Drapeau amazigh: Le FFS exige la libération immédiate des manifestants

Crédit photo: DR. Le front des forces socialistes (FFS)

« C’est une preuve que la justice ne peut être ni libre ni indépendante sans l’instauration d’un véritable Etat de droit ». C’est qu’a estimé le FFS, ce dimanche 23 juin, en réaction à l’arrestation puis le placement sous mandat de dépôt des manifestants ayant brandi l’étendard amazigh lors de la mobilisation populaire du vendredi passé.

 

Accusant le pouvoir de vouloir détourner ou venir à bout de la mobilisation populaire, le plus vieux parti de l’opposition« condamne avec la plus grande vigueur la mise sous mandat de dépôt de plusieurs personnes arrêtées à Alger, lors des manifestations du vendredi 21 juin 2019 », a écrit le FFS dans un communiqué rendu public aujourd’hui.

Pour le FFS, « c’est une preuve que la justice ne peut être ni libre ni indépendante sans l’instauration d’un véritable Etat de droit »exigeant, dans la même veine, » la libération immédiate et inconditionnelle des mis en cause et exhorte le pouvoir à cesser toute forme d’intimidation et d’action visant le rétrécissement des libertés individuelles et collectives de nos concitoyens« .

Le parti qui estime que le pouvoir est entrain de manœuvrer et user de tous les moyens pour essouffler le mouvement populaire, « met en garde ceux qui jouent la carte du pourrissement et leur fait porter l’entière responsabilité des conséquences imprévisibles d’une telle démarche », conclut le communiqué.

Adsence Milieu article