani Mustapha qui vient d’être muté dans le même poste à la wilaya de Sidi Bellabes, que le chef du groupe APW du Rassemblement pour la culture et la cémocratie ( RCD ), Chabane Meziane a saisi l’occasion en interpellant le wali sur la répression des manifestations survenue le 12 décembre 2019, jour de l’élection présidentielle.

Meziane Chabane, l’élu du RCD a demandé au wali  « l’ordonnateur principal » des services de police qui ont usé, selon lui, de balles en caoutchouc. «  Qui a ordonné aux services de sécurité de tirer sur les manifestants ? », a-t-il déclaré. Et d’ajouter: « Vous êtes responsable du maintien de l’ordre et de la sécurité des citoyens ».

Le P/APW de Bouira, d’obédience RND, reprend la parole en rappelant à l’élu que « le rôle de l’assemblée est de trouver des solutions aux problèmes sociaux des citoyens et pas de faire de la  politique ».

Un échange violent s’en est suivi entre le président de l’assemblée et les élus du RCD qui ont quitté la salle en boycottant la suite des travaux.

Des scènes de violence ont ébranlé la ville de Bouira le jour du vote, où des manifestants ont été touchés au yeux. Ces derniers ont appris récemment qu’ils ne pourront plus jamais voir avec leurs yeux touchés.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR