Connect with us

Politique

DIRECT l 49e vendredi : malgré l’entêtement du pouvoir, le Hirak maintient la pression

Avatar

Published

on

Pour la 49e semaine d’affilée, des milliers de personnes battront le pavé dans les rues d’Alger et d’autres villes du pays pour réclamer un “changement de régime”, au moment le pouvoir s’obstine à maintenir son schéma politique quand bien même gorgé de supposés changements. Les manifestants ont signifié, lors des marches précédentes, la poursuite de la mobilisation populaire tant que les revendications qu’ils portent depuis le 22 février n’ont pas été, jusqu’à ce jour, concrétisées.

17H30

Tlemcen les manifestants continuent la marche dans une bonne ambiance.

17HOO

Biskra les manifestants scandent des slogans contre le chef d’état major, Said Chengriha.

16H25

Alger. La rue Asselah Hocine est noire de monde en ce 49e vendredi du Hirak.

© El Khabar

16H10

Les militants du RCD ont été violemment réprimés par la police qui a usé du gaz lacrymogène pour les disperser. Selon une source du RCD, deux militants du parti ont été interpellés à la Place Audin parmi eux, Lyes Lahouazi.

15H45

Alger. Les manifestants signifie on ne peut plus clair leur refus de l’exploitation du Gaz de Schistes comme annoncé par le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune lors de sa rencontre avec les directeurs et responsables des médias publics et privés.

© INTERLIGNES

15H25

Alger, quatre manifestants interpellés à la Rue Asselah Hocine (source: Bouzid Ichalelene)

15H10

Guelma la mobilisation a été encore une fois au rendez vous, des citoyens ont battu le pavé pour ce 49e vendredi du Hirak. ils ont arboré des pancartes, des drapeaux scandant les slogans du mouvement entre autres les algériens “khawa khawa wa echaab mewahed ya el khawana”

15H00

Forte mobilisation à Annaba. Les manifestants critiquent violemment la presse et les magistrats les accusant sans feinte de trahir le Hirak. Les marcheurs chargent également Abdelmadjid Tebboune en scandant “Tebboune illégitime! c’est les généraux qui t’ont élu”

14H45

Alger. “Yel 3issaba, sahra machi lel bi3” (ô Issaba, le Sahara n’est pas à vendre), scandent les manifestants à Alger en réponse à la dernière déclaration de Tebboune qui s’est dit “favorable” pour l’exploitation du gaz de Schiste.

14H40

Alger. Les manifestant réclament une période transition.

14H33

Forte mobilisation à Mostaganem. Les manifestants tirent à boulets rouges sur Tebboune.

14H25

A Alger, les milliers de manifestants mobilisés pour ce 49e vendredi réclament la libération de tous les détenus du Hirak parmi eux le militant politique Karim Tabbou. “Libérez les détenus, ils n’ont pas vendu la cocaïne”, scandent-il.

14H21

Début de manifestation à Jijel. “Tebboune illégitime! c’est au peuple de décider! Etat civil”, scandent les hirakistes

14H19

A Sétif, les milliers de manifestants réclament un “Etat civil et non militaire” et jurent de poursuivre la mobilisation populaire.

14H15

Début de la manifestation à Oran. Les hirakistes chargent d’emblée le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune.

14H05

La mobilisation ne fléchit pas à Tizi Ouzou. Des milliers de manifestants marchent dans les rues de la ville pour ce 49e vendredi exigeant le départ du régime politique en place.

14H00

Début de la marche de ce 49e vendredi à Bouira.

13H50

Alger. Deux manifestants sont interpellés parmi eux l’ex détenu Nabil Alouane (source Bouzid Ichalalene)

13H46

Début de la manifestation à Alger. Les marcheurs scandent des slogans hostiles au pouvoir.

13H23

Les militants du RCD maintiennent leur rassemblement devant le siège du parti encerclé par un important dispositif policier.

13H10

Alger. Les premiers manifestants se rassemblent devant le siège du RCD. La police cantonne les manifestants sur les trottoirs. Aucune interpellation n’a eu lieu pour le moment.

12H35

Les premiers manifestants se rassemblent devant le siège du RCD scandant “Etat civil et non militaire”

12H30

Béjaia. Les manifestants se préparent pour la marche de ce 49e vendredi. Les protestataires réclament d’emblée la libération des détenus scandant à gorges déployées “Libérez les otages”

11H15

Alger : La mosquée Errahma encerclée par un impressionnant dispositif sécuritaire

10H40

Les forces de l’ordre empêchent un rassemblement à l’entrée du bureau régional du RCD.

10H30

La police fortement déployée dans la Capitale à l’occasion de ce 49e vendredi de mobilisation populaire.

© DR

10h15

Le pouvoir tente comme à son habitude à fermer les accès à la Capitale. Pour ce 49e vendredi un barrage de la gendarmerie a été installé à la sortie de Rouiba.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR