Suivez-nous

Politique

Direct | Nouvelle journée de mobilisation du Hirak

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

© SAMI K | 108e vendredi du Hirak à Alger
© SAMI K | 108e vendredi du Hirak à Alger

Le mouvement populaire enclenchée il y a plus de deux ans, marquera aujourd’hui 19 mars 2021, son 109e vendredi de mobilisation. Malgré une suspension qui a duré presque une année à cause de la pandémie, les manifestants battent encore le pavé à Alger et dans plusieurs wilayas du pays, réclamant ainsi le départ de tout le système politique actuel et une période de transition.

17h00

La manifestation a pris fin à Alger centre. Les manifestants se sont dispersés dans le calme et la circulation automobile a repris.






16h38

Annaba: d’après le journaliste Mustapha Bendjama un militant a été arrêté mais les protestataires ont encerclé le fourgon de la police jusqu’à sa libération.

16h30

Alger: Quatre personnes viennent d’être interpellées à la rue Didouche Mourad. Les personnes arrêtées tentaient de forcer le cordon sécuritaire mais selon la version de la Police, “elles essayaient de voler des téléphones”.

16h10

Pareil à Oran où les citoyens sont descendus dans les rues pour le quatrième vendredi consécutif depuis la reprise des marches populaires le 22 février, et ce, malgré la répression qui a marqué les dernières marches dans la wilaya.



15h50

Annaba: En dépit des fortes pluies qui s’abattent en ce moment sur leur wilaya, les Annabis poursuivent leur marche en réclamant un état civil et non militaire.





15h15

Les manifestations populaires se poursuivent dans plusieurs wilayas dont Alger, Oran, Béjaia, Tizi-Ouzou, Bouira, Annaba, Jijel, Constantine et Bordj Bou Arreridj.

14h45

Alger: après les groupes de Victor Hugo et 1er Mai, des milliers de manifestants arrivent du quartier de Bab el oued en direction de la Grande Poste passant par la rue Asla Houcine. Ils scandent: “Les algériens sont des frères et le peuple s’est libéré bande de traitres”.





14h41

Les citoyens réitèrent le principe du “primauté de l’intérieur sur l’extérieur” à l’occasion de ce 109e vendredi qui coïncide avec la fête de la victoire célébrée le 19 mars de chaque année.



14h10

Annaba: Malgré les conditions météorologiques défavorables, les Annabis n’ont pas raté le rendez-vous hebdomadaire de contestation. Ils commencent à se rassembler devant la Place de la révolution.



14h00

Oran: Les oranais s’apprêtent à entamer leur marche hebdomadaire. Ils sont regroupés à la Place d’armes. Ils scandent: “nous nous n’arrêterons pas” et “état civil non militaire”.


13h50

A Alger centre, les manifestants réclament le départ du ministre de la Justice à travers le slogan “Zeghmati dégage”. Déjà contesté en raison des poursuites engagées contre les militants du Hirak, cette revendication intervient également au lendemain d’une instruction controversée. En effet, Belkacem Zeghmati interdit désormais le déclenchement d’une action publique pour les affaires de corruption sans son approbation.



13h43

Un groupe de manifestation vient de démarrer de 1er mai. Il se dirige vers la rue Hassiba pour aller à la Grande Poste.


13h39

Alger: la manifestation vient d’être lancée de la rue Victor Hugo. Les slogans scandés en ce 109e vendredi sont les mêmes que d’habitude à savoir “un état civil non militaire”, “Tebboune est illégitime il a été parachuté par les militaires”, “le peuple s’est libéré et c’est à lui de décider”.



13h23

La manifestation a été lancée à la wilaya de Bouira. Vêtus de drapeaux algériens et berbères, une centaine de manifestants marchent dans les rues de la wilaya pour réclamer un “état civil et non militaire”




13h00

Béjaia: Au lendemain d’un séisme de magnitude de 5.9 qui a causé plusieurs dégâts matériels, les habitants de Béjaia s’apprêtent à marcher pour le 109e vendredi de la révolution populaire. Le député démissionnaire et ancien détenu Khaled Tazaghart est présent parmi les contestataires.

12h41

Alger: Plusieurs manifestants viennent d’être arrêtés devant la mosquée Errahma à Alger. Ils ont tenté de lancer la manifestation avant la prière.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR