Connect with us

En continu

DIRECT: 14e vendredi de Hirak: Les Algériens pacifiques face à la répression

Avatar

Published

on

Les Algériens s’apprêtent à vivre aujourd’hui le 14e vendredi de mouvement populaire contre le pouvoir. Trois mois depuis le déclenchement du Hirak , le peuple ne voit toujours pas ses revendications principales se concrétiser et le pouvoir s’entête dans le formalisme constitutionnel voué à l’impasse ou au coup de force permanent sous l’injonction de ce régime de fait que ce dernier veut récupérer le mouvement et juguler la volonté populaire d’instaurer un Etat démocratique.

17H05

RAJ dénonce l’interpellation de trois de ses militants et exige leur libération immédiate.

17H00

Bouira ce vendredi 24 mai

Crédit photo:DR

16H30

Tiaret. La mobilsation est intacte. Malgré le jeûne et la soif, des milliers de manifestants sont sortis comme chaque vendredi pour réclamer le départ des symboles du pouvoir.

Crédit photo:DR

16H00

A Annaba, des milliers de manifestants ont battu le pavé ce vendredi 24 mai réclamant le départ du pouvoir et le respect de la volonté populaire.

15H45

Ali Guediri annonce ce vendredi sa décision de ne pas participer à la présidentielle du 04 juillet prochain.

” je ne suis pas candidat, je n’ai retiré aucun formulaire et n’ai déposé aucun dossier au conseil constitutionnel. Je ne peux pas aller contre la volonté du peuple, je suis un fils du peuple et je respecte ce peuple et sa révolution”, a-t-il écrit sur sa page Facebook.

15H15

Les Oranais, fidèls à leur engagement contre le pouvoir, ont investi les rues de la ville et rejettent l’élection présidentielle du 4 juillet appelant les tenants du pouvoir à partir et à laisser le peuple bâtir son pays.

15H00

Alger est pleine à craquer. Comme chaque vendredi de hirak, des centaines de milliers de manifestants sont dans la rue. Ni le jeûne, ni la répression ,n’ont eu raison de la mobilisation des Algériens qui demeure intacte malgré toutes les manœuvres des tenants du pouvoir.

14H30

Constantine:

14H00

A Béjaia, des milliers de manifestants ont investi, ce vendredi 24 mai, les rues de la ville pour exprimer leur rejet de la présidentielle 4 juillet.

Crédit photo:DR

13H10

Le FFS a dénoncé, ce vendredi 24 mai, la répression des forces de l’ordre contre les manifestants. Dans un communiqué rendu publique aujourd’hui, le FFS a dénoncé avec “force la répression et la violence systématique utilisées ce matin par les tenants du pouvoir contre les manifestants et ceux qui souhaitent rallier la capitale pour marcher pacifiquement”.

Le parti a indiqué que “plusieurs manifestations ont été signalées ” prenant pour cible ” plusieurs personnes sans distinction’. “C’est une véritable rafle”, ajoute le FFS.

Le FFS a condamné “cet état de siège a peine voilé appliqué pour “se débarrasser” d’une révolution qui ne fléchit pas”, a écrit le SG du parti, Hakim Belahcel.

“Nous exigeons la libération immédiate des personnes arrêtées et nous affirmons qu’aucun dispositif sécuritaire ne pourra museler une révolution déjà légendaire”, conclut le FFS.

12h45

Les manifestants sortis par milliers ce vendredi 24 mai ont exprimé leur rejet de l’intervention de l’institution militaire dans les affaires politiques. “Ce peuple ne veut pas le retour du pouvoir militaire”, scandent les hirakistes.


12H00

Il n’y a pas que la volonté des Algériens qui soit intacte. Même leur imagination et leur créativité sont des plus vivaces.

Crédit photo:DR

11H55


11H45

“Klitou Lebled Ya serrakin”, crient à tue-tête les manifestants

11H20

Malgré la forte présence des policiers qui ont bloqué le passage aux rues principales d’Alger, les manifestants sont parvenu à briser le cordon sécuritaire et se dirigent à la place Grande Poste.

Crédit photo:DR

11H00


10H30

Le journaliste Samir Larabi ainsi d’autres personnes  ont été arrêté alors qu’ils étaient en route pour la marche d’Alger

Crédit photo:DR

10H00

Un impressionnant dispositif policier est déployé à Alger centre. les fourgons de la police prennent place dans le tunnel des facultés et rue Didouche.

Crédit photo:DR

 

 

Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR