Connect with us

Monde

Donald Trump dévoile son plan de paix pour le Proche-Orient, sans consulter les Palestiniens

Published

on

Crédit photo: DR|Le président américain Donald Trump
© DR | Le président américain Donald Trump

Jérusalem restera « la capitale indivisible d’Israël », a assuré mardi à Washington le président américain Donald Trump, en présentant son plan pour résoudre le conflit israélo-palestinien.

Il n’a pas détaillé quelles frontières il envisageait pour cette capitale israélienne au cours d’un discours durant lequel il a aussi évoqué une capitale de l’Etat palestinien à Jérusalem-Est. Les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est, partie de la ville occupée depuis 1967 par Israël puis annexée, la capitale du futur Etat auquel ils aspirent.

Donald Trump a en outre annoncé avoir envoyé mardi « une lettre » au président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, estimant que son plan était « une chance historique » pour les Palestiniens d’obtenir un Etat indépendant. « Je lui ai expliqué que le territoire prévu pour son nouvel Etat resterait ouvert et sans développement » de colonies israéliennes « pendant une période de quatre ans », a dit le président des Etats-Unis. Cet Etat sera « d’un seul tenant », a-t-il ajouté.

Mais en élaborant cette  » solution tant attendue » pour rétablir la paix dans cette zone, aucun responsable palestinien n’a été invité à Washington pour discuter « du plan » avec l’administration américaine.

Cela fait déjà deux ans que les américains ont annoncé la décision de déplacer leur ambassade à Jérusalem, que l’Autorité palestinienne n’a plus aucun contact avec les responsables américains. Les palestiniens vont-ils accepter cette offre ?

Avec AFP

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR