Suivez-nous

En continu

DIRECT: 9e vendredi de mobilisation populaire. Les Algériens maintiennent leur position.

Avatar

Publié

le

Par une détermination tenace et stupéfiante, le peuple algérien s’apprête à vivre, ce vendredi 19 avril à travers tous le pays, une nouvelle journée de mobilisation populaire contre toutes les figures du système politique actuel. Malgré une politique répressive plus affirmée envers les manifestants, il est bien clair que cela n’a aucunement entamé la volonté des Algériens de poursuivre le mouvement de contestation.

 

Bien que le pouvoir s’entête à faire la sourde oreille et poursuit ses manœuvres pour dissuader les contestataires à travers ses dérives répressives, l’ardeur est constamment présente et la volonté de voir établir un Etat de droit s’accroît de jour en jour chez les Algériens. Hier soir, le manifestants ont investi la Place Audin appelant pour la énième fois au départ du pouvoir. Les Algériens s’accrochent à leur première revendication et le mot d’ordre est toujours maintenu: « Dégagez tous ».

19H45

Bravo les jeunes.


19H30

Bordj Bou arreridj était noire de monde.

Crédit photo: DR

19H00

La circulation est rétablie à Alger. Le mouvement de protestation populaire s’est déroulé dans le calme. Les manifestants sont restés pacifiques et aucun incident n’a été enregistré.

18H37

A Batna, les manifestants se sont rassemblés devant le domicile de l’ancien Président Liamine Zeroual. Selon l’un des manifestants, M. Zeroual a promis de « collaborer avec le peuple pour échafauder  une feuille de route et la soumettre à l’armée ».

18H15

Tlemcen. Les manifestants ont scandé des slogans hostiles au pouvoir. La mobilisation s’est déroulé dans une ambiance bon enfant.

17H50

A Mostaganem, Les rues étaient envahis de monde. Les manifestants sont sortis pour réclamer le départ des résidus du pouvoir.

17H15

Les habitants de Ouargla sont sortis, comne toutes les autres pays du pays, manifester contre le pouvoir en place.

Crédit photo: DR

 

16H50

La ville de Béjaia est noire de monde. Des centaines de milliers de manifestants ont investi les rues de la ville pour exiger le départ de toutes les figures du système en place.

Crédit photo: DR

16H00

Imposante manifestation à El Oued. Les manifestants ont brandi des  drapeaux et des pancartes hostiles au pouvoir en place. Tout se déroule dans le calme. Le caractère pacifique demeure intacte.

 

15H25

Les manifestants de la wilaya de M’sila marchent dans la rue en brandissant un immense drapeau algérien. Tout ce passe dans une ambiance festive.

Crédit photo: DR

15H00

Mila: Les manifestants marchent contre le pouvoir. Dans une ambiance festive, les contestataires réclament le départ de tous le système politique et de tous ses relais.

14H35

La police scientifique inspecte le tunnel des facultés. ce dernier est fermé aux manifestants pour éviter tout incident.

14H30

Les canstantinois ont entamé leur manifestation contre le pouvoir.

14H05

Des centaines de manifestants sont dans la rue pour manifester contre le pouvoir en place.

14H00

Annaba.

12H45

L’accès au tunnel des facultés est fermé par la police. La sécurité des manifestants prime. 

12H35

Béjaia: Les foules affluent vers le centre ville pour exiger le départ du pouvoir en place et appellent au respect des revendications populaires.

12H25

A Ghardaia, Les enfants manifestent aussi contre le pouvoir. Ils profitent aussi de ce mouvement pour se prendre en photo afin d’immortaliser cette journée.

Crédit photo:DR

12H15

Dans une ambiance bon enfant, des milliers de manifestants se sont rassemblés dans les rues de la capitale pour exiger le départ de tous les symboles du pouvoir en place.

Crédit photo: DR

12H10

La moudjahida Djamila Bouhired participe à la manifestation de ce 9e vendredi.

11H40

A Tizi Ouzou, les manifestants commencent à se rassembler dans la rue. Ils brandissent des pancartes appelant au départ du système.

Crédit photo: DR

11H20

Comme chaque vendredi, les gilets oranges (Secouristes) se mobilisent pour cette journée de mobilisation populaire.


10H40

Contrairement au vendredi passé, les manifestants n’ont pas été empêchés de manifester à la Grande Poste. Les forces de l’ordre se sont mis en retrait du rassemblement pour éviter, semble-t-il, toute dérive.


10H25

A Alger, Les manifestants ont déjà investi la place Maurice Audin brandissant des banderoles en faveur de l’ANP.


10H00

A Kherrata, des manifestants ont décidé de parcourir 60 Km à pied pour manifester à Béjaia. Rien ne pourra entamer l’ardeur des Algériens qui ont décidé de résister à toutes les manœuvres du pouvoir.

Crédit photo: DR.

09H50

Des centaines de manifestants se rassemblent devant la Grande Poste. Dans une ambiance détendue, les contestataires scandent des slogans hostiles aux tenants du pouvoir et réclament le changement de la situation actuelle du pays. « Silmiya, Silmiya », crient d’autres en signe de réponse aux forces de l’ordre. Auhourd’hui, le peuple algérien répond aux dernières manœuvres du pouvoir, « Chaâb mrabi ou daoula khayna ».

09H40

l’installation des barrages filtrants de la gendarmerie nationales rendent l’accès à Alger très compliqué. Les véhicules sont complètement immobilisés sur place.

09H30

Les manifestants sont déjà à la place Grande Poste. Les enfants y participent aussi scandant des slogans hostiles au pouvoir. »klitou lebled ya serrakin », « Nehou l’3issaba nwalou labass ».

09H10

L’accès à Alger est fermé. Les manifestants venants de différentes villes sont bloqués dans des bouchons monstres.

Crédit photo: DR

09H00

Hier soir, les manifestants avaient déjà préparé leur pancartes en prévision du 9e vendredi de mobilisation contre le pouvoir.


08H50

Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (Laddh) refuse de prendre part aux consultations sur les réformes politiques lancées par le chef de l’Etat indiquant que  »

08H45

Me Bouchachi a appelé, hier soir, à boycotter les invitations de Bensalah pour les réunions consultatives.

En continu

Liste des détenus d’opinion arrêté(e)s durant le Hirak (CNLD)

Le Comité National pour la Libération des Détenus (CNLD) a rendu public aujourd’hui 26 septembre la liste des détenus arrêté durant le mouvement populaire. Le comité précise que cette liste n’est pas complète et sera mise à jours dès que les avocats leurs signalent un nouveau cas.

Bouzid ICHALALENE

Publié

le

Arrestation de manifestants qui portent le drapeau Amazigh à Alger.
© Interlignes MEDIA | Arrestation de manifestants qui portent le drapeau Amazigh à Alger.

1/ Arretés le vendredi 21 juin 2019:

Kamel BELEKEHAL;
Akli OKBI;
Ali IDIR;
Mohamed BOUDJEMIL;
Hamza KAROUNE;
Bilal BACHA;
Djaber AIBECHE;
Messaoud Leftissi;
Khaled OUDIHAT;
Hamza MEHARZI;
Tahar SAFI ;
Mouloud CHATRI ;
Samir idir GERROUDJ ;
Nacer TIMSI ;
Amine OULD TALEB ;
Abderrahmane BOUDRAA ;
Khaled OUIDIR;
Makhlouf BIBI;

2/ Arrétés le vendredi 28 juin 2019:

Mohamed AGOUAZI;
Hafid BARACHE;
Bakir BETLICHE;
Aala DEROUICHE;
Arezki AZOUG;
Samira MESSOUCI ;
Amokrane CHALLAL ;
Elhadi KICHOU ;
Mustapha Hocine AOUISSI ;
Amar ACHERFOUCHE ;
Arezki CHAMI ;
Hilal YAHIAOUI ;
Abdelbasset KHEBANI ;
Mohand Ameziane BELHOUL ;
Nabil BOUNOUH ;
Kamel BOUALOUACHE ;
Ghimouz AKRAM ;
Abdelkader Toufik BACHA ;
Kheiredine BENZINE ;
Fazil DECHICHA ;

3/Arrétés le vendredi 13 Septembre 2019:
Rachid HIRET;
Sammy ABBAS;
Boualem OUAHABI;
Mohamed SMALLAH;
Menad TISSEMLAL ;
Menaouar OUAÂZANE ;
Rachid SADAOUI ;
Sadek LOUAIL ;
Mohamed DAADI ;
Nabil BOUALAKMAH ;
Réda BOUARISSA ;
Bilal ZIANI ;
Mohamed Amine CHELALI;
Ahcene HAMZA;
Kheireddine MEDJANI;
Bachir ARHAB;
Kader RASSELMA;
Hakim MIHOUBI;
Sid Ahmed BOUHRAOUA;
Rabah MAHROUCHE;
Wafi TIGRINE;
Laamouri BELAIDI;
Toufik DJILALI;
Mohamed GADI;
Hamidou GARIDI ;
Fatehi DIYAOUI;
Mohamed BOUHERAOUA ;

4/ Arrétés le mardi 17 septembre 2019:
Nour Houda DAHMANI;
Salah MAATI;

5/ Arrêté le mercredi 19 septembre à Constantine actuellement à la prison de Tidia (Constantine). Son procès fixé pour mercredi 2 Octobre : Semmani Amazigh.

Sadeddine Youcef islam ;
Zineddine Bouguetaya.
Lakhdar BOURAGÂA, arrété le samedi 29 juin 2019;
Samir BELARBI arrété le lundi 16 septembre 2019;
Fodil BOUMALA arrété le jeudi 19 septembre 2019;
Khaled ChOUITER, arrété le lundi 24 juin 2019;
Hamza DJAOUDI, arrété le jeudi 22 aout 2019;
5/ Détenus libérés :
*Salim Ihaddaden et Ait yahia Ali smail (Chlef, arrétés le vendredi 21 juin et libérés le 28 juillet 2019;
*Nadir Fetissi (Annaba , le jeudi 8 aout 2019) ;
*Hakim Aissi (Mostaganem; arrété le vendredi 5 juillet et libéré le mercredi 09 septembre 2019)
*Benhabib Madjid et Sayah Aissam (Tlemcen, le mardi 24 septembre 2019) ;
*Karim TABBOU arrété le mercredi 11 septembre 2019 et libéré (provisoire) le mercredi 25 septembre.

Lire la suite

En continu

L’ancien président Français Jacques Chirac est mort

L’ancien président de la République Jacques Chirac est mort jeudi matin à l’âge de 86 ans, a annoncé son gendre Frédéric Salat-Baroux à l’AFP.

Avatar

Publié

le

Le président Jacques Chirac le 22 février 2005
© Dr | Le président Jacques Chirac le 22 février 2005

« Le président Jacques Chirac s’est éteint ce matin au milieu des siens. Paisiblement », a déclaré M. Salat-Baroux, époux de Claude Chirac.

Lire la suite

Accueil

Boudjemaa Talaï devant la Cour suprême ce lundi

Avatar

Publié

le

L’ancien ministre des transports et des travaux publics, Boudjemaa Talaï, comparait ce lundi, devant le juge enquêteur près la Cour suprême pour être entendu sur des affaires liées à la corruption.

 

Boudjmaa Talaï qui est cité dans des affaires de malversation enregistrées dans le secteur des travaux publics, doit répondre aux chefs d’accusation d’octroi d’indus avantages dans les marchés et contrats publics, de dilapidation de deniers publics, d’abus de fonction et conflit d’intérêt et corruption dans l’octroi des marchés publics.

Pour rappel,  le ministère de la Justice avait demandé, en juin dernier, la levée de son immunité parlementaire.

Lire la suite

Tendances