Suivez-nous

En continu

DIRECT: Cinquième vendredi de mobilisation contre le pouvoir en place

Avatar

Publié

le

Le mouvement de protestation populaire qui a drainé depuis le 22 février dernier des centaines de milliers de personnes dans les quatre coins du pays réclamant le départ de Bouteflika et le système politique en place bouclera, ce vendredi 22 mars, son premier mois.

 

Une nouvelle journée de mobilisation massive est attendue aujourd’hui en dépit des conditions métrologiques défavorables. Alors qu’une nouvelle marche populaire est prévue ce vendredi, l’érosion parmi les partisans du régime touche également les partis politiques-le FLN et le RND- les plus fervents défenseurs du cinquième mandat et du maintien de l’ordre établi.

21H00

Retour au calme à Alger centre après une journée de mobilisation populaire marquée par la présence de toutes les franges de la société. Malgré la pluie, les manifestants ont battu le pavé dénonçant, pour la énième fois, le maintien du pouvoir en place et réclamant un changement immédiat de la situation politique.

 

19H21

Les manifestants procèdent au nettoyage des rues après la fin de la marche.

Crédit photo: DR

Crédit photo: DR

18H51

A Alger centre, la foule commence à se disperser après une journée de mobilisation populaire où des centaines de milliers de manifestants sont sortis dans la rue malgré le mauvais temps. Le peuple est plus que jamais déterminé  à poursuivre le mouvement pour exiger le départ du pouvoir.

 

18H26

Le président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), Mohcine Belabbas a assisté au mouvement de mobilisation populaire contre le pouvoir.

18H10

Les habitants de Mascara ont également manifester contre le prolongement du 4e mandat de Bouteflika et réclament le changement immédiat du système politique du pays.

18H00

A Blida, malgré les fortes pluies, les manifestants continuent de marcher dans la rue pour dire non au prolongement du 4e mandat de Bouteflika.

17H53

imposante marche a Béjaia pour réclamer le départ du pouvoir en place.

17H23


17H01

Comme partout en Algérie, les habitants de Souk Ahras manifestent contre le pouvoir et réclament le changement

16H14

les manifestants appellent au départ des responsables de l’exécutif. “Lamamra dégage”, est-il écrit sur les pancartes brandis par les manifestants.


16H10

Les habitants de Bordj Badji Mokhtar ont répondu à l’appel. Une centaine de manifestants marchent pour exhorter Bouteflika à quitter la présidence et réclamer le changement.

16H00

A Nâama, les manifestants ont investi la rue pour dire non au régime politique actuel.

15H54

La place de Maurice Audin est noire de monde. Des centaines de milliers de manifestants réclament le changement.

15H33

Même les enfants ont pris part à cette manifestation.

15H29

Tizi Ouzou

15H23

Des centaines de milliers de manifestants sont dans la rue. Alger est noire de monde. les principaux boulevards de la capitale sont envahis par les manifestants.

15H09

Le Drapeau de la nouvelle-Zélande est accroché à un balcon d’un immeuble au côté du drapeau algérien en hommage des victimes de l’attentat de Christchurch, dans lequel 50 musulmans ont perdu la vie.

15H04

A Batna, un militaire a rejoint les rangs des manifestants pour manifester son rejet du pouvoir en place.

14H48

A Alger la foule devient de plus en plus importante après la fin de la prière du vendredi.


14H40

Hassi Messaoud

14H31

A Tlemcen, les citoyens marchent dans la rue pour manifester leur rejet du système.

14H23

A la place Maurice Audin (Alger centre) un portrait de l’ancien président de la République; Liamine Zeroual est déployé sur la façade d’un immeuble.


14H19

A Batna, des milliers de manifestants protestent contre le pouvoir appelant Bouteflika à se retirer de la présidence.

14H12

Les manifestants marchent vers la présidence après avoir forcé le barrage des policiers installé au Boulevard V

14H07

A Oran, les manifestants sont sortis manifester dans une ambiance festive.

14H03

A Constantine, les manifestants sont sortis ce vendredi scandant des slogans anti-pouvoir.

 

13H45

Béjaia. Une ambiance bon enfant.

13H00

les vendeurs de drapeaux et d’écharpes ont visiblement désertés les stades aujourd’hui pour venir s’installer à Alger centre.

12H51

Les chaines étrangères ne sont pas les bienvenues. A la Grande poste l’équipe de la chaine française TF1 a été chassé par les manifestants.


12H46

A Béjaia, les manifestants sont déjà dans la rue.

12H38

Smail Lalmas dans la rue pour manifester contre le pouvoir. “Nous n’avons plus le temps pour les conférences et les constitutions. Le peuple algérien réclame le départ du président sortant Bouteflika. Des élection présidentielles doivent se tenir immédiatement dans le respect de la loi de la République.”

12H20

Du couscous a été offerts aux manifestants par les riverains.

12H13

Les supporters de l’équipe nationale ont décidé de boycotter le match Algérie-Gambie prévue ce soir au stade de Blida. 150 billets ont été vendus sur les 22.000 en vente.

12H05

De nombreux manifestant sont venus des autres wilayas pour manifester à Alger

11H46

messages d’un manifestant à Bouchareb et Ouyahia

11H31

Un groupe de manifestants ont décidé de marcher de longs kilomètres, pancartes à la main, en direction du centre ville de Béjaia pour manifester leur rejet du système en place.

Crédit photo: DR

11H14

Les chutes de pluie n’ont pas empêché les algériens de manifester. Les manifestants sont sortis parapluies en main, scandant “djeich chaâb khawa khawa” et d’autres slogans hostile aux régime.

11H00

Le mouvement de protestation populaire contre le prolongement du 4e mandat de Bouteflika et le régime politique ont commencé déjà en dépit des conditions métrologiques défavorables. Des milliers de manifestants sont dans la rue en brandissant le drapeau algérien et scandant “dégage FLN”

10H40

Malgré la pluie, les manifestants se rassemblent devant la Grande poste pour exiger le départ de Bouteflika et du système.

10H25

Le message de l’avocat Mustapha Bouchachi au peuple algérien. “Nous devons continuer à manifester pacifiquement. nous devons protéger notre pays. Votre entêtement (les tenants du pouvoir) constitue un danger pour le pays”

9H30

Un important dispositif policier est déployé dans le centre d’Alger en prévision de la marche populaire de ce vendredi 22 mars.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR