Suivez-nous

En continu

DIRECT: 16e vendredi de mobilisation populaire: La réplique du peuple au discours de Bensalah

Avatar

Publié

le

Une nouvelle manifestation contre le pouvoir est attendue ce vendredi 7 mai. Les Algériens vont sortir pour le 16e vendredi consécutif exprimant pour la énième fois, leur rejet de la feuille de route du pouvoir.

 

Cette nouvelle journée de mobilisation populaire intervient au lendemain d’un discours “surprise” du chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, à la Nation. Un discours dont le contenu était cousu de fil blanc n’apportant rien de nouveau à la crise politique que traverse le pays depuis plusieurs mois si ce n’est d’exaspérer davantage la rue. L’annonce du chef de l’Etat de son maintien jusqu’à l’élection d’un nouveau Président n’arrangera pas le Hirak qui appelle de tout son vœu au départ de toutes les figures de l’ancien régime à savoir Bensalah.

Ce vendredi, le peuple algérien donnera sa réponse au discours du chef de l’Etat très contesté ce vendredi, le premier après la fin du mois sacré de Ramadhan et après l’annulation du scrutin du 4 juillet faute de candidats.

17H43

Marée humaine à Alger ce vendredi 7 juin. Le mot d’ordre est toujours le même. Les manifestants réclament le départ du régime et de tous ses symboles.


16h30

À Oran comme dans les autres wilayas du pays,  la mobilisation populaire reste intacte. Ce vendredi, les manifestants ont répondu à Bensalah. Tout en affichant leur déception concernant les dernières décisions du pouvoir, les manifestants maintiennent la pression et refusent toute initiative émanant des personnalités rejetées par la rue. Pas de dialogue avec les symboles de l’ancien régime, ont répondu les manifestants ce vendredi à la demande du chef de l’Etat.

 

15h38

Une foule impressionnante à Tlemcen.  Des milliers de manifestants rejettent la solution de Bensalah et refusent le dialogue avec les symboles du régime.

15H30

A Djelfa, la mobilisation populaire ne faiblit pas. Les manifestants rejettent les décisions du pouvoir de maintenir Bensalah à la tête de l’Etat et refusent le dialogue avec “la bande”

Crédit photo:DR

15H00

Alger, la place de la Grande Poste et la rue Khettabi sont noires de monde. Les milliers de manifestants ont apporté une réponse claire à Bensalah. “pas de de dialogue avec les anciennes figures du système”.


14H30

A Relizane, les manifestants ont investi les rues de la ville malgré la chaleur qui règne dans cette ville appelant au maintien de la mobilisation populaire qu’ils considèrent comme l’ultime voie vers le changement.

Crédit photo: El Khabar

14H00

A Constantine, les manifestants ont répondu au dernier discours de Bensalah. “Bensalah dégage”

13H05

Les forces de l’ordre ont fermé l’accès au tunnel Hassiba Ben Bouali.

12H30

Un nouveau slogan pour ce 16e vendredi des manifestations contre le pouvoir. Les manifestants scandent en réponse aux tenants du pouvoir: “Vous n’avez pas honte, et nous, nous n’arrêterons  de [manifester]


12H00

La place de la Grande poste est noire de monde.

Crédit photo: El Khabar

11H03

Place MauriceAudin ce vendredi 7 juin. Les manifestants scandent des slogans hostiles au pouvoir et à Gaid Salah. ‘Irhalou, Irhalou”, “Dégagez tous”, crient les manifestants.

10H58

Les manifestants quittent la Grande Poste et se dirigent vers la rue Didouche Mourad scandant “Un Etat civil et non militaire”


10H38

Des centaines de manifestants se rassemblent devant la Grande Poste et scandent “Klitou lbled ya serrakin”, “Pouvoir assassin”.

10H33

Le chef d’état-major se fait houspiller ce vendredi par des manifestants. Ils scandent ‘Gaid Salah dégage”

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR