Suivez-nous

Monde

Double explosion de Beyrouth: Le bilan s’alourdit, le monde disposé à aider

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

© DR |

Les deux explosions survenues mardi, 04 août, au port de la capitale libanaise, Beyrouth, ont fait au moins 100 morts et des milliers de blessés et d’importants dégâts, selon le dernier bilan de la Croix rouge.

“Jusqu’ici, plus de 4 000 personnes ont été blessées et plus de 100 ont été tuées. Nos équipes poursuivent leurs recherches et opérations de secours dans les zones environnantes”, a indiqué l’organisation dans un communiqué.

Selon les autorités libanaises, un incident dans un bâtiment contenant une cargaison de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium serait à l’origine de la double explosion qui a ravagé des quartiers entiers de la capitale faisant d’elle une ville “sinistrée.

Le Premier ministre libanais, Hassan Diab, a promis que les responsables devraient “rendre des comptes”.

“Il est inadmissible qu’une cargaison de nitrate d’ammonium, estimée à 2 750 tonnes, soit présente depuis six ans dans un entrepôt, sans mesures de précaution. C’est inacceptable et nous ne pouvons pas nous taire”, a-t-il déclaré Mardi.

Peu après les deux explosions meurtrières, plusieurs pays ont réagi exprimant leur soutien et offrant leur aide au Liban notamment la France qui doit envoyer, “dès mercredi”, des personnels de la sécurité civile, plusieurs tonnes de matériel et un poste sanitaire mobile.

“Nous déployons au Liban un détachement de la sécurité civile et plusieurs tonnes de matériel sanitaire. Des urgentistes vont également rejoindre Beyrouth au plus vite pour renforcer les hôpitaux”, a écrit le Président français, Emmanuel Macron sur Twitter, après avoir exprimé “sa solidarité fraternelle envers le peuple libanais”.



Le Canada, les Etats-Unis, l’Allemagne, l’Arabie Saoudite, la Turquie, l’Iran, se disent, aussi, “prêts” à aider le pays, déjà soumis à une crise économique inédite.

“Les photos et vidéos de Beyrouth ce soir sont choquantes. Toutes mes pensées et mes prières accompagnent ceux qui sont impliqués dans ce terrible incident. Le Royaume-Uni est prêt à apporter son soutien de toutes les manières possibles, y compris aux ressortissants britanniques concernés”, a-écrit le Premier ministre Britannique sur Twitter.

De son coté, le Président Abdelmadjid Tebboune a adressé, mardi, un message de condoléances et de compassion au président libanais, Michel Aoun.

“C’est avec une profonde tristesse et affliction que j’ai appris la nouvelle des explosions survenues mardi au port de Beyrouth ayant fait plusieurs morts et blessés et des dégâts matériels. En cette douloureuse circonstance, je tiens en mon nom personnel et au nom de l’Algérie, peuple et Gouvernement, à vous exprimer et à travers vous au peuple libanais frère et aux familles des victimes nos sincères condoléances et toute notre compassion et solidarité”, a écrit Abdelmadjid Tebboune.

Et d’ajouter : “en renouvelant à votre Excellence la solidarité et le soutien de l’Algérie dans cette douloureuse épreuve, je vous prie cher frère d’agréer ma parfaite considération”.

Pour sa part, le Président Donald Trump a estimé que les attaques ressemblaient à “une bombe”.

“J’ai rencontré nos généraux, et il semble que ce n’était pas un accident industriel. Il semble, selon eux, que c’était un attentat, c’était une bombe”, a-t-il déclaré à la presse lors de sa conférence de presse quotidienne sur le Covid-19.

Le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, a ,lui, exprimé la disposition de son pays d’apporter son aide au Liban.

Réseaux sociaux

Sur les réseaux sociaux, les internautes, d’abord choqués par les vidéos et les images de l’explosion, ont aidé les familles affectées par le drame en diffusant les photos des personnes disparues et les adresses des maisons et auberges prêts à accueillir les citoyens dont les maisons ont été ravagées par les deux explosions.

D’autres, impuissants notamment en raison des mesures préventives imposées pour contrer la propagation du coronavirus, se sont contentés de prier pour le pays et d’envoyer des messages de soutien au peuple libanais.



Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR