Connect with us

Société

Djamel Fourar: « le vaccin distribué dès aujourd’hui aux wilayas durement touchées par la Covid-19 »

Published

on

Le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus, Djamel Fourar, a déclaré ce dimanche que le vaccin anti-Covid-19 sera distribué à partir d’aujourd’hui au niveau des wilayas qui sont « durement » affectées par la pandémie. Cela va de même pour les autres wilayas du pays ainsi que les « zones d’ombre ».

À l’occasion du lancement officiel de la campagne de vaccination dans la wilaya d’Alger au niveau de la polyclinique « les sources » à l’aide du vaccin russe « Spoutnik V », le Dr Fourar a assuré que « la distribution du vaccin contre le coronavirus se fera à partir d’aujourd’hui au niveau des wilayas du pays qui sont durement touchées par la pandémie de coronavirus et ayant enregistré le plus grand nombre de cas de décès et de contamination à ce jour« .

En effet, ce dernier a également affirmé que « le vaccin arrivera dans l’ensemble des wilayas du pays et même dans les zones d’ombre« , en plus d’avoir à disposition des « équipes mobiles » qui seront en charge de vacciner les populations des zones dites « d’ombre ».

Concernant la conservation du vaccin, Dr Fourar a affirmé que « tous les moyens logistiques ont été mis à la dispositions de toutes les wilayas pour conserver le vaccin et l’offrir également dans de « bonnes conditions aux personnes éligibles« .

« Le vaccin est le seul moyen pour stopper la propagation du coronavirus »

Quant au citoyen il doit être informé que « le vaccin est le seul moyen pour stopper la propagation du coronavirus » et un moyen de « réduire le nombre des cas qui développent de graves complications« , a indiqué Dr Fourar, appelant dans ce sens au respect des mesures sanitaires.

En outre, ce dernier affirme que le suivi de la campagne de vaccination sera assuré au quotidien par le biais d’une plate-forme numérique mise en place afin de suivre « toutes les personnes vaccinées et pour qu’elles puissent recevoir la deuxième dose de vaccin après une période de 21 jours« . Il précise par la même occasion que « la campagne se poursuivra progressivement durant l’année« .  

Pour rappel, l’Algérie a donné le coup d’envoi de sa campagne de vaccination le samedi 30 janvier à partir de la wilaya de Blida, qui a été la wilaya à avoir connu les premiers cas de contaminations.

La campagne s’est ensuite élargie ce dimanche à la wilaya d’Alger au niveau de la polyclinique “les sources” où le Premier ministre Abdelaziz Djerad a été le premier responsable à s’être fait injecter une dose du vaccin russe « Spoutnik V ».

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR