Connect with us

Société

Dzair TV: l’entreprise ferme ses portes

Melissa NAIT ALI

Published

on

Le producteur de audiovisuel Youcef Goucem, originaire de Tizi Ouzou, à la tête de la société de production GoFilm, s'est immolé aujourd'hui, Lundi, au siège de la chaine Dzair TV. Le producteur se trouve actuellement en salle de réanimation dans un hôpital à Douera. 
© DR | Logo de la chaine de télévision Dzair TV

La chaîne de télévision privée, Dzair TV n’émettra plus. L’entreprise appartenant à l’homme d’affaires, Ali Haddad, actuellement en détention, vient d’annoncer la nouvelle à ses employés.

Vu la coupure du signal de diffusion, nous informons l’ensemble du personnel que l’entreprise ferme ses portes jusqu’à nouvel ordre“, lit-on dans un communiqué du groupe Média Temps Nouveaux rendu public, aujourd’hui.

La société, ajoute-t-on dans le même communiqué, ” demande à l’ensemble du personnel de rester chez eux et de ne pas se déplacer car il n’y a pas de travail“. “En cas de reprise, l’administration se chargera d’informer le personnel qui était en activité“, précise la même source.

Est ce la fin du groupe médiatique d’Ali Haddad ? Les journaux appartenant au même groupe, en l’occurrence le Temps d’Algérie et Wakt El Dazair, ont cessé de paraître depuis plusieurs mois déjà en raison d’une crise financière et d’un conflit interne opposant le collectif des journalistes à l’administration du journal.

L’Expression se plaint de “difficultés financières”

Pour sa part, le quotidien francophone, l’Expression, vient d’informer ses employés qu’il est dans l’incapacité de payer les salaires du mois de Mai dernier.

En raison de la situation financière du journal, fortement impactée par la crise sanitaire, se traduisant par des recettes suffisant à peine à régler la facture de l’imprimerie, l’entreprise n’est pas en mesure de verser les salaires du mois de mai 2020. Cette décision vaut pour tout le personnel du journal, sans exception“, écrit le directeur du journal, Ahmed Fattani dans une note adressée à son personnel.

Selon lui, “la survie de l’entreprise dépend de l’effort que devra fournir chaque employé”. “L’objectif de cette mesure difficile est de redresser les finances de l’entreprise. Le directeur du publication espère que chacun de nous comprenne l’importance du moment. Des signes de normalisation de la situation financière commencent à peine se faire jour. Il y a espoir que le redressement des recettes se confirme avec le temps. Au quel cas, pour les prochains mois, les salaires seront versés normalement“, justifie-t-il.

Tout en invitant les travailleurs à faire des sacrifices, Ahmed Fattani menace de licencier ceux qui refusent sa demande.

Ce sacrifice que demande l’entreprise aux employés n’est pas une injonction. Les employés sont libre d’accepter ou de refuser la proposition de suspension des salaires du mois de mai 2020. De fait, ceux qui n’adhèrent pas à cette démarche recevront leurs salaires et leur solde de tout compte et ne feront plus partie de l’entreprise“, menace-t-il. Pour de nombreux observateurs de la scène nationale, l’Expression a été l’un des journaux les mieux servi en matière de la publicité institutionnelle durant les 20 dernières années. Où est cette manne ?

Société

Covid-19 : 210 nouveaux cas enregistrés durant les dernières 24 heures

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR |
© DR | Covid-19, le dernier bilan

L’Algérie enregistre une baisse du nombre de contaminations au coronavirus covid-19 selon le dernier bilan établi, samedi 19 septembre par le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus en Algérie qui fait état de 210 infections, 105 guérisons et 6 décès enregistrés durant les dernières 24 heures.

Le nombre total des contaminations a atteint 49.623, celui des décès est passé à 1665 cas, alors que le nombre total des guérisons s’élève à 34.923, a précisé le porte parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie, Djamel Fourar, lors du point de presse quotidien.

Continue Reading

Société

Coronavirus: le point sur la pandémie

Avatar

Published

on

Faits marquants, nouvelles mesures, nouveaux bilans: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Allemagne: nouveaux cas au plus haut depuis avril

L’Allemagne a enregistré samedi son nombre quotidien de nouveaux cas de coronavirus le plus élevé depuis avril, avec 2.297 nouvelles infections, selon l’institut de veille épidémiologique Robert Koch. Au total, quelque 270.070 personnes ont été testées positives en Allemagne depuis le début de l’épidémie, qui a fait 9.384 morts (+6 en 24H). La dégradation de la situation épidémiologique a poussé vendredi les organisateurs des carnavals en Rhénanie du nord-Westphalie à annuler cette année ces festivités.

Plus de 950.000 morts dans le monde

La pandémie provoquée par le nouveau coronavirus a fait au moins 953.025 morts dans le monde depuis l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles samedi à 11h00 GMT. Plus de 30.556.040 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués. Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 198.597 morts. Viennent ensuite le Brésil (135.793), l’Inde (85.619), le Mexique (72.803) et le Royaume-Uni (41.732).

L’Espagne serre la vis

Epicentre de l’épidémie en Espagne, la région de Madrid impose des restrictions drastiques. 858.000 personnes, soit 13% de la population de la capitale, habitant dans les quartiers sud défavorisés, ne pourront, à partir de lundi, sortir de leur quartier que pour des raisons de première nécessité comme travailler, aller chez le médecin ou amener les enfants à l’école.

La France durcit ses mesures

En région parisienne, où l’épidémie s’aggrave, les autorités sanitaires ont appelé à éviter les rassemblements privés de plus de 10 personnes. Dans le sud-est, à Nice, finis les apéritifs sur la plage après 20H00, les pique-nique à plus de dix dans les parcs. A Toulouse (sud-ouest), les mesures restreignant les activités festives sont renforcées. Les tests salivaires vont être autorisés dans le pays, mais uniquement pour les personnes présentant des symptômes. –

“Deuxième vague” au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni fait face à une “deuxième vague” de nouveau coronavirus, a prévenu le Premier ministre Boris Johnson, son gouvernement n’écartant pas de recourir à un nouveau confinement général pour toute l’Angleterre comme “dernière ligne de défense”. De nouvelles restrictions sont entrées en vigueur concernant deux millions d’habitants du nord-est de l’Angleterre, interdisant notamment les rencontres entre personnes de différents foyers et introduisant un couvre-feu de 22H00 à 5H00 dans les lieux de divertissement.

Nouvelles restrictions en Europe, Argentine

Le gouvernement irlandais a annoncé vendredi un nouveau durcissement des restrictions concernant les pubs et restaurants à Dublin, pour la deuxième fois en une semaine. L’Argentine a décidé de prolonger jusqu’au 11 octobre les restrictions imposées pour faire face à la pandémie, avec toutefois un assouplissement dans la zone métropolitaine de Buenos Aires où le nombre de cas s’est stabilisé. Le gouvernement grec renforce les mesures de protection face à la résurgence des cas en particulier dans la région d’Athènes, fermant à nouveau ses cinémas et revenant partiellement au télétravail. En Islande, les bars et discothèques de Reykjavik gardent porte close pendant quatre jours à compter de vendredi.

Continue Reading

Société

Alger : Disparition mystérieuse de deux filles à Khraicia

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Deux filles disparues à Khraicia, Alger

Deux filles ont disparu à la localité de Khraicia dans la wilaya d’Alger, a annoncé samedi l’organisation nationale de la protection de l’enfance.

Dans un communiqué posté sur page Facebook, l’organisation a fait état de la disparition dans des circonstances inconnues de deux petites filles. “Les deux filles disparues, , Aya et Chahinez, âgées respectivement de 13 et 14 ans, sont sorties de leurs domiciles, situés à Khraicia, wilaya d’Alger, hier, vendredi 18 septembre, à 11 h 30, et depuis elles ne sont pas revenues », précise la même source.

Par ailleurs, trois disparitions d’enfants ont été signalées à Tlemcen jeudi dernier avant d’être retrouvés.

Continue Reading
Advertisement

Tendances