Connect with us

Politique

Djerad appelle les manifestants à atténuer “l’occupation excessive de la voie publique”

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | Le Premier ministre Abdelaziz Djerad

Pour le Premier-ministre Abdelaziz Djerad il serait plus sage “d’atténuer la tendance revendicative et l’occupation excessive de la voie publique” afin de sortir de la “crise multidimensionnelle”  que connait le pays. Djerad estime que les marches populaires ne font “qu’aggraver davantage la situation actuelle sans apporter de solutions concrètes aux différents problèmes auxquels font face les citoyens et citoyennes”.

Dans un entretien à l’APS en marge de la cérémonie d’installation de M. Reda Tir, nouveau président du Conseil national économique et social (CNES), le Premier-ministre a appelé toutes les parties à se mobiliser pour “sortir de cette crise multidimensionnelle, à travers une participation plus active du mouvement populaire principalement, dans la lourde tâche de construction de l’Etat rénové, auquel aspirent tous les enfants de notre pays, car l’Algérie appartient à tous ses enfants”.

Dans ce sens, le Chef du gouvernement algérien a estimé qu’il “plus sage d’atténuer la tendance revendicative et l’occupation excessive de la voie publique, qui ne fait qu’aggraver davantage la situation actuelle sans apporter de solutions concrètes aux différents problèmes auxquels font face les citoyens et citoyennes”  rappelant que Abdelmadjid Tebboune, “s’est engagé à asseoir un processus d’édification de la nouvelle république sous une matrice constitutionnelle qui consacre une transparence des élections, une réelle démocratie participative, une société civile forte, une classe politique représentative et une presse libre et responsable”.

“La sagesse, la compréhension et la mobilisation des forces vives de la nation est la seule voie qui permettrait une solution apaisée en vue d’assurer une sortie d’une crise politique, économique et sociale sans précédent et écarter toutes les manipulations avérées, qui ne sauraient diviser les enfants de ce pays ni attenter à la cohésion nationale du peuple algérien”, a-t-il soutenu.

Le Premier ministre a rappelé également que le mouvement populaire du 22 février 2019 “a amorcé un processus irréversible de construction d’une Algérie nouvelle en rupture avec le système et les pratiques passées”, ajoutant que le gouvernement, nommé par le Président Tebboune “a inscrit son action dans le prolongement des revendications de ce Hirak  à l’action salvatrice, grâce à l’accompagnement et la protection de l’Armée nationale populaire et des services de sécurité”.

Avec APS

Advertisement
3 Comments

3 Comments

  1. Avatar

    Caton l'ancien

    10 mars 2020 at 18:21

    “Algérie nouvelle en rupture avec le système et les pratiques passées”,
    Vous êtes sérieux Monsieur Djerad ? Ne vous êtes pas rendu compte que vous avez été nommé à votre poste par un individu qui n’a pas de légitimité; vous faites donc dans le recel de poste, que lui-même a été désigné par un cabinet noir rempli de généraux voleurs qui sont convaincus que l’Algérie leur appartient à eux seuls et en totalité, peuple y compris.
    Donc au lieu de dire des âneries du type :”il est plus sage d’atténuer la tendance revendicative et l’occupation excessive de la voie publique, qui ne fait qu’aggraver davantage la situation actuelle sans apporter de solutions concrètes”, pensez à appliquer la constitution même actuelle à la lettre en déguerpissant vous, “vos ministres”, “votre président”, “votre assemblée”, “votre sénat”, “votre conseil constitutionnel”, sans oublier le ramassis d’escrocs-voleurs tapi au sein de l’état-major de l’ANP.
    Dès que vous aurez disparu de la vue de ce glorieux, sage et patient peuple, les rues de l’Algérie se videront des manifestants comme par enchantement, mais pas avant d’avoir fêté l’abdication de ces affreux, sales et méchants qui ont pillé et ruiné le pays.
    Vous auriez dû le comprendre depuis un bon bout de temps, ils vous le répètent et vous le crient à gorge déployée depuis 55 semaines : “Ya hna ya ntouma, wAllah ma rana habsin”, soyez donc sage et compréhensif avant que l’irréparable ne se produise avec toutes ces bastonnades et ces provocations policières.
    C’est un service que je vous rends avec ces conseils d’ami au cas où vous ne l’auriez pas compris.

  2. Avatar

    Caton l'ancien

    10 mars 2020 at 18:32

    Pardon erratum :

    “Algérie nouvelle en rupture avec le système et les pratiques passées”,
    Vous êtes sérieux Monsieur Djerad ? Ne vous êtes vous pas rendu compte que vous avez été nommé à votre poste par un individu qui n’a pas de légitimité…

  3. Avatar

    Akrour samia

    12 mars 2020 at 14:21

    Ce sont eux qui font de l’occupation excessive! Quel cynisme ceci n’est vraiment pas en votre honneur

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique

Khaled Bouriche nommé nouveau procureur général près la Cour d’appel militaire de Blida

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Le colonel Khaled Bouriche a été nommé nouveau procureur général militaire près la Cour d’appel militaire de Blida, indique ce dimanche un décret présidentiel paru au dernier numéro du journal officiel.

Nommé le 04 mai, le colonel Khaled Bouriche succède à ce poste au colonel Mohamed Mohammedi dont les fonctions ont pris fin le 03 mai dernier, selon un autre décret présidentiel.

Continue Reading

Politique

Le procès de Hamel et Berrachdi reporté pour la 5e fois consécutive

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | Abdelghani Hamel condamné à quinze ans de prison ferme

Le tribunal de Blida a décidé de reporter le procès de l’ancien DGSN, Abdelghani Hamel et l’ancien chef de Sûreté de la wilaya d’Alger, Noureddine Berrachdi, prévue ce dimanche 30 mai au 25 juin prochain, pour la 5e fois consécutive et ce pour absence des témoins et des accusés.

Selon l’agence de presse officielle, le juge près le tribunal de Blida avait proposé, le 9 avril dernier, aux deux accusés un jugement à distance, au titre des mesures visant à freiner la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19), mais ces derniers ont refusé la proposition.

A noter que les deux accusés Abdelghani Hamel et Noureddine Berrachdi, sont poursuivis pour “abus de fonction pour l’obtention d’indus privilèges à caractère professionnel en vue de la préservation du poste de Directeur générale de la Sûreté nationale (DGSN) ou d’un poste supérieur en vertu de l’article 33 de la loi relative à la prévention et la lutte contre la corruption”.

Continue Reading

Politique

APN : La séance plénière du vote du PLFC 2020 reportée à 14h30

Avatar

Published

on

By

Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Slimane Chenine a annoncé dimanche le report de la séance plénière consacrée au vote du projet de Loi de finances complémentaire pour l’année 2020 (PLFC 2020), prévue initialement dimanche matin, à l’après-midi à 14h30, le quorum n’étant pas atteint.

A l’ouverture de la séance, en présence du ministre des Finances, Abderrahmane Raouya et de la ministre des relations avec le parlement, Basma Azouar, M.Chenine a déclaré: “Au vu de la situation que connaît le pays notamment avec la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (COVID-19) et ce qu’elle induit comme difficultés en matière de déplacement, le quorum n’est pas atteint”.

Partant, et “en application de l’article 58 du règlement intérieur de l’APN, nous reportons la séance du vote à 14h30”, a poursuivi M. Chenine.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR