Connect with us

En continu

DIRECT: 12e vendredi de mobilisation populaire contre le pouvoir

Published

on

Les Algériens entament ce vendredi 10 mai, une nouvelle journée de manifestation contre le système politique en place et ses symboles qui tentent tant bien que mal et par tous les moyens de subsister alors même que le peuple algérien a exprimé son rejet depuis le 22 février.

Ce 12e vendredi est un peu particulier, car il marque la première manifestation en ce mois de  Ramadhan. Le peuple a exprimé sa volonté d’aller jusqu’au bout de ses revendications. Pour lui le Ramadhan n’est pas une contrainte mais une occasion pour démontrer, une fois de plus, que rien ne fera reculer les Algériens qui ont décidé depuis le 22 février de divorcer avec le système et d’exiger un changement immédiat de la situation politique qui n’a que trop duré.

18H00

Dans plusieurs wilayas, à l’instar de Chlef, Saida, Relizane, Annaba, Sétif, Tlemcen, pour ne citer que celles-ci, les manifestants ont battu le pavé, bravant la chaleur et le jeûne pour protester contre le pouvoir et l’entêtement de Gaid Salah à vouloir imposer l’élection du 04 juillet que la quasi majorité des Algériens rejettent. Une détermination en fer et un dévouement exemplaire qui caractérise ce « Hirak ». Les Algériens ont montré pour ceux qui n’arrivent toujours pas à cerner leur message, qui sont prêts à en découdre pour voir réaliser leur plus cher rêve, « celui de voir enfin l’Algérie libérée de la main d’un pouvoir sans foi ni loi ».  Ils sortiront et ne s’arrêteront jamais jusqu’au départ de « tous ».

17H00

Le chef d’état major, Ahmed Gaid Salah était la cible des manifestants en ce vendredi 10 mai. A la Grande Poste, les manifestants rejettent même le chef de corps d’armée. « jeich chaâb khawa khawa, wel Gaid Salah maâ el Khaouana », (l’armée et le peuple sont des frères et Gaid Salah est avec les traîtres », scandent les manifestants.

16H00

La rue Didouche est noire de monde. Des centaines de milliers de manifestants ont marché pour réclamer le départ du pouvoir et de tous ses relais. Malgré la chaleur et le jeûne, Les manifestants ont promis de poursuivre leur engagement jusqu’au bout.

15H23

Grande Poste: Les manifestants veulent instaurer un « Etat civil et non militaire », En une réponse aux multiples interventions du chef de corps d’armée Gaid Salah dont les décisions ne correspondent pas aux revendications populaires.

15H15

Tizi Ouzou: Les manifestants ont investi la rue de la ville appelant au départ de toute la « bande ». Ils scandent des slogans hostiles à Gaid Salah.

14H35

Mostaganem. Les manifestants marchent dans le centre ville et réclament le départ de tous les symboles du système.

Crédit photo: DR

14H20

Constantine. Des centaines de manifestants marchent contre le pouvoir. Ni la chaleur ni le jeûne n’ont entamé leur volonté de poursuivre leur engagement jusqu’à la satisfaction totale de leur revendications.

Crédit photo: DR

13H55

A Béjaia: Les manifestants ont entamé leur marche contre le pouvoir.

13H40

A la Grande Poste les manifestants scandent des slogans hostiles à Gaid Salah. « Gaid Salah est le chef de la bande ».

13H00

« Saymin ou kharjin »; (Jeûneurs, nous sortirons), scandent les manifestants à la Grande Poste.

12H17

Des policiers en civil ont tenté d’enlever une banderole hostiles aux hommes du système et aux décisions de chef de corps d’armée Gaid Salah. Ils ont été chassés par les manifestants.


12H00

Les partisans de l’armée défilent à la Grande Poste. Des pancartes et banderoles sont hissées sur les lesquelles on peut lire, « jeich, chaâb khaoua khaoua » (l’armée et le peuple sont des frères).

Crédit photo: DR

11H55

Un homme voulant enlever une banderole hostile au symboles du système, a été chassé par les manifestants.


11H00

« Il n’y a pas d’élections Gaid Salah », scandent les manifestants à la Grande Poste (Alger)

10H00

Des centaines des manifestants se rassemblés à la Place Grande Poste. Ni la chaleur ni le jeûne n’a affecté l’ardeur. « Pouvoir assassin », scandent les manifestants.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR