Connect with us

En continu

DIRECT. Premier vendredi sans Bouteflika, les Algériens poursuivent leur mouvement de protestation populaire

Avatar

Published

on

Les Algériens s’apprêtent à vivre, ce vendredi 05 avril, une nouvelle journée de manifestation populaire. Un premier vendredi sans Bouteflika. Certes, le départ de l’ancien chef de l’Etat a exalté le peuple algérien, qui, depuis le 22 février, n’a pas eu de cesse d’exprimer, urbi et orbi, son rejet du maintien de Bouteflika au pouvoir, et a appelé de ton son vœux à l’abolition de ce système politique “autoritaire”. Conscient que la démission de Bouteflika, annoncée le 2 février, est loin de satisfaire le changement souhaité, les Algériens sont déterminés à poursuivre leur mouvement de protestation pour exiger le départ du pouvoir et instaurer un système démocratique qui permet de garantir un État de droit. 

 

Aujourd’hui, les Algériens devraient descendre en masse dans la rue. Le mot d’ordre: maintenir la pression sur le pouvoir et réclamer le départ de tous les responsables du régime de Bouteflika. Une bataille gagnée. La guerre est encore loin de l’être.

 

21H05

La police a pu trouver une fillette de 7 ans perdue dans la foule, ce vendredi. Elle a été remise à sa famille, a indiqué le communiqué de la DGSN.

20H25

Le message d’un manifestant à Bensalah. “Pourtant on ne parle pas la langue chinoise pour qu’on soit incompréhensible à ce point. M. Bensalah, on vous demande partir et nous laisser gérer notre pays”.

20H04

A Alger, Des jeunes bénévoles s’adonnent à une opération de nettoyage des rues après la fin des manifestations. Un acte noble de la part de nos jeunes.

19H35

De par son pacifisme et son civisme remarquable, le peuple algérien mérite tout de même un prix “Nobel”.

Crédit photo:DR.

19H20

A Boumerdès, les manifestants ont entonné “Ikhouani la tenssaou echouhada”, “mes frères n’oubliez vos martyrs”.

18H20

A Sidi  Bel Abbès, Un sans abris procède aux nettoyage de la rue des résidus laissés par les manifestants.

Crédit photo:DR.

17H20

Une marée humaine A bordj Bou Arreridj contre le pouvoir en place.

17H00

Ouargla.

Crédit photo:DR.

16H30

Comme chaque vendredi, le caractère pacifique des manifestations continue à en émerveiller plus d’un.


16H15

Tiaret.

Crédit pgoto: DR.

16H00

quelques centaines de manifestants dans le tunnel des facultés pour manifester contre le système en place. Une ambiance festive marque encore une fois ces manifestations. La foule est en liesse.

15H40

imposante manifestation à Alger. Les principales rues de la capitale à savoir, rue Hassiba Ben bouali, Rue Didouche, et la Grande Poste sont envahis de monde.

15H34

Imposante marche à Médea. Les manifestant rejettent les trois responsables de l’exécutif, Bensalah, Belaiz et Bedoui

Crédit photo:DR.

15H15

El Oued. Des milliers de manifestants sont sortis pour ce 7e vendredi de mobilisation populaire contre le pouvoir en place. Pancartes en main, les habitants d’El Oued scandent des slogans pour un changement radical du pouvoir et exigent le départ de ses relais.

Crédit photo:DR.

15H05

Oran: imposante manifestation pour le départ du pouvoir en place.

15H00

Les manifestants réclame le départ des (trois B) et Gaid Salah.


14H52

A Tizi Ouzou, des centaines de manifestants sont dans la rue pour manifester contre le régime.

14H57

Les journalistes de la chaine “Al Jazairia” ont été chassés de la manifestation devant la fac centrale.

14H34

Alger est noire de monde. Des centaines de milliers de manifestants ont envahi les rue de la capitale pour exiger le départ immédiat du pouvoir et de ses relais et réclamer le changement radical de la situation politique actuelle du pays. Un peuple qui a décidé de reprendre son destin en main sans violence aucune mais à travers un civisme et pacifisme sans pareil qui a ébahi le monde entier.

14H15

Un policier participe à la manifestation de ce vendredi. “J’ai retiré ma casquette et je suis venu répondre à l’appel du pays”, lit ont sur sa pancarte.

Crédit photo:DR.

14H05

Le peuple impose sa souveraineté. “Le peuple algérien est le ministre de la défense nationale”, est-il écrit sur une banderole accrochée au balcon d’un immeuble.


14H00

Imposante marche à Bejaia contre le régime en place. Des centaines de manifestants ont investi les rue de la ville pour exiger le changement radical du système politique “autoritaire”.

Crédit photo:DR.

13H55

Les manifestants marchent dans la rue Abane Ramdane et scandent des slogans hostile au FLN. “FLN dégage”, crient les manifestants

13H05

Drifa Ben M’Hidi, la sœur du héro de la guerre de Libération nationale, Larbi Ben M’Hidi et Nacer Boudiaf participent à la marche de ce vendredi. “Nous souhaitons que la manifestations se dérouleront dans le pacifisme jusqu’à ce que les revendications du peuple algérien soient satisfaites“, a indiqué Drifa Ben M’hidi.

13H00

A Constantine, les manifestants sont sortis pour protester contre le régime et réclamer le changement pour une Algérie meilleure.

12H47

Un oeuvre murale très significative. Quand l’amertume nourrit l’imagination.


12H40

Des jeunes manifestants manifestent pour réclamer justice. “Tathassbou”, “vous serez jugés”, est-il écrit sur leurs pulls


12H29

Rassemblés à la Grande Poste, pancartes en main, des milliers de manifestants protestent contre le pouvoir en place. Leur nombre dépasse largement celui du vendredi dernier à la même heure.

12H15

Les Algériens sont déterminés dans leur démarche. Aucun des responsables du régime actuel ne doit rester. “Goulna ga3 c’est ga3”, lit-on sur une banderole.

Crédit photo:DR.

12H00

L’un des manifestants rappelle au chef d’état-major, Ahmed Gaid Salah, que l’armée nationale est au service de Sa Majesté le peuple.

Crédit photo:DR.

11H44

Les manifestants préparent leurs pancartes et leurs slogans en prévision de la marche d’aujourd’hui

 

11H38

La circulation est bloquée à l’entrée d’Alger. Plusieurs manifestants sont venus de plusieurs wilayas pour manifester au côtés des Algérois.

Crédit photo: DR.

11H25

A chacun sa manière de manifester contre le pouvoir. Parfois en affichant sa joie, qui traduit un espoir incommensurable en le changement.


11H00

Des centaines de manifestants se rassemblent devant la Grande Poste scandant des slogans contre le pouvoir honni et exige le départ des responsables du cercle de Bouteflika.

10H50


10H30

Après le départ de Bouteflika, les manifestants exigent le départ des responsable du régime de l’ex chef de l’Etat, en l’occurence, Bedoui, Bensalah et Belaiz.

Crédit photo: DR.

09H30

Un important dispositif policier est déployé dans le centre de la capitale en prévision de la marche d’aujourd’hui qui s’annonce encore plus importante que celles des vendredis passés.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR