Connect with us

En continu

DIRECT. 29e vendredi de hirak: vers le retour en force de la mobilisation populaire?

Avatar

Published

on

Pour ce 29e vendredi de Hirak, les Algériens devraient, une nouvelle fois, investir la rue pour exiger le changement et donner le ton, comme de coutume, aux nouveaux développements de la scène politique au travers des slogans et banderoles. Ce vendredi s’annonce décisif, car il marquera, soit le retour en force de la mobilisation populaire ou bien l’émasculation de la dissidence qui pourrait être considérée comme un relâchement confirmé de la détermination populaire.

 

Cette nouvelle journée de manifestation populaire contre le pouvoir intervient quelques jours après la suggestion du chef de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah pour une convocation du corps électoral le 15 septembre en vue d’organiser des présidentielles en décembre prochain.

“Concernant l’élection présidentielle, j’aimerais insister encore une fois que la situation ne peut tolérer plus de retard, elle exige au contraire la tenue de cette élection décisive pour le présent et le futur du pays, dans les délais que j’ai évoqués lors de ma précédente intervention”, a réitéré mercredi Gaid Salah.

Bien que cette annonce était attendue, pour certains observateurs, dés lors que l’état-major évoquait dans chaque nouvelle allocution, l’impératif de l’organisation d’un scrutin dans les plus brefs délais, elle a, toutefois, surpris plus d’un du fait de la complexité de la situation et l’échec frappant de l’élection du 4 juillet.

Par ailleurs, la manifestation estudiantine, mardi dernier, marquerait, selon les observateurs, “le retour du mouvement estudiantin” du fait de la forte mobilisation des étudiants. Mais elle pourrait également être annonciatrice d’un “come-back” éminent du mouvement populaire.

17H00

A Alger, les milliers de manifestants sortis dans la rue pour ce 29e vendredi de mobilisation contre le pouvoir ont répondu à Gaid Salah qui suggérer la convocation du corps électoral le 15 septembre en vue d’organiser, dans les trois prochains mois, une élection présidentielle. Seule voie, selon l’état major, de sortir le pays de la crise politique actuelle. “Pas de vote”, “Gaid Salah, vote tout seul”, “pas d’élection avec la bande”, sont les principales répliques que les manifestants ont utilisé pour répondre au chef de corps d’armée.

16H30

“Vote tout seul, Gaid!”, “pas d’élection avec la bande”, ont été les principaux slogans scandés par les manifestants à Sidi Bel abbès lors de la marche de ce 29e vendredi.

Crédit photo: El Khabar

16H17

Bouira: les manifestants sont sortis en masse pour ce 29e vendredi de hirak. Marchant par plusieurs centaines, ils ont donné le ton et ont rejeté sans ménagement l’élection présidentielle tant que la “bande” est toujours au pouvoir.

16H00

Une imposante marche à Constantine. Des milliers de manifestants ont exprimé leur rejet l’élection présidentielle. “Hadi massira machi cinéma” (c’est une manifestation et non un cinéma), scandent les Constantinois.

15H55

Les manifestants à Alger exigent la libération des détenus du hirak sous le cri de “libérez les détenus! ils n’ont pas vendu de la cocaïne”.

15H50

Imposante manifestation à Oran. Les marcheurs expriment à leur manière leur rejet de l’élection présidentielle à laquelle l’EM n’a pas cesser de réclamer.

15H44

Retour en foce de la mobilisation à Mila. Plusieurs centaines de manifestants ont investi la rue pour dire non aux élections présidentielle. “pas de dialogue ni des élections jusqu’à le départ des issabat”, exigent les hirakistes.

Crédit photo: El Khabar

15H35

Une forte mobilisation à Mostaganem. Des milliers de manifestants ont investi la rue pour exprimer leur rejet de l’élection président et demandent la libération des détenus du hirak. “libérez nos enfants et prenez ceux de Gaid”, scandent à tue-têtes les manifestants.

15H30

Blida : les manifestants sont au rendez-vous du 29e vendredi.

Crédit photo: El Khabar

15H20

Les manifestants marchant en force à la rue Hassiba Ben Bouali, entonnent l’hymne nationale.

15H10

Alger ce vendredi 6 septembre

Crédit photo: INTERLIGNES Media

15H05

Une marré humaine à Alger pour ce 29e vendredi de mobilisation populaire conte le pouvoir. Marchant comme un seul, les manifestants ont donné leur réponse à la suggestion de l’EM. “Makach le vote” (Il n’y aura pas de vote).

14H55

Des milliers de manifestants marchent dans la rue Hassiba Ben Bouali. “Barakat men khitab thakanat” (On n’en a marre du dialogue de casernes)

14H50

Raz-de-marée populaire pour le 29e vendredi contre le pouvoir à Tizi Ouzou

14H40

La mobilisation populaire reprend de plus belle. Des centaines de milliers de manifestants marchent dans les rue d’Alger scandant comme un seul homme “partez Gaid Salah et Bensalah”, “y’en a marre des généraux”, “le peuple veut l’indépendance”,

14H25

Forte mobilisation à Oran. Des milliers de manifestants dans la rue pour ce 29e vendredi contre le pouvoir. “il n’ y aura pas de vote Gaid Salah”, “écoute Gaid, Etat civil et non militaire”, scandent les marcheurs qui réclament par la même la libération des détenus du hirak.

14H20

L’avocat Mustapha Bouchachi et le président de l’UDS, karim Tabou participent comme chaque vendredi à la marche populaire.

Crédit photo: INTERLIGNES Media. L’avocat Mustapha Bouchachi et le président de l’UDS Karim Tabou présents à la manifestation populaire de ce 29e vendredi

14H15

Alger: “Coupez les routes, l’Internet, le téléphone; l’électricité, l’eau et même l’air si vous pouvez le faire, on ne s’inclinera jamais”, lit-on sur une pancarte brandie par un manifestant comme pour marquer la forte détermination du peuple qui demeure toujours intacte.

Crédit photo: INTERLIGNES Media

14H00

Début de manifestation à Oran. Les marcheurs rejettent l’appel de Gaid Salah et disent non aux élections présidentielles avec “la bande” au pouvoir. “Vous (tenants du pouvoir) feignez de ne pas entendre la voix du peuple qui vibre depuis le 22 février appelant au départ de tous les symbols du régime, et vous voulez que le peuple aille voter pour élire un Président alors que la bande est toujours au pouvoir?”, lit-on sur une pancarte brandie par un manifestant.

13H53

Début de manifestation à Béjaia. Des milliers de manifestants dans la rue pour le 29e vendredi de mobilisation populaire contre le pouvoir.

13H48

Les manifestants à Alger réitèrent leu appel à un Etat civil et non militaire.

13H45

Début de manifestation à Tizi Ouzou. “ça y est c’est bon, echaâb Président”, scandent les hirakistes qui menacent de recourir à la désobéissance civile en réponse à la dernière déclaration de l’état-major.

13H10

Acte 29: “le 15 septembre, il y’aura une désobéissance civile”, scandent les manifestants à Alger.

 

12H45

Une grande mobilisation populaire à la Grande Poste.

12H30

Grande Poste: Les manifestants exige pour la énième fois un Etat civil et non militaire. Rassemblés par plusieurs centaines, les hirakistes scandent des slogans hostiles à Gaid Salah,“La justice au téléphone et Gaid est Pharaon”.

12H17

Des manifestants appellent à la libération des détenus du hirak. “Libérez zouâama”, scandent-il.

11H45

Les manifestants dont le nombre est plus important que le vendredi passé disent non au vote.

11H27

Alger: les manifestants expliquent l’objet de la marche populaire de ce vendredi.

11H15

Les manifestants, de plus en plus nombreux, réclament le départ de “Gaid Salah et Abdelkader Bensalah”.

11H05

Les manifestants à Alger expriment leur rejet de la dernière suggestion de Gaid Salah qui consiste en la convocation du corps électoral le 15 septembre prochain. “On ne votera pas jusqu’à que vous partiez tous”, scandent les premier hirakistes.

10H30

Alger: Les premiers manifestants ont entamé leur marche dans le centre-ville

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR