Connect with us

Digital

Djezzy: Veon cède ses parts à l’État algérien

Published

on

La multinationale de services de connectivités et d’Internet Veon a décidé de céder l’intégralité de ses parts du capital de l’opérateur mobile Djezzy à l’État algérien. L’annonce a été faite le jeudi 1er juillet par l’entreprise néerlandaise à travers un communiqué rendu public par le biais de son site-web.

Veon détient 45,57% du capital de l’opérateur mobile algérien et a décidé de tous les céder à l’État algérien en les revendant au Fonds National d’Investissement algérien. (FNI).

Veon “l’un des principaux fournisseurs mondiaux de services de connectivité et d’internet, annonce avoir exercé aujourd’hui son option de vente pour vendre l’intégralité de sa participation de 45,57 % dans sa filiale algérienne, Omnium Telecom Algérie SpA au Fonds National d’Investissement Algérien, (FNI). Omnium détient l’opérateur de réseau mobile algérien Djezzy”, a indiqué le communiqué de Veon.

Le montant de cette vente n’a pas encore été fixé. Selon l’entreprise néerlandaise, “l’exercice de l’option déclenche un processus dans le cadre duquel une évaluation par un tiers est entreprise pour déterminer la juste valeur marchande à laquelle le transfert aura lieu”.

La qualifiant d”‘étape importante”, Veon a indiqué que cette transaction “rationalisera davantage les opérations de VEON”, et lui permettra “une meilleure concentration” sur ses marchés principaux.

Pour rappel, l’État algérien s’était déjà emparé, à travers le Fonds National d’Investissement, de 51% du capital de Djezzy en 2014 pour la somme de 2,643 milliards de dollars.

Continue Reading
Advertisement
Comments