Suivez-nous

Politique

DIRECT | Le Hirak face au régime pour le 112e vendredi, le bras de fer continue

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

©

Plusieurs centaines de citoyens réinvestissent les rues du pays pour le 112e vendredi de mobilisation populaire malgré les répressions et les arrestations qui s’accentuent après quelques mesures d’apaisement. Pour cette nouvelle journée de mobilisation, les citoyens réitèrent leurs revendications populaires et font barrage aux tentatives de division.

17h15

Le 112e vendredi de mobilisation populaire a pris fin. Les manifestants rentrent chez après avoir réitéré leurs revendications populaires.

16h50

Plusieurs manifestants, dans différentes wilayas, ont exprimé ce vendredi leur solidarité au mineur Said Chetouane et aux cinq activistes impliqués dans son affaire et qui ont été placés hier sous mandat de dépôt.



16h25

Alger: un cordon policier bloque les manifestants au niveau du cinéma l’Algeria à la rue Didouche Mourad.

© INTERLIGNES| 112E VENDREDI DU HIRAK A ALGER



16h15

Alger: la marche se poursuit. A travers leurs slogans et pancartes, les manifestants réclament la libération des détenus et l’arrêt des répressions contre les activistes du Hirak.

© INTERLIGNES| 112E VENDREDI DU HIRAK A ALGER


15h40

Un important dispositif policier est déployé à Oran. Selon le journaliste Said Boudour, les forces de la sûreté veulent empêcher les manifestants de se diriger vers le siège de la wilaya.

15h00

La marche se poursuit en ce moment dans plusieurs wilayas du pays dont Alger, Constantine, Skikda, Oran, Bouira, Tizi-Ouzou, Béjaia, Jijel, Boumerdes Médea et Annaba.

© INTERLIGNES| 112E VENDREDI DU HIRAK A ALGER



14h41

Les manifestants venus de la Casbah et de Bab El Oued arrivent à la rue Asla Houcine. À l’image des deux semaines précédentes, des fourgons de la police sont garés sur l’allée liant la rue à la Grande Poste pour empêcher de filmer les manifestants.


14h20

Alger: Des milliers de manifestants arrivent du quartier de Bab El Oued et de la Casbah. Ils passent par le boulevard Zighout Youcef pour aller à la grande poste ou d’autres manifestants venus de Didouche et de 1er mai y sont déjà.

© INTERLIGNES| 112E VENDREDI DU HIRAK A ALGER


14h10

A Alger, les manifestants ont appelé à une marche demain samedi. “Demain à 13h il y’aura une marche. Nous devons tous sortir”, scandent-ils. Des tentatives de marche ont eu lieu les deux derniers samedis à la capitale et elles ont toutes les deux été réprimées par la police.

14h00

À Skikda, les centaine de citoyens sortis manifester s’opposent à la tenue des élections législatives prévues le 12 juin prochain. “Les élections sont une pièce théâtrale, le problème réside dans la légitimité”, scandent-ils.


14h00

Constantine: Des citoyens marchent en ce moment à la wilaya de Constantine pour le 112e vendredi du Hirak. Les manifestants dénoncent les répressions commises contre les activistes du Hirak. Ils dénoncent également les tentatives de division en scandant “il n’y a ni islamiste ni laïc, il y a une bande qui vole au grand jour”.


13h50

Alger: les manifestants arrivent à la place Audin. Ils scandent “Il y en a marre de ce pouvoir”.

© INTERLIGNES| 112E vendredi du Hirak a alger


13h33

Bouira: La marche populaire a débuté à la wilaya de Bouira. Les manifestants revendiquent un “État civil” et appellent à la “vigilance face aux tentatives de manipulation”.


13h20

Alger: La marche de la capitale vient d’être lancée à partir de la mosquée Errahma. Une centaine de citoyens se sont rassemblés devant l’édifice religieux. Une fois la prière du vendredi achevée les manifestants ont commencé à entonner le slogan “Etat civil et non militaire”, marquant ainsi le début du 112e vendredi. Ils se sont ensuite ébranlés vers la rue Didouche Mourad en scandant d’autres slogans du Hirak et en brandissant des pancartes sur lesquelles on peut lire “non aux tentatives de division”, “non à la torture”, “non à la criminalisation des attroupements” et “oui à l’indépendance de la Justice”.

© INTERLIGNES| 112e vendredi à la rue Didouche Mourad





Lire la suite
Publicité
Commentaires