Direct | Congrès du parlement pour valider la vacance de Bouteflika

Crédit photo : ALG24 | Congrès du parlement

Grand Angle (300x600)

Les partis de l’opposition, FFS, RCD, MSP et FJD ont boycotté le congrès du parlement qui a commencé ce matin au Palais des nations à Alger, afin de prendre acte de la déclaration du Conseil constitutionnel constatant la vacance définitive du poste du président de la République et appliquer l’article 102 de la Constitution.

 

Les partis cités rejettent toute initiative émanant de l’actuel système qui dirige le pays et demandent l’organisation d’une période de transition qui ne sera pas gérée par l’actuel gouvernement. Ce rejet de la session par les partis de l’opposition témoigne de l’absence d’intérêt quasi total pour cette formalité constitutionnelle. Les événements se déroulent dans une ambiance « morose ». Les quelques parlementaires présents qui attendent le début des travaux paraissent crispés.

le directeur général de la Résidence d’Etat et PDG de la SIH, Hamid Melzi, est présent à ce congrès. C’est l’une des rares fois qu’on l’aperçoit dans ce genre de rencontre officielles.

 

10H50

Fin de la réunion du parlement en congrès

10H45

Abdelkader Bensalah désigné comme chef de l’Etat par intérim pour une durée de 90 jours.

10H40

453 parlementaires ont voté oui pour le règlement intérieur de l’APN contre une seule voix contre.

10H30

Le projet de règlement intérieur de l’APN a été adopté avec la présence de 470 parlementaires.

 

10H10

Les travaux du congrès viennent de commencer.

Adsence Milieu article