Suivez-nous

Politique

Direct | Journée de vote très tendue

Aujourd’hui 12 décembre, c’est le jour J de l’élection présidentielle imposée par le gouvernement et le commandement militaire malgré le rejet de la rue. Hier 11 décembre, les Algériens sont sortis dans plusieurs wilayas pour rejeter ce scrutin qualifié de “honte”. Entre les pro élections et les opposants au vote, la journée s’annonce très tendue.

Bouzid ICHALALENE

Publié

le

© INTERLIGNES | Manifestation du 11 décembre 2019 à Alger contre l'élection présidentielle
© INTERLIGNES | Manifestation du 11 décembre 2019 à Alger contre l'élection présidentielle

22H30

Mohamed Laagab, directeur de campagne d’Abdelmadjid Tebboune annonce la victoire du candidat, au 1er tour avec 64% des voix

21H50

Abdelmadjid Tebboune annonce serait le vainqueur de cette élection, c’est ce qu’a rapporté le site d’information TSA citant la direction de campagne de ce dernier.

20H40

Tlemcen des citoyens ont tenu un rassemblement pour exiger la libération des personnes interpellées ce matin.

20H35

Des émeutes se déroulement à Belcourt entre les manifestants et les forces de l’ordre.

20H30

Tizi Ouzou les émeutes se poursuivent aux niveau du quartier les Genets entre les forces de sécurité et les manifestants.

19H00

Fermeture des bureaux de vote et début de l’opération de dépouillement .

18H45

Alger : les forces de l’ordre chassent violemment les manifestants, à la rue Hassiba Ben Bouali et au champs de Manoeuvre. Ils ont recours aux chasses-neige pour repousser la foule importante agglutinée sur ces deux axes.

18H05

La direction de campagne du candidat de Abdelmadjid Tebboune dénonce le recours à la violence par les partisans d’un autre candidat. La même source fait état du décès d’un représentant du candidat Tebboune dans un centre de vote, à El Bayadh, suite à l’agression de sa femme.

17H25

Tlemcen : plus de 50 personnes interpellées depuis ce matin et se trouvent toujours dans différents commissariats, selon le CNLD.

17H05

L’ANIE annonce un taux de participation de l’ordre de 33,06% à travers le territoire national.

17H00

Haïzer (Bouira) : des émeutes ont éclaté depuis ce matin, opposant les manifestants hostiles à l’élection présidentielle aux forces de sécurité. Nos sources font état d’un bilan de 250 blessés, parmi lesquelles trois personnes auraient perdu l’usage d’un oeil.

16H40

Jijel : les bureaux de vote sont assiégés par les manifestants anti-élection qui scandent “Ohh Ya Issaba, Djebtoulna Khemssa Dyaba (Ô la bande, vous nous avez ramené 5 loups)”.

16H35

Constantine : les manifestants continuent de sillonner les rues de l’antique Cirta pour exprimer leur rejet de l’élection présidentielle.

16H30

Mohamed Charfi, président de l’ANIE, anime une conférence de presse durant laquelle il communique le dernier taux de participation enregistré sur le territoire national.

15H43

La manifestation contre les élections présidentielles se poursuit à Alger. “Non à la présidentielle de la honte“, scandent les protestataires dont le nombre ne cesse de grossir.

15H33

Alger : tirs de gaz lacrymogènes à l’avenue Pasteur pour évacuer les manifestants agglutinés tout autour du bureau de vote (CEM Pasteur), rapportent des témoins sur place.

15H20

Alger : les manifestants brisent le cordon de sécurité mis en place par les policiers au niveau de la Grande Poste.

15H00

Grande Poste : les dizaines de milliers de manifestants poursuivent leur mobilisation contre l’élection présidentielle. Les rues d’Alger sont noires de monde et les manifestants ont clairement exprimé leur rejet de ce qu’ils qualifient de “mascarade électorale“.

14H35

Tizi Ouzou : des échauffourées ont lieu devant le siège de la wilaya, les forces de l’ordre utilisent des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants.

14H30

Tizi Ouzou : le centre des archives qui abrite tout ce qui est lié aux élections, aurait été incendié ce jeudi.

“Une fumée qui se dégage de l’intérieur de la cité administrative (wilaya) et ça parle du centre des archives qui abrite tout ce qui est lié aux élections, alors que les manifestants sont à l’extérieur on devine facilement que c’est les éléments de services qui ont incendié ce qu’il a été aperçu.
A l’instant , les forces anti émeutes utilisent des lacrymogènes et les camions chasse-neige, surnommés “moustaches”, pour réprimer les citoyens pacifiques”, signale Kaci Tansaout membre du CNLD.

14H12

Alger : le rejet de l’élection est sans ambages. “Makanch l’vot fel 3assima” (il n’y aura pas de vote dans la Capitale) scandent les dizaines de milliers de manifestants rassemblés à la Grande poste.

13H47

La place de la Grande poste est envahie par des milliers de manifestants hostiles à l’élection présidentielle.

13H45

Alger : les forces de l’ordre cèdent le passage devant la foule impressionnante des manifestants anti-élection. La marche se poursuit actuellement au Centre de la capitale et dans d’autres villes du pays.

13H13

Les habitants de la wilaya de Ghardaia manifestent contre l’élection présidentielle. Ils rejettent en bloc le scrutin.

13H00

Le président de l’ANIE, Mohamed Charfi ,signale un taux de participation au niveau national de 7,92% à 11 heures.

12H58

Bouira : la majorité de centres de vote sont fermés par la population. On signale des affrontements avec les forces de l’ordre qui ont usé de bombes lacrymogènes pour disperser les manifestants. Ces derniers, de par leur nombre important, ont fini par prendre le dessus sur les services de sécurité qui semblent dépassés par les événements.

12H55

Bouira : le centre de vote du quartier Oued Hous dans le centre-ville saccagé selon des témoins sur place.

12H50

Alger est noire de monde. Des dizaines de milliers de manifestants battent le pavé pour dire non à la “mascarade électorale”.

12H36

Alger : les rues de la capitale sont envahies par des dizaines de milliers de manifestants qui ont manifesté leur rejet catégorique de cette élection.

12H25

A Bordj Bou Arreridj, la mobilisation populaire est de plus en plus importante. Des milliers de personnes ont investi la rue pour dire non à la présidentielle .

12H20

Grande mobilisation à Tizi Ouzou contre les élections présidentielles. Des milliers de citoyens envahissent les rues de la ville exprimant leur rejet sans condition de ce scrutin “de la honte”. “Gaid Salah dégage! imazighene“, scandent les protestataires.

12H10

Imposante manifestation à Jijel contre les élections.

12H00

Alger : la manifestation contre les élections prend de l’ampleur. Les manifestants rejettent en bloc le scrutin. Les forces anti émeute se retrouvent acculés par le nombre croissant des protestataires.

11H57

Les arrestations de manifestants se poursuivent à Alger-centre. “Plusieurs arrestations sans précédent actuellement à Alger. Les personnes arrêtées hier à Alger sont transférées vers les commissariats de Ben Aknoun, Draria et autres“, alerte le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

11H54

Tsunami humain à Alger contre l’élection présidentielle. “Il n’y aura pas de vote avec la bande et on ne fera pas marche arrière“, scandent les dizaines de milliers de manifestants à Alger.

11H52

Manifestation grandiose à Skikda contre l’élection présidentielle. “makanch intikhabat m3a l’issabat“, scandent à gorges déployées les protestataires.

11H50

Des dizaines de milliers de manifestants dans le centre de la Capitale pour protester contre l’élection présidentielle. “ô bande on a dit u’il n’y aura pas de vote“, scandent comme un seul homme les protestataires.

11H45

ANIE : le taux de participation a atteint ce jeudi matin 11,63% à Lyon, Emirat (14%) et Tunis (15,81%).

11H44

90% des bureaux de vote sont ouverts, selon l’ANIE. 5% des bureaux ont connu des perturbations. Mohamed Charfi président de l’ANIE parle d’une “participation respectable” dans la plupart des villes. Dans certains bureaux, “l’affluence nous rappelle celle de la présidentielle 1995“, a-t-il indiqué.

11H40

Les membres de l’ANIE chassés par des citoyens à Tizi Ouzou.

11H25

Les manifestations anti-élection de plus en plus importantes dans plusieurs wilayas.

11H13

Un climat très tendu à Alger. Plusieurs interpellations ont été opérées dans le centre de la Capitale. Les CRS n’épargnent désormais personne. Selon notre journaliste sur place, un policier en civil a également été agressé par les forces de l’ordre.

10H50

Certains médias poursuivent leur opération de manipulation médiatique. La chaine El Bilad rapporte que le président déchu, Abdelaziz Bouteflika, a voté par procuration et diffuse une photo de sa carte de vote sur laquelle l’on voit clairement la date d’inscription (12 janvier 2017).

10H47

Imposante marche à la rue Didouche Mourad. Les manifestants réitèrent leur rejet de la “mascarade électorale”

10H45

Des citoyens de la commune de Bouzeguène, à l’est de Tizi Ouzou occupe la mairie sous un rythme musical en signe de rejet de l’élection présidentielle.

10H40

Tout en rejetant l’élection présidentielle, des citoyens dans la ville de Tizi Ouzou ont préféré voter pour les détenus d’opinion.

10H30

A Bordj Bou Arreridj, les bureaux de vote sont fermés.

10H10

La situation est très tendue à Alger centre. Les forces de l’ordre fortement déployés sur les lieux ont réprimé une manifestation anti-élection.

10H00

violents affrontements à Haizer (Béjaia) et aux abords de la route de la RN 5, rapportent des témoins sur place.

09H57

Biskra : une centaine de personnes manifestent contre l’élection présidentielle. Les protestataires scandent des slogans hostiles aux tenants du pouvoir.

09H40

La chaine El Bilad utilise la même séquence vidéo pour illustrer le vote dans deux wilaya. Le vice président de la Ligue Algérienne des Droits de L’homme (LADDH) dénonce “la manipulation médiatique’.

09H35
À Constantine, plusieurs manifestations dans le centre de la ville pour dire Non à la présidentielle.


09H30
À Beb Ezzouar, au centre Jorf 3, une quarantaine de personnes ont déjà voté selon un de nos journalistes.

09H25
À Bouira, aucun centre de vote n’est ouvert au niveau des trois dairas Mchedallah, Haizer et Bechloul. Aucun centre n’est ouvert aussi à la commune d’Ath Laaziz. Urnes saccagées à Thameiur et Ras Bouira. Routes coupées et circulation bloquée par les forces de l’ordre à Haizer.

09H00
En Kabylie, la majorité des bureaux de vote sont fermés et les boites de vote détruites par les manifestants qui ont pris d’assaut les centre de vote. Les dispositifs sécuritaires n’ont pas pu résister longtemps pour empêcher les manifestants. Quelques échauffées dans quelques localités à Bouira et Béjaia.

À Tizi Ouzou, les centres de vote dans plusieurs localités n’ont même pas été ouverts.

À Alger, c’est le calme précaire. Le centre de la capital est envahi par un impressionnant dispositif policier. Les bureaux de vote sont sous très haute surveillance. Quelques citoyens ont voté dans quelques bureaux.

Directeur de publication. Passionné par l'enquête et le reportage. Je m'intéresse à tout ce qui se passe autours de moi.

Politique

Libérez le journaliste Khaled Drareni

Bouzid ICHALALENE

Publié

le

© DR | Khaled Drareni placé sous mandat de dépôt

Khaled Drareni est en prison. C’est une honte pour l’Algérie.

La chambre d’accusation près de la Cour d’appel d’Alger a décidé le mercredi 25 mars de casser la décision du juge d’instruction de Sidi M’hamed, de mettre le journaliste Khaled Drareni sous contrôle judiciaire, et d’émettre un mandat de dépôt à son encontre.

Notant que les faits qui sont reprochés à Khaled Drareni lors des différents interrogatoires qu’il a subi et dont il a publiquement rendu compte, sont liés exclusivement à l’exercice de sa profession.

Rappelant que l’article 50 de la Constitution garantit la liberté de la presse et bannit l’emprisonnement de journaliste pour un délit de presse, même si dans le cas de Khaled Drareni ce délit est maquillé derrière l’accusation infondée d’incitation à attroupement public.

Relevant que l’émission du mandat de dépôt contre Khaled Drareni se déroule dans un contexte d’instrumentalisation manifeste de l’appareil judiciaire qui suscite l’indignation générale en particulier dans ce contexte de trêve sanitaire. La cour d’appel d’Alger s’est notamment distinguée 24 heures plus tôt par une atteinte inique au fonctionnement de la justice en condamnant un détenu politique sans procès dans ce qui est devenu une affaire d’Etat.

Observant que la tendance planétaire, recommandée par l’Onu, dans le contexte de la pandémie du Coronavirus est de vider les centres de détention de tous les prévenus pouvant attendre leur jugement chez eux, la Cour d’Alger s’est acharnée de manière suspecte à renvoyer en prison un journaliste qui présente toutes les garanties pour attendre en liberté un procès équitable.

Considérant le caractère attentatoire de l’acharnement sécuritaire et judiciaire dont Khaled Drareni est victime.

Nous, signataires de cette déclaration, appelons à la libération immédiate du journaliste Khaled Drareni et à la levée de toutes les poursuites pénales contre lui. Son seul tort est d’être un reporter professionnel couvrant les manifestations du Hirak populaire, et ce depuis le 22 février 2019.

Malgré notre confinement, nous restons mobilisés pour rappeler par tous les moyens l’Etat algérien à ses obligations de protéger l’intégrité physique de ses citoyens. L’incarcération de Khaled Drareni pour son travail de journaliste et sa dangereuse surexposition au risque épidémiologique en plus de la privation de sa liberté resteront une tâche noire au passif du pouvoir actuel, chantre de « l’Algérie nouvelle ».

Cette tâche vient d’autant plus s’ajouter aux détentions arbitraires et inacceptables des journalistes Sofiane Merakechi et Saïd Boudour.

Les journalistes ont payé un lourd tribut pour maintenir la liberté de leur parole durant les années noires. Nous sommes toujours là et nous ne laisserons pas se poursuivre une telle forfaiture.

Le journalisme n’est jamais un crime.

#LiberezKhaledDrareni

Farah ABADA Journaliste

Latifa ABADA Journaliste

Nabila ABADA Journaliste

Salima ABADA Actrice et réalisatrice

Meziane ABANE Journaliste, l’Avant-garde Algérie

Lynda ABBOU Journaliste, Maghreb Émergent

Farid ABDELADIM Journaliste indépendant

Meriem ABDOU Journaliste

Zoheîr ABERKANE Journaliste

Meriem AHMED ALI Journaliste

Abdelghani AICHOUN Journaliste

Karim AIMEUR Journaliste, Le Soir d’Algérie

Fouad AIT CHERIF Journaliste, Berbère Télévision

Taous AKILA Journaliste

Djamel ALILAT Journaliste

Mehdi ALIOUI Journaliste

Ahmed ALLIA Journaliste

Imène AMOKRANE Journaliste

Imane AOUIMER Journaliste

Aissa ARAB Journaliste

Yahia ARKAT Journaliste

Hemzi ATBI Journaliste

Mohand AZIRI Journaliste

Hafid AZZOUZI Journaliste à El Watan

Hamdi BAALA Journaliste

Yacine BABOUCHE Journaliste

Salah BADIS Journaliste et écrivain

Mustapha BASTAMI Journaliste

Nahla BEKRALAS Journaliste

Farid BELGACEM Journaliste

Ahmed BELGHEIT Journaliste-photographe

Moumene BELGHOUL Journaliste

Omar BELHOUCHET Journaliste

Akram BELKAID Journaliste

Mohand Ouamar BEN MOKHTAR Journaliste

Zineb BEN ZITA Journaliste

Merouane BENABDESLEM Journaliste, Algérie-Eco

Karim BENAMAR Journaliste

Asma BENAZOUZ Journaliste

Samir BENDJAFER Journaliste

Mustapha BENDJAMA Journaliste et rédacteur-en chef, Le Provincial

Mustapha BENFODIL Journaliste

Abdelmadjid BENKACI Journaliste

Massinissa BENLAKEHAL Journaliste indépendant

Sihem BENMALEK Journaliste

Billel BENSALEM Journaliste-Photographe

Slimane BENSAYAH Journaliste

Sabrina BENYAHIA Journaliste

Ali BENYAHIA Journaliste, El Watan

Kheireddine BETACHE Journaliste

Amel BOUAZZA Journaliste

Ferhat BOUDA Journaliste-photographe

Amira BOUDJEMA Journaliste

Redouane BOUDJEMA Journaliste et universitaire

Said BOUFATAH Journaliste

Tarik BOUFLIH Journaliste

Farid BOUHATTA  Journaliste, INTERLIGNES Algérie

Hacen BOUKHELIFA Journaliste

Sami BOUKHELIFA Journaliste

Malik BOUMATI Journaliste

Fella BOUREDJI Journaliste

Hamza CHELOUCHE Journaliste Radio M

Ali CHERARAK Journaliste

Zine CHERFAOUI Journaliste

Faycel CHERIF Journaliste

Nesrine DAHMOUN Journaliste

Samira DEHRI Journaliste

Hafid DERRADJI Journaliste

Said DJAAFER Journaliste

Leîla DJABALLAH Journaliste

Nesrine DJAFER Journaliste, El Khaber

Safia DJAOUT Journaliste

Selma DJEBBAR Journaliste

Naima DJEKHAR Journaliste, El Watan

Smail DJERBAL Journaliste

Hassen DJEZAIRI Journaliste

Daikha DRIDI Journaliste, Radio M

Abdelkader EDDRIEF Journaliste, Radio Algérie Internationale

Ihsane EL-KADI Journaliste

Amar FEDJKHI Journaliste, El WATAN

Kamel GACI Journaliste

Hocine GASMI Journaliste

Farouk GHEDIR Journaliste

Abdelkrim GHEZALI Journaliste

Hamid GOUMRASSA Journaliste

Farouk GUEDIR Journaliste

Hamid GUEMACHE Journaliste

Hadjer GUENANFA Journaliste

Mourad HACHID Journaliste

Badra HAFIANE Journaliste

Tarik HAFID Journaliste

Samiha HALI Journaliste

Lyas HALLAS Journaliste

Nadir HAMDAD Journaliste

Farida HAMDI Journaliste

Linda HAMED Journaliste

Fella HAMICI Journaliste

Souhila HAMMADI Journaliste, Quotidien Liberté

Ghada HAMROUCHE Journaliste

Arezki IBERSIENE Journaliste

Jugurtha IBERSIENE Journaliste

Bouzid ICHALALEN Journaliste, INTERLIGNES Algérie

Nadir IDDIR Journaliste, El WATAN

Amin IDJER Journaliste

Mohamed IOUANOUGHENE Journaliste

Mohamed KACI Journaliste

Ilhem KADI Journaliste

Karim KEBIR Journaliste, Liberté

Mohand Seghir KEDDOUH Journaliste

Aboubaker KHALED Journaliste, Maghreb Émergent

Akram KHARIEF Journaliste Nadjwa KHELIL Journaliste Djaàfar KHELOUFI Journaliste

Kenza KHETTOU Journaliste

Zineb KOBBI Journaliste

Othmane LAHYANI Journaliste

Asma LAID Journaliste

Samir LAKRIB Journaliste

Hocine LARABI Journaliste

Samir LARABI Journaliste

Miloud LASSAL Journaliste, Bèrbère Télévision

Khelifa LITAMINE Journaliste

Merouane LOUNNAS Journaliste, Radio Algérie Internationale

Mohamed-Lamine MAGHNINE Journaliste

Tinhinane MAKACI Journaliste

Madjid MAKEDHI Journaliste, El Watan

Azedine MAKTOUR Journaliste

Nabil MANSOURI Journaliste

Yasmine MAROUF ARAIBI Journaliste, INTERLIGNES Algérie

Adlène MEDDI Journaliste et auteur

Fayçal MEDIA Journaliste

Kamel MEDJDOUB Journaliste

Said MEKLA Journaliste

Hana MENASRIA Journaliste

Redha MENASSEL Journaliste, Radio Alger Chaîne 3

Narimane MENDIL Journaliste

Imen MERAD Journaliste

Hammou MERZOUK Journaliste, Berbère Télévision

Hafid MESBAH Journaliste

Mourad MESSAOUDENE Journaliste

Mohamed Tahar MESSAOUDI Journaliste

Hamid MESSIR Journaliste

Hassan MOALI Journaliste

Amel MOHANDI Journaliste, Berbère Télévision

Mohamed MOULOUDJ Journaliste

Mohamed Lamine MOUSSAOUI Journaliste, Essarih

Aissa MOUSSI Journaliste

Lynda NACER Journaliste

Rahem NADJOUA Journaliste

Meriem NAIT LOUNIS Journaliste, INTERLIGNES Algérie

Achour NAIT TAHAR Journaliste, INTERLIGNES Algérie

Hacen OUALI Journaliste

Ager OUSLATI Journaliste

Nadjoua RAHEM Journaliste

Ali RAYEH Journaliste

Younes SAADI Journaliste

Farid SAHEL Journaliste, Berbère Télévision

Djamel SAIDOUNI Journaliste, l’Avant-garde Algérie

Sid Ahmed SEMIANE Citoyen

Hakim SI AHMED Journaliste, Dzair TV

Nadir SIDI BEN ALI Journaliste

Mohamed SIDOUMMOU Journaliste

Malik SLIMANI Journaliste

Mourad SLIMANI Journaliste

Kamel TARWIHT Journaliste Berbère Télévision

Ilhem TERKI Journaliste

Ali TITOUCHE Journaliste, Liberté

Salima TLEMCANI Journaliste

Merzoug TOUATI Journaliste, l’Avant-garde Algérie

Hasna YACOUB Journaliste

Salah YERMECHE Ex-Journaliste

Mourad ZALOUK Journaliste

Billel ZEHANI Journaliste-Photographe

Massiva ZEHAOUI Journaliste

Madjid ZERROUKY Journaliste

Hacene ZIZI Journaliste

Madjeda ZOUINE Journaliste

El Manchar, Journal Satirique

Berbere Télévision

Lire la suite

Politique

Coronavirus : L’Italie dépasse la Chine et devient l’épicentre de la pandémie

Achour Nait Tahar

Publié

le

© DR | Les touristes en Italie se protègent du coronavirus et écourtent leurs séjours

L’Italie a établit un nouveau record en enregistrant hier 27 mars près d’un millier de décès en l’espace 24h portant, ainsi le nombre de morts causées par la pandémie à 9134. Le nombre de personnes contaminées a atteint 86498 cas, dépassant de ce fait la Chine foyer de départ de l’épidémie.

L’Italie devient l’épicentre de la pandémie, le nombre de personnes atteinte de Covid-19 ne cesse d’augmenter. Le bilan des victimes fauchées par cette pandémie ne cesse de s’alourdir, rien que pour la journée d’hier pas moins de 919 personnes ont perdu la vie, établissant un sombre record, selon les derniers chiffres communiqués par le site www.worldometers.info/coronavirus/, dédié au suivi de l’évolution de la maladie au niveau mondial.

En Espagne, plus de 773 personnes sont mortes des suites de la pandémie du Coronavirus, Covid-19, ce chiffre porte le nombre total des décès à 5138 et se place également devant la Chine. Le nombre de personnes infectées a atteint 65719 cas confirmés, dont 7933 ont été enregistrés dans les dernières 24 heures.

De son coté, les états unis ont franchit la barre des 100 milles victimes. En effet, les USA a enregistré un record du nombre de personnes contaminées en une journée avec 18691 cas confirmés, portant le nombre total à 104126 cas infectés, quant au nombre de décès, il est de l’ordre 1696 personnes, 401 nouveaux cas ont été enregistrés dans la journée d’hier, rapporte la même source.

L’Iran, l’un des premiers pays touché par la pandémie ne cesse d’enregistrer des nouveaux cas de contamination. Le nombre de cas confirmés a atteint le de 32332, tandis que le nombre de décès est de l’ordre de 2378. Le pays des mollahs fait face à une crise sanitaire aiguë. En effet, le pays souffre du manque de matériel médical et de médicament, nécessaire pour la prise en charge des malades.

Concernant les pays de la zone MENA, l’Arabie Saoudite arrive en tête avec 1104 cas confirmés et 3 décès. Le Qatar a enregistré 562 cas et aucun décès. Pour sa part, l’Egypt le pays le plus peuplé de la région fait état de 536 personnes infectées et 30 personnes ont été décédées.

S’agissant des pays du Maghreb l’Algérie a établit un bilan de 409 personnes contaminées au covid-19 et 26 autres ont été décédées. Au Maroc 358 personnes ont été infectées et 23 personnes sont mortes. La Tunisie a enregistré 227 cas confirmés et 07 autres sont décédées.

Pour rappel, la Chine qui est le foyer de départ de la maladie a parvenu à maitriser la propagation de la pandémie. Le nombre de cas enregistré s’est stabilisé autour des 81340, le nombre de décès connait une courbe descendante.

Lire la suite

Politique

Le journaliste Khaled Drareni arrêté

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

Le journaliste Khlaed Drareni a été arrêté et conduit au commissariat, ce vendredi 27 mars. Il sera présenté demain devant la près la Cour d’Alger pour exécuter son placement sous mandat de dépôt, décidé le 25 mars, a annoncé le comité national pour la libération de détenus (CNLD)

Alors que les avocats de Khaled Drareni avaient introduit un appel pour annuler son placement sous contrôle judiciaire décidé contre lui, la chambre d’accusation près la Cour d’Alger a décidé, contre toute attente, d’annuler le contrôle judiciaire et d’ordonner son placement sous mandat de dépôt pour “incitation à attroupement non armé et d’atteinte à l’unité nationale”.

Cet ordre est intervenu une journée après la condamnation de Karim Tabbou à six mois de prison ferme supplémentaires alors qu’il devait quitter la prison hier, jeudi 26 mars. Suite à ces deux décisions, plusieurs avocats, organisations locales et internationales ainsi que des partis politiques ont dénoncé cette “dérive judiciaire” et ont accusé la Justice de profiter de la situation sanitaire actuelle pour condamner les détenus d’opinion et politiques.

Rappelons que Khaled Drareni a été arrêté le 07 mars dernier alors qu’il couvrait une manifestation à Alger centre. Après trois nuits en garde-à-vue le journaliste a été libéré sous contrôle judiciaire.

Lire la suite

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR