Connect with us

En continu

DIRECT: Nouvelle journée de manifestation contre le 5e mandat

Avatar

Published

on

Et c’est reparti pour une nouvelle journée de protestation populaire. Ce vendredi 08 mars, les algériens se donneront à nouveau rendez-vous pour une nouvelle manifestation de grande ampleur contre le 5e mandat de Bouteflika et le régime en place. Ils s’obstinent à faire entendre leur voix pour dénoncer non seulement la candidature de Boutflika pour un 5e mandat mais demandent aussi la dissolution d’un système “dictatorial”.

21h30

Bilan provisoire de la DGSN évoque l’interpellation de 195 délinquants et la blessure de 112 policiers. Quelques dégâts mineurs ont été également enregistrés à Alger.

20H50

Les citoyens ont salué les forces de l’ordre après leur intervention pour neutraliser les casseurs


19H53

L’Algérie Presse Services (APS) parle des marches organisées ce vendredi 08 mars et souligne le caractère pacifique des manifestations qui se sont déroulées dans plusieurs wilayas “pour le troisième vendredi consécutif, revendiquant “des réformes politiques profondes” et “le changement du système”, rapporte l’APS sans évoquer le rejet du 5e mandat.

19H23

La communauté algérienne établie en France est sortie aujourd’hui pour soutenir les manifestations qui se sont déroulées en Algérie mais aussi à l’occasion de la journée internationale de la femme.

19H00

Des jeunes procèdent déjà au nettoyage des rues

18H54

5 policiers ont été gravement blessés à la rue Hocine Beladjel qui relie l’école des Beaux-arts à la rue Sacré Cœur. Les policiers ont été secourus par des citoyens qui les ont caché dans les appartements des riverains. “Si nous n’avions pas intervenu à temps, les Baltaguias les auraient tués”, nous raconte un des riverains.


18H44

Plusieurs blessés dans les affrontements avec les forces antiémeute.

18H35


18H29

Les forces de sécurité utilisent des gaz lacrymogène pour empêcher les manifestants de se diriger vers la présidence


18H23

A skikda, la rue est noire de monde. la Foule est dense

Crédit Photo: DR

18H12

L’imagination foisonne chez les algériens. Tout est là pour exprimer son rejet du 5e mandat.


17H48

Un incendie ravage une école primaire située dans le boulevard des Beaux-arts. Les agents de la protection civile ont intervenu à temps pour éteindre le feu.

Crédit photo: Interlignes MEDIA. Une école primaire prise par un incendie au boulevard des Beaux-Arts à Alger centre


17H31

Affrontement entre des casseurs et policiers devant le rond point des Beaux-arts. Plusieurs blessés des deux côtés.


17H25

Les manifestants n’ont pas oublié de rendre hommage à Hassan Benkhedda, décédé lors des manifestation du 1er mars.


16H52

A Tlemcen, Les femmes manifestent contre le 5e mandat habillées en Hayek (long voile) et marchent au premier rang. scandant “jeich chaâb khawa khawa”

16H44

A sidi Bel Abbès les manifestants ont investi les rues pour exprimer leur rejet du 5e mandat

16H36

Cette Grand-mère demande à Bouteflika de céder sa place à un jeune “qui pourrait rendre l’Algérie meilleure”

16h13

Certains manifestants affichent un réel sens l’humour

 

16H10

Une marré humaine à Alger

16H06

Certains manifestants prennent des Selfies pour rendre mémorable la journée de manifestation


15H49

Les policiers tirent du gaz lacrymogène pour disperser la foule qui tente de forcer le cordon sécuritaire


15H36

Rachid Nekkaz interpellé à l’hôpital de Genève où séjourne Abdelaziz Bouteflika selon le journal français, Le Parisien. “Je vous confirmr l’interpellation de M.Nekkaz qui est actuellement auditionné (…) puisqu’il fait l’objet d’une violation de domicile”, a déclaré la police genevoise au journal expliquant qu’il avait pénétré dans l’hôpital «alors qu’on lui avait dit ne pas le faire »

15H22

Les forces de l’ordre ont barricadé la rue devant le palais du peuple pour empêcher les manifestants de marcher vers la présidence. Certains manifestants ont préféré retourner à la rue Didouche.


15H17

A Tizi Ouzou, les femmes sont sorties massivement dans la rue pour manifester contre le 5e mandat

 

15H09

A Ain_Defla les manifestants dont la plupart sont des jeunes marchent dans la rue pour dire non au 5e mandat

15H01

Annaba

Crédit photo: DR

14H55

Fortes perturbation dans l’accès à Internet


14H46

le président du RCD, Mohcine Belabbas et Cherif Mellal, président de la JSK marchent contre le 5e mandat

Crédit photo: Interlignes MEDIA. Mohcine Belabbas et Chérif Mellal participent à la manifestation

 

14h43

Le président du MSP, Abderrazak Makri participe à la marche contre le 5e mandat

 

14H41

Une marré humaine à la place Audin

 

14H29

L’ancien chef du gouvernement, Ahmed Benbitour se joint à la marche contre le 5e mandat


14H26

Alger centre est noire de monde.


14H22

A Souk Ahras, les manifestants marchent dans le calme. Ils scandent “chaâbia, chaâbi, silmia, silmia”

14H18

le siège de la présidence de la République sous haute surveillance

14H11

A Constantine aussi. Les manifestants marchent contre le 5e mandait scandant des slogans hostiles à Bouteflika

Photo DR

14H07

Chlef: Marche contre le 5e mandat

 

13H59

A Ghardaia, les manifestant marchent dans la rue dénonçant le 5e mandat et “le régime corrompu”

Crédit photo: DR. Ghardaia

13H36

Said Saadi et Cherif Mella participent à la marche au côté des manifestants

13H25

Des milliers des manifestants se sont rassemblés devant la grande poste pour dénoncer le 5e mandat.


12H52

Alger centre est envahi du monde. Les manifestants scandent des slogans devenus habituels: “Makanch al khamssa ya Bouteflika”, “Silmia, Silmia”


12H41

Ali Ghediri a été chahuté par les manifestants. le candidat se trouvait à la Place Audin pour participer à la manifestation. “Dégage”, “Dégage”, ont crié les manifestants. Ali Ghediri a décidé de quitter la marche.

12H30

le dispositif policier déployé à Alger centre a été allégé.

12H28

La manifestation contre le 5e mandat a commencé. des milliers de personnes se sont rassemblés à Alger centre.

 

12H19

Certains ont choisi de brandir le cadre de l’un des symbole de la révolution algérienne, feu Larbi Ben M’hidi

 

12H15

Les manifestants n’ont pas attendu la fin de la prière du vendredi pour investir les rues. Des foules commencent à se constituer


12H01

le journal suisse “la tribune de Genève” a publié un article selon lequel une ressortissante algérienne a déposé plainte contre les proches de bouteflika


11H45

Les permiers groupes de manifestants commencent à se constituer à Alger

 

 

 

En continu

Liste des détenus d’opinion arrêté(e)s durant le Hirak (CNLD)

Le Comité National pour la Libération des Détenus (CNLD) a rendu public aujourd’hui 26 septembre la liste des détenus arrêté durant le mouvement populaire. Le comité précise que cette liste n’est pas complète et sera mise à jours dès que les avocats leurs signalent un nouveau cas.

Bouzid ICHALALENE

Published

on

Arrestation de manifestants qui portent le drapeau Amazigh à Alger.
© Interlignes MEDIA | Arrestation de manifestants qui portent le drapeau Amazigh à Alger.

1/ Arretés le vendredi 21 juin 2019:

Kamel BELEKEHAL;
Akli OKBI;
Ali IDIR;
Mohamed BOUDJEMIL;
Hamza KAROUNE;
Bilal BACHA;
Djaber AIBECHE;
Messaoud Leftissi;
Khaled OUDIHAT;
Hamza MEHARZI;
Tahar SAFI ;
Mouloud CHATRI ;
Samir idir GERROUDJ ;
Nacer TIMSI ;
Amine OULD TALEB ;
Abderrahmane BOUDRAA ;
Khaled OUIDIR;
Makhlouf BIBI;

2/ Arrétés le vendredi 28 juin 2019:

Mohamed AGOUAZI;
Hafid BARACHE;
Bakir BETLICHE;
Aala DEROUICHE;
Arezki AZOUG;
Samira MESSOUCI ;
Amokrane CHALLAL ;
Elhadi KICHOU ;
Mustapha Hocine AOUISSI ;
Amar ACHERFOUCHE ;
Arezki CHAMI ;
Hilal YAHIAOUI ;
Abdelbasset KHEBANI ;
Mohand Ameziane BELHOUL ;
Nabil BOUNOUH ;
Kamel BOUALOUACHE ;
Ghimouz AKRAM ;
Abdelkader Toufik BACHA ;
Kheiredine BENZINE ;
Fazil DECHICHA ;

3/Arrétés le vendredi 13 Septembre 2019:
Rachid HIRET;
Sammy ABBAS;
Boualem OUAHABI;
Mohamed SMALLAH;
Menad TISSEMLAL ;
Menaouar OUAÂZANE ;
Rachid SADAOUI ;
Sadek LOUAIL ;
Mohamed DAADI ;
Nabil BOUALAKMAH ;
Réda BOUARISSA ;
Bilal ZIANI ;
Mohamed Amine CHELALI;
Ahcene HAMZA;
Kheireddine MEDJANI;
Bachir ARHAB;
Kader RASSELMA;
Hakim MIHOUBI;
Sid Ahmed BOUHRAOUA;
Rabah MAHROUCHE;
Wafi TIGRINE;
Laamouri BELAIDI;
Toufik DJILALI;
Mohamed GADI;
Hamidou GARIDI ;
Fatehi DIYAOUI;
Mohamed BOUHERAOUA ;

4/ Arrétés le mardi 17 septembre 2019:
Nour Houda DAHMANI;
Salah MAATI;

5/ Arrêté le mercredi 19 septembre à Constantine actuellement à la prison de Tidia (Constantine). Son procès fixé pour mercredi 2 Octobre : Semmani Amazigh.

Sadeddine Youcef islam ;
Zineddine Bouguetaya.
Lakhdar BOURAGÂA, arrété le samedi 29 juin 2019;
Samir BELARBI arrété le lundi 16 septembre 2019;
Fodil BOUMALA arrété le jeudi 19 septembre 2019;
Khaled ChOUITER, arrété le lundi 24 juin 2019;
Hamza DJAOUDI, arrété le jeudi 22 aout 2019;
5/ Détenus libérés :
*Salim Ihaddaden et Ait yahia Ali smail (Chlef, arrétés le vendredi 21 juin et libérés le 28 juillet 2019;
*Nadir Fetissi (Annaba , le jeudi 8 aout 2019) ;
*Hakim Aissi (Mostaganem; arrété le vendredi 5 juillet et libéré le mercredi 09 septembre 2019)
*Benhabib Madjid et Sayah Aissam (Tlemcen, le mardi 24 septembre 2019) ;
*Karim TABBOU arrété le mercredi 11 septembre 2019 et libéré (provisoire) le mercredi 25 septembre.

Continue Reading

En continu

L’ancien président Français Jacques Chirac est mort

L’ancien président de la République Jacques Chirac est mort jeudi matin à l’âge de 86 ans, a annoncé son gendre Frédéric Salat-Baroux à l’AFP.

Avatar

Published

on

Le président Jacques Chirac le 22 février 2005
© Dr | Le président Jacques Chirac le 22 février 2005

“Le président Jacques Chirac s’est éteint ce matin au milieu des siens. Paisiblement”, a déclaré M. Salat-Baroux, époux de Claude Chirac.

Continue Reading

Accueil

Boudjemaa Talaï devant la Cour suprême ce lundi

Avatar

Published

on

L’ancien ministre des transports et des travaux publics, Boudjemaa Talaï, comparait ce lundi, devant le juge enquêteur près la Cour suprême pour être entendu sur des affaires liées à la corruption.

 

Boudjmaa Talaï qui est cité dans des affaires de malversation enregistrées dans le secteur des travaux publics, doit répondre aux chefs d’accusation d’octroi d’indus avantages dans les marchés et contrats publics, de dilapidation de deniers publics, d’abus de fonction et conflit d’intérêt et corruption dans l’octroi des marchés publics.

Pour rappel,  le ministère de la Justice avait demandé, en juin dernier, la levée de son immunité parlementaire.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR