Connect with us

Société

Deux enseignantes agressées à Biskra

Published

on

© DR |

Quatre jours après l’agression de neuf enseignantes à Bordj Badji Mokhtar, deux autres enseignantes ont été victimes d’une agression à l’arme blanche dans la nuit de vendredi à samedi dans leur logement de fonction à la wilaya de Biskra, a annoncé le professeur et ancien député Messoud Amraoui sur Facebook.

L’agression a eu lieu vers 3h00 du matin dans le logement de fonction pour enseignants situé à Al Alia. Coïncidant avec un week-end, deux enseignantes seulement étaient présentes sur les lieux quand l’agresseur s’est introduit, selon les témoignages récoltés par Messoud Amraoui.

L’information de l’agression a été confirmée par le secrétaire général du Syndicat autonome des travailleurs de l’éducation (SATEF), Boualem Amoura dans une déclaration au site d’information TSA.

L’agresseur a volé les smartphones et des PC portables des institutrices après les avoir menacées avec des armes blanches“, a-t-il déclaré audit média.

Cette agression intervient alors que l’encre coule encore sur l’affaire des enseignantes attaquées à Bordj Badji Mokhtar.

En effet, neuf enseignantes ont été agressées dans la nuit de lundi 17 mai au mardi 18 mai dans leur logement de fonction à la wilaya de Bordj Badji Mokhtar. Selon les premières informations communiquées par le parquet près la Cour d’Adrar, l’une des neuf enseignantes a été agressée sexuellement. Neuf suspects ont été arrêtés jusqu’à présent.

Continue Reading
Advertisement
Comments