Connect with us

Politique

Direct | Procès de 20 détenus du Hirak à Sidi M’hamed

Le procès de 20 détenus du Hirak dont plusieurs militant de l’association RAJ ainsi que le général en retraite, Hocine Benhadid est en cours.


Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Rassemblement devant le tribunal Sidi M'hammed en soutien aux militants arrêtés durant les manifestations
© INTERLIGNES | Rassemblement de soutien aux détenus d'opinion devant le tribunal Sidi M'hamed à Alger

17H00

Fin du procès. Au total 31 détenus présentés devant la juge à Sidi Mhamed, repartis sur 7 dossiers, sont tous remis en liberté provisoire.

Dans la salle, les détenus et les présents se sont tous mis à scander, “Le combat continue, Algerie libre et démocratique“. Les femmes lancent des youyous en signe de victoire. Même ambiance devant le tribunal où les présents scandent “anwa wigui dhimazighen”.

Les présents se sont tous dirigés vers la prison d’El Harrach pour “accueillir les héros de la révolution comme il se doit“, nous a confié la détenue Samira Messouci, qui a purgé sa peine et a été libérée le lundi passé.

Fin du direct.

16H18

Hakim Addad, Djallal Mokrani, Aissous Massinissa, Bouidir Ahmed, Ould Ouali Kamel ont été mis en liberté provisoire et leurs procès sont programmé pour le 27 février.

16H10

A Tipaza, le détenu Mahdi Khider a été libéré de la prison de Kolea, selon le CNLD.

16H05

A Bordj Bou Arréridj, l’activiste Brahim Laalami a été remis en liberté provisoire par le Tribunal de la même ville

© DR | Brahim Laalami, libéré

15H55

Bouchenine Amer et Mesrouk Ali ont été mis en liberté provisoire. Leurs procès sont programmé pour le 20 février.

15H47

Le militant Nabil Alouane est remis en liberté provisoire.

15H45

A la Cour d’Alger, Mohamed Tadjadit est mis en liberté provisoire.

15H40

Le militant de de l’association RAJ Fouad Ouicher est remis en liberté provisoire. Son procès est fixé pour le 13 février. Il sort du boxe des accusés en criant avec la salle Djazair Houra Democratia.

15H35

Le policier qui a demandé des excuses au peuple a été libéré avec Hellali Mohamed originaire d’Oran. Leurs procès sont fixés au 6 et 18 février 2020.

15H30

Les deux militants de l’association action jeunesse (RAJ), Boutata Karim et Ahcene Kadi sont libérés et leurs procès sont fixé pour le 18 février.

© DR | karim Boutata et Ahcen Kadi

15H16

Le général Benhadid a été remis en liberté provisoire par la juge qui a fixé la date de son procès pour le 05 mars.https://www.inter-lignes.com/liberte-provisoire-pour-le-general-hocine-benhadid/

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR