Suivez-nous

En continu

Direct: Le mouvement de protestation contre les décisions de Bouteflika ne faiblit pas

Avatar

Publié

le

Les décisions du président sortant Abdelaziz Bouteflika semble renforcer davantage le mouvement de protestation populaire qui, d’ailleurs, ne s’essouffle pas. Ce mercredi 13 mars, plusieurs appels à manifester sont lancés pour dénoncer la prolongation du mandat de Bouteflika et le report de l’élection présidentielle. Ces décisions ont été mal perçues et fortement critiqués aussi bien par les acteurs politiques que par les citoyens algériens qui l’ont considéré comme une énième manœuvre d’un pouvoir « aux abois » pour se pérenniser.

14H29

Lamamra: « Il faut un apaisement des coeurs et des esprits ».

« Nous n’avons pas toujours été réceptifs aux aspirations des jeunes » il faut impérativement, ils faut que les jeunes deviennent de acteurs principal dans la société »

« Si les éléments de l’opposition souhaitent intégrer le nouveau gouvernement, ils sont les bienvenues »

Lamamra indique qu’il y aura un changement substantielle et important

Lamamra promet de nouveaux visages, des femmes et des jeunes.

« Nous n’avons pas de recettes magiques, la conférences nationale inclusive devrait représenter équitablement la société algérienne »

« Il faut rétablir la confiance et donner des garanties aux algériens. Et cela se fera d’une manière consensuelle »

« toutes les bonnes idées doivent êtres étudiées avec un coeur et un esprit ouverts et en toute humilité »

« lorsqu’il y a de la volonté on pourrait faire bouger des montagnes »

« le maximum de contribution par la présence physique et via les moyens modernes de communication sont nécessaires »

13H58

Le chef d’Etat Major et vice ministre de la défense s’est félicité, dans un discours prononcé ce mercredi, de la relation de confiance qui lie le peuple algérien à l’Armée nationale populaire (ANP).

« Je ne me lasserais jamais d’exprimer ma fierté quant à la confiance qui lie le peuple à son armée « , estime le général Gaid Salah. Affirmant que cet héritage est « la préoccupation majeure » de la Grande muette, Ahmed Gaid Salah a promis de le préserver « quels que soient les événements et les conditions ».

Dans ce contexte, le chef d’Etat-majeur a loué le comportement du peuple. « Le peuple algérien ,n’a pas peur des crises et sait comment y faire face», a-t-il indiqué

13H25

Le mouvement de redressement du FLN a appelé, ce mercredi, à poursuivre le mouvement de protestation tout en en préservant le caractère pacifique et civique jusqu’à ce que les revendications populaires soient satisfaites.

« La réponse des autorités étaient totalement non-réceptive au message du peuple qui réclame le départ du président Abdelaziz Bouteflika, mais aussi le départ immédiat du pouvoir avec toutes ses composantes », indique la même source.

Dans un entretien accordé à TSA, l’un des leader du mouvement de redressement du FLN, Abdelkrim Abada, a qualifié le message du président, Abdelaziz de Bouteflika de trompeur. « le président n’est pas sincère et il veut prolonger le 4e mandat sans élection », a-t-il déclaré

13H00

Des centaines d’enseignants manifestent encore devant la grande poste à Alger.


12H35

Des centaines d’enseignants ont marché aujourd’hui à Tizi Ouzo. « Nous demandons le départ de tout le système et non pas des manoeuvres dans le même système. Il faut un changement radical » nous confie l’un des enseignants joint pas téléphone.

La grève générale est très suivie malgré les décisions annoncées par Bouteflika.

 

12H30

Selon le quotidien El Watan :

Des pilotes des compagnies nationales, Air Algérie (principalement) et Tassili Airlines, qui ont décidé de rejoindre le mouvement populaire, ont exprimé, hier, leur rejet de la proposition faite par le chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika.

«Nous maintenons plus que jamais notre engagement contre un 4e mandat prolongé ainsi qu’au 5e déguisé. Nous rejoignons ainsi le peuple algérien qui plaide pour un changement radical et salutaire», a indiqué un des représentants de ce collectif. Dans une déclaration parvenue à notre rédaction avant-hier, les commandants de bord et les pilotes ont estimé qu’en «ce moment historique, il est du devoir de tout Algérien d’exprimer sa position» vis-à-vis de cette protestation. «Eu égard à la dignité qui caractérise le peuple, on ne pouvait que joindre notre voix à celle des libres parmi ce peuple et exprimer ainsi clairement notre position», lit-on dans le communiqué, accompagné des signatures de près de 130 pilotes.

 

12H15

Manifestation des juges et magistrats à la cour de Constantine.

12H00

Manifestation des enseignants dans plusieurs wilayas du sud du pays pour les mêmes revendications : « Départ de tout le système ».

Ouargla:

Video de nos confrères de www.djanoub.com

 

11H59

La manifestation des enseignants se poursuit à la place Maurice Audin


11H35

Batna

11H26

Alger est noire de monde. Des centaines d’enseignants manifestent contre les décisions de Bouteflika scandant des slogans hostiles au pouvoir.


11H16

L’union nationales des ordres des avocats a annoncé, mardi 12 mars, son « adhésion au mouvement populaire et son rejet des décisions du président Bouteflika qui ne répondent pas, selon l’union, aux revendication du peuple algérien », lit-on dans le communiqué.

L’UNOA a insisté sur « une transition a court termes qui conduirait à une élection présidentielle équitable », indique la même source

11H04

A Béjaia , les enseignants du secteur de l’éducation ont organisé une marche pour réclamer le changement du régime et la poursuite de la lutte pour une Algérie libre et démocratique.

Les manifestants ont scandé des slogans appelant à un changement radical et au respect de la constitution.

10H50

َA Mila, une centaine d’enseignants manifestent contre la prolongation du mandat de Bouteflika

10H40

A Bourdj Bou Arreridj, les travailleurs de la société Condor ont observé une grève pour dénoncer les décisions de Bouteflika.

Crédit photo: DR

10H34

Les enseignants manifestent à Alger contre la prolongation du mandat de Bouteflika.


10H10

La grève des transporteurs privés se poursuit pour le quatrième jour consécutif.

Crédit photo: DR

En continu

Liste des détenus d’opinion arrêté(e)s durant le Hirak (CNLD)

Le Comité National pour la Libération des Détenus (CNLD) a rendu public aujourd’hui 26 septembre la liste des détenus arrêté durant le mouvement populaire. Le comité précise que cette liste n’est pas complète et sera mise à jours dès que les avocats leurs signalent un nouveau cas.

Bouzid ICHALALENE

Publié

le

Arrestation de manifestants qui portent le drapeau Amazigh à Alger.
© Interlignes MEDIA | Arrestation de manifestants qui portent le drapeau Amazigh à Alger.

1/ Arretés le vendredi 21 juin 2019:

Kamel BELEKEHAL;
Akli OKBI;
Ali IDIR;
Mohamed BOUDJEMIL;
Hamza KAROUNE;
Bilal BACHA;
Djaber AIBECHE;
Messaoud Leftissi;
Khaled OUDIHAT;
Hamza MEHARZI;
Tahar SAFI ;
Mouloud CHATRI ;
Samir idir GERROUDJ ;
Nacer TIMSI ;
Amine OULD TALEB ;
Abderrahmane BOUDRAA ;
Khaled OUIDIR;
Makhlouf BIBI;

2/ Arrétés le vendredi 28 juin 2019:

Mohamed AGOUAZI;
Hafid BARACHE;
Bakir BETLICHE;
Aala DEROUICHE;
Arezki AZOUG;
Samira MESSOUCI ;
Amokrane CHALLAL ;
Elhadi KICHOU ;
Mustapha Hocine AOUISSI ;
Amar ACHERFOUCHE ;
Arezki CHAMI ;
Hilal YAHIAOUI ;
Abdelbasset KHEBANI ;
Mohand Ameziane BELHOUL ;
Nabil BOUNOUH ;
Kamel BOUALOUACHE ;
Ghimouz AKRAM ;
Abdelkader Toufik BACHA ;
Kheiredine BENZINE ;
Fazil DECHICHA ;

3/Arrétés le vendredi 13 Septembre 2019:
Rachid HIRET;
Sammy ABBAS;
Boualem OUAHABI;
Mohamed SMALLAH;
Menad TISSEMLAL ;
Menaouar OUAÂZANE ;
Rachid SADAOUI ;
Sadek LOUAIL ;
Mohamed DAADI ;
Nabil BOUALAKMAH ;
Réda BOUARISSA ;
Bilal ZIANI ;
Mohamed Amine CHELALI;
Ahcene HAMZA;
Kheireddine MEDJANI;
Bachir ARHAB;
Kader RASSELMA;
Hakim MIHOUBI;
Sid Ahmed BOUHRAOUA;
Rabah MAHROUCHE;
Wafi TIGRINE;
Laamouri BELAIDI;
Toufik DJILALI;
Mohamed GADI;
Hamidou GARIDI ;
Fatehi DIYAOUI;
Mohamed BOUHERAOUA ;

4/ Arrétés le mardi 17 septembre 2019:
Nour Houda DAHMANI;
Salah MAATI;

5/ Arrêté le mercredi 19 septembre à Constantine actuellement à la prison de Tidia (Constantine). Son procès fixé pour mercredi 2 Octobre : Semmani Amazigh.

Sadeddine Youcef islam ;
Zineddine Bouguetaya.
Lakhdar BOURAGÂA, arrété le samedi 29 juin 2019;
Samir BELARBI arrété le lundi 16 septembre 2019;
Fodil BOUMALA arrété le jeudi 19 septembre 2019;
Khaled ChOUITER, arrété le lundi 24 juin 2019;
Hamza DJAOUDI, arrété le jeudi 22 aout 2019;
5/ Détenus libérés :
*Salim Ihaddaden et Ait yahia Ali smail (Chlef, arrétés le vendredi 21 juin et libérés le 28 juillet 2019;
*Nadir Fetissi (Annaba , le jeudi 8 aout 2019) ;
*Hakim Aissi (Mostaganem; arrété le vendredi 5 juillet et libéré le mercredi 09 septembre 2019)
*Benhabib Madjid et Sayah Aissam (Tlemcen, le mardi 24 septembre 2019) ;
*Karim TABBOU arrété le mercredi 11 septembre 2019 et libéré (provisoire) le mercredi 25 septembre.

Lire la suite

En continu

L’ancien président Français Jacques Chirac est mort

L’ancien président de la République Jacques Chirac est mort jeudi matin à l’âge de 86 ans, a annoncé son gendre Frédéric Salat-Baroux à l’AFP.

Avatar

Publié

le

Le président Jacques Chirac le 22 février 2005
© Dr | Le président Jacques Chirac le 22 février 2005

« Le président Jacques Chirac s’est éteint ce matin au milieu des siens. Paisiblement », a déclaré M. Salat-Baroux, époux de Claude Chirac.

Lire la suite

Accueil

Boudjemaa Talaï devant la Cour suprême ce lundi

Avatar

Publié

le

L’ancien ministre des transports et des travaux publics, Boudjemaa Talaï, comparait ce lundi, devant le juge enquêteur près la Cour suprême pour être entendu sur des affaires liées à la corruption.

 

Boudjmaa Talaï qui est cité dans des affaires de malversation enregistrées dans le secteur des travaux publics, doit répondre aux chefs d’accusation d’octroi d’indus avantages dans les marchés et contrats publics, de dilapidation de deniers publics, d’abus de fonction et conflit d’intérêt et corruption dans l’octroi des marchés publics.

Pour rappel,  le ministère de la Justice avait demandé, en juin dernier, la levée de son immunité parlementaire.

Lire la suite

Tendances