Connect with us

Accueil

Dialogue et «main tendue» de Tebboune: Boughali déclare «le soutien» de l’APN

Published

on

Après le Conseil de la nation, l’Assemblée populaire nationale (APN), s’aligne sur l’initiative de «rassemblement» du chef de l’Etat. Ibrahim Boughali a déclaré, ce dimanche 15 mai, son soutien à la nouvelle démarche -non déclarée officiellement- du pouvoir.

«En tant que représentants du peuple au sein de l’APN, nous soutenons cette démarche civique, pas étonnante venant d’un homme qui n’a pas cessé de prouver sa détermination à aller de l’avant avec les fidèles à cette nation pour ériger les bases de la nouvelle nation algérienne et afin qu’elle retrouve sa place au concert des peuples, forte, influente et pesante sur le plan international et régional », a déclaré Ibrahim Boughali, dans un discours d’ouverture d’une séance plénière de la chambre basse du Parlement. 

Le président de l’APN a appelé les acteurs politiques à adhérer à cette initiative, estimant qu’il s’agissait d’un devoir national. «Il est un devoir national que chacun travaille, dans sa position, à répondre favorablement à l’appel du Président, d’autant que nous nous apprêtons à célébrer le 60e anniversaire de notre indépendance». Et d’ajouter : «Comme elle a été libérée par tous, tout le monde doit adhérer à la reconstruction de l’Algérie ».

Pour Ibrahim Boughali, «la main tendue» du chef de l’Etat et «son appel au rassemblement, au dialogue et à la concertation avec les partenaires et acteurs parmi les politiques, les organisations et les personnalités influentes, est une preuve de la bonne intention et de la volonté politique sincère au réunir toutes les forces nationales autour de l’objectif de la reconstruction».

Le président de l’APN a estimé que l’Algérie d’aujourd’hui, sous la présidence de Tebboune, et «après avoir accompli la construction des institutions institutionnelles à travers des textes de lois, transparents, la volonté et le libre choix du peule, entre dans la phase de renforcement de la cohésion nationale, de l’unité des rangs du front interne ».

Le président Abdelmadjid Tebboune a déjà reçu plusieurs chefs de partis (Jil Jadil, El-Binaâ, El-Moustakbal, MSP, RND et FLN), en plus de l’ancien diplomate, Abdelaziz Rahabi.

Le 3 mai dernier, une dépêche de l’APS avait qualifié le chef de l’Etat de président rassembleur qui tend sa main à tous.  

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR