Connect with us

Politique

Documentaires sur le Hirak : le ministère français des Affaires Etrangères s’exprime

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

La Porte-parole du ministère français des Affaires Etrangères a réagi jeudi à la décision de l’Algérie de rappeler “immédiatement” son ambassadeur en France après la diffusion de programmes, par des chaînes de télévision publiques françaises, jugés comme “des attaques contre le peuple Algérien et ses institutions”.

“L’ensemble des médias jouissent d’une complète indépendance rédactionnelle qui est protégée par la loi en France“, a soutenu jeudi la porte-parole du ministère français des affaires étrangères, Agnès von der Mühll, lors de son point de presse quotidien.

“Dans le cadre des relations profondes et anciennes qui existent entre nos deux pays, et auxquelles nous attachons la plus grande importance, la France respecte pleinement la souveraineté de l’Algérie. Nous entendons, sur cette base, continuer à travailler à l’approfondissement de la relation bilatérale”, a-t-elle ajouté sans pour autant commenté sur le rappel “immédiat”de l’ambassadeur algérien à Paris.

Pour rappel, l’Algérie a décidé mercredi de rappeler “immédiatement” pour consultations son ambassadeur en France, suite “au caractère récurrent de programmes” diffusés par des chaînes de télévision publiques françaises qui sont des “attaques contre le peuple Algérien et ses institutions, dont l’Armée nationale populaire”, indique mercredi un communiqué du ministère des Affaires étrangères, comme indiqué dans un communiqué du ministère algérien des Affaires Etrangères.

“Le caractère récurrent de programmes diffusés par des chaînes de télévision publiques françaises, dont les derniers en date sur France 5 et la Chaîne Parlementaire, le 26 mai 2020, en apparence spontanés et sous le prétexte de la liberté d’expression, sont en fait des attaques contre le peuple algérien et ses institutions” dont l’armée, “digne héritière de l’Armée de libération nationale (ALN)”, affirme le communiqué.

Le document fait allusion aux deux films documentaires, “Algérie Mon Amour” et “Algérie: Les Promesses de l’Aube”, diffusés mardi soir respectivement sur la chaîne du service public France 5 et La Chaîne Parlementaire (LCP).




Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR