fbpx
Suivez-nous

En continu

DIRECT: 8e vendredi de manifestations populaires. Le peuple maintient la pression

Avatar

Publié

le

Ce vendredi 12 avril marque le « huitième » vendredi de manifestations populaires pacifiques de suite contre le pouvoir et toutes les figures de l’ancien clan présidentiel. Nonobstant la politique répressive des forces de l’ordre pour dissuader les manifestants, les Algériens sont déterminés à poursuivre leur mobilisation contre le système politique qui use de tous les moyens pour se maintenir en place. Des appels pour reprendre la rue avaient essaimés sur les réseaux sociaux pour une manifestation « millionnaire » réclamant le changement immédiat de la situation actuelle. Mais visiblement les revendications populaires semblent tomber dans l’oreille d’un sourd.

 

22H30

Fin de ce direct.

22H00

Plusieurs personalités et partis politiques ont dénoncé la répression qui a caractérisé la marche de ce vendredi à Alger.

19H55

27 policier blessés, dont quatre dans un état grave.
108 personnes ont été arrêtes selon le bilan de la DGSN. (Communiqué)

19H00

des jeunes bénévoles procèdent au nettoyage des rues après la fin des manifestations.

Crédit photo:DR

18H30

A Hassi Messaoud (Ouargla), les travailleurs des société étrangères affichent leur soutien au mouvement de protestation populaire.

Crédit photo: DR

17H38

Constantine.

Crédit photo: Interlignes MEDIA

17H27

Impressionnante manifestation populaire à Guelma contre le pouvoir.

Crédit photo: DR

17H00

Impressionnante marche à Ouargla. Les manifestants sont sortis manifester contre le système politique en place.

16H45

Les dégâts des heurts entre les forces de l’ordre et des casseurs au boulevard Mohamed V.


16H25

Plusieurs blessés à la place Audin après des heurts entre les forces de l’ordre et les manifestants. Ces blessures sont dues aux tirs de grenades lacrymogènes.


16H15

heurts entre la police et les casseurs au boulevard V.


16H00

Les forces de l’ordre lancent des grenades lacrymogènes sur les manifestants pour les disperser.

15H50

Bordj Bou Arreridj est pleine à craquer.

Crédit photo: DR.

 

15H25

Les habitants d’El Oued marchent par milliers dans la rue pour manifester contre le pouvoir appelant au départ des « restes » de l’ancien clan Présidentiel.

Crédit photo: DR.

15H00

La grande Poste est noire de monde.

Crédit photo: DR.

14H55

Alger. Les manifestants applaudissent les policiers


14H35

La grisaille de ce vendredi n’a pas réussi à entamer l’ardeur des Constantinois qui sont sortis malgré la pluie et le froid, manifester pour exiger le départ de tous le système. « Ni Bensalah, Ni Belaiz. Personne d’entre eux n’est bon », scandent les manifestants.

14H30

A Oran,la place 1er Noevmbre est noire de monde. Les manifestants ont investi la rue ce vendredi 12 avril protestant, comme dans  toutes les villes du pays, contre le pouvoir et le figures du clan présidentiel.

14H15

Une marée humaine à place Maurice Audin (Alger). Des centaines de milliers de manifestants protestent contre le pouvoir et appellent au départ de tous ses symboles.

14H05

Les forces de l’ordre utilisent le canon à eau pour disperser la foule contestataires qui crient « silmiya, silmiya »

 

Crédit photo: Interlignes MEDIA

14H02

A Béjaia, les manifestants investissent la rue de la rue pour protester contre le pouvoir en place.

Crédit photo:DR

14H00

La police antiémeute tente de charger les manifestants pour libérer la place Audin. Ces derniers se sont assis par terre pour éviter tout affrontement avec la police et maintenir le pacifisme de la mobilisation de ce vendredi.

13H05

Des bonbons sont jetés sur le sol devant les policiers en signe de pacifisme. UN geste fraternel de la part des manifestants.

Crédit photo: Interlignes MEDIA

13H00

Le pacifisme est de mise dans ce 8e vendredi de manifestation contre le pouvoir. A chacun sa manière de protester tout en restant civique et pacifique.

Crédit photo: Interlignes MEDIA

Crédit photo: Interlignes MEDIA

12H50

Un manifestant félicite le peuple soudanais après la la destitution de Omar el Béchir.

Crédit photo:DR

 

12H45

La Grande Poste

Crédit photo: DR

12H30

Début de manifestation à Tizi Ouzou contre le pouvoir. Des centaines de manifestants protestent contre Bensalah et le pouvoir.

12H25

Place Audin (Alger)

12H15

Le centre d’Alger est noire de monde. Les manifestants continuent d’affluer pour réclamer le départ du pouvoir.

Crédit photo: DR

12H10

On ne manque pas d’imagination..

Crédit photo: Interlignes MEDIA

12H00

des centaines des manifestants à la Place Maurice Audin.

11H55

les manifestants se regroupent à la Grande Poste. Les forces de l’ordre ferment l’accès au tunnel des facultés et empêchent les manifestants de marcher vers la rue Pasteur et le boulevard V.

11H50

les manifestations gardent toujours leur caractère humain et pacifique. Un volontaire distribuent des gâteaux aux manifestants.

11H30

La gendarmerie ferme toutes les entrées d’Alger pour empêcher les manifestants d’affluer vers la capitale où des milliers des manifestants se rassemblent pour exiger le départ immédiat du pouvoir et de ses relais.

Crédit photo:DR

 

Crédit photo: DR

11H15

La police bloque la rue Pasteur pour empêcher les manifestants de marcher.

Crédit photo:DR

11H00

Les manifestants marchent dans les rues de la capitale scandant « echâab mrabi oua daoula khayna », « Le peuple est éduqué, l’Etat est traître ».


10H50

un manifestant fond en larme devant les policiers en leur demandant de ne pas utiliser la répression.

10H35

Le nombre des manifestants dans la rue pour ce 8e vendredi est plus important que les semaines précédentes à la même heure. Les événements de cette semaine ont exhorté davantage les Algériens à maintenir la pression.

Crédit photo:DR

10H30

Le dispositif policier se retire de la Grande Poste sous la pressions des contestataires. Le caractère pacifique marque une nouvelle fois  la manifestation de ce 8e vendredi.

10H15

Les manifestants préparent les banderoles pour cette journée de mobilisation populaire contre le pouvoir et ses figures.

Crédit photo: DR

10H00

Des familles sortent dans la rue pour manifester contre le pouvoir. Des enfants participent aussi, drapeaux en main, comme leur habitude, aux manifestations du vendredi.


09H45

La gendarmerie bloque l’accès à Alger.


09H30

Les manifestants appellent les policiers à rejoindre le mouvement de protestation contre le pouvoir.

09H25

La Grande Poste en ce moment. Le mouvement de protestation contre le pouvoir prend de l’ampleur.

09H15

Des centaines de manifestants se rassemblent à la Grande Poste scandant des slogans hostiles au pouvoir.  le mot d’ordre est maintenu « DEGAGE, DEGAGE »

09H00

Les dispositif policier est fortement déployé à Alger notamment à la place Grande Poste.

Crédot photo: DR

08H45

A Alger, un premier rassemblement des manifestant à la place Grande Poste.

 

En continu

Liste des détenus d’opinion arrêté(e)s durant le Hirak (CNLD)

Le Comité National pour la Libération des Détenus (CNLD) a rendu public aujourd’hui 26 septembre la liste des détenus arrêté durant le mouvement populaire. Le comité précise que cette liste n’est pas complète et sera mise à jours dès que les avocats leurs signalent un nouveau cas.

Bouzid ICHALALENE

Publié

le

Arrestation de manifestants qui portent le drapeau Amazigh à Alger.
© Interlignes MEDIA | Arrestation de manifestants qui portent le drapeau Amazigh à Alger.

1/ Arretés le vendredi 21 juin 2019:

Kamel BELEKEHAL;
Akli OKBI;
Ali IDIR;
Mohamed BOUDJEMIL;
Hamza KAROUNE;
Bilal BACHA;
Djaber AIBECHE;
Messaoud Leftissi;
Khaled OUDIHAT;
Hamza MEHARZI;
Tahar SAFI ;
Mouloud CHATRI ;
Samir idir GERROUDJ ;
Nacer TIMSI ;
Amine OULD TALEB ;
Abderrahmane BOUDRAA ;
Khaled OUIDIR;
Makhlouf BIBI;

2/ Arrétés le vendredi 28 juin 2019:

Mohamed AGOUAZI;
Hafid BARACHE;
Bakir BETLICHE;
Aala DEROUICHE;
Arezki AZOUG;
Samira MESSOUCI ;
Amokrane CHALLAL ;
Elhadi KICHOU ;
Mustapha Hocine AOUISSI ;
Amar ACHERFOUCHE ;
Arezki CHAMI ;
Hilal YAHIAOUI ;
Abdelbasset KHEBANI ;
Mohand Ameziane BELHOUL ;
Nabil BOUNOUH ;
Kamel BOUALOUACHE ;
Ghimouz AKRAM ;
Abdelkader Toufik BACHA ;
Kheiredine BENZINE ;
Fazil DECHICHA ;

3/Arrétés le vendredi 13 Septembre 2019:
Rachid HIRET;
Sammy ABBAS;
Boualem OUAHABI;
Mohamed SMALLAH;
Menad TISSEMLAL ;
Menaouar OUAÂZANE ;
Rachid SADAOUI ;
Sadek LOUAIL ;
Mohamed DAADI ;
Nabil BOUALAKMAH ;
Réda BOUARISSA ;
Bilal ZIANI ;
Mohamed Amine CHELALI;
Ahcene HAMZA;
Kheireddine MEDJANI;
Bachir ARHAB;
Kader RASSELMA;
Hakim MIHOUBI;
Sid Ahmed BOUHRAOUA;
Rabah MAHROUCHE;
Wafi TIGRINE;
Laamouri BELAIDI;
Toufik DJILALI;
Mohamed GADI;
Hamidou GARIDI ;
Fatehi DIYAOUI;
Mohamed BOUHERAOUA ;

4/ Arrétés le mardi 17 septembre 2019:
Nour Houda DAHMANI;
Salah MAATI;

5/ Arrêté le mercredi 19 septembre à Constantine actuellement à la prison de Tidia (Constantine). Son procès fixé pour mercredi 2 Octobre : Semmani Amazigh.

Sadeddine Youcef islam ;
Zineddine Bouguetaya.
Lakhdar BOURAGÂA, arrété le samedi 29 juin 2019;
Samir BELARBI arrété le lundi 16 septembre 2019;
Fodil BOUMALA arrété le jeudi 19 septembre 2019;
Khaled ChOUITER, arrété le lundi 24 juin 2019;
Hamza DJAOUDI, arrété le jeudi 22 aout 2019;
5/ Détenus libérés :
*Salim Ihaddaden et Ait yahia Ali smail (Chlef, arrétés le vendredi 21 juin et libérés le 28 juillet 2019;
*Nadir Fetissi (Annaba , le jeudi 8 aout 2019) ;
*Hakim Aissi (Mostaganem; arrété le vendredi 5 juillet et libéré le mercredi 09 septembre 2019)
*Benhabib Madjid et Sayah Aissam (Tlemcen, le mardi 24 septembre 2019) ;
*Karim TABBOU arrété le mercredi 11 septembre 2019 et libéré (provisoire) le mercredi 25 septembre.

Lire la suite

En continu

L’ancien président Français Jacques Chirac est mort

L’ancien président de la République Jacques Chirac est mort jeudi matin à l’âge de 86 ans, a annoncé son gendre Frédéric Salat-Baroux à l’AFP.

Avatar

Publié

le

Le président Jacques Chirac le 22 février 2005
© Dr | Le président Jacques Chirac le 22 février 2005

« Le président Jacques Chirac s’est éteint ce matin au milieu des siens. Paisiblement », a déclaré M. Salat-Baroux, époux de Claude Chirac.

Lire la suite

Accueil

Boudjemaa Talaï devant la Cour suprême ce lundi

Avatar

Publié

le

L’ancien ministre des transports et des travaux publics, Boudjemaa Talaï, comparait ce lundi, devant le juge enquêteur près la Cour suprême pour être entendu sur des affaires liées à la corruption.

 

Boudjmaa Talaï qui est cité dans des affaires de malversation enregistrées dans le secteur des travaux publics, doit répondre aux chefs d’accusation d’octroi d’indus avantages dans les marchés et contrats publics, de dilapidation de deniers publics, d’abus de fonction et conflit d’intérêt et corruption dans l’octroi des marchés publics.

Pour rappel,  le ministère de la Justice avait demandé, en juin dernier, la levée de son immunité parlementaire.

Lire la suite

Tendances